HĂ´pital du Point G : Le scanner fonctionne de nouveau

1
scanner - PointG
Le scanner du Point G désormais fonctionnel

C’est un ministre de la Santé et de l’Hygiène publique visiblement soulagé qui a visité le mercredi 14 mai 2014 le scanner de l’hôpital du Point G qui reprend du service après plusieurs mois d’arrêt.

 

Le scanner de l’hôpital du Point G fonctionne de nouveau depuis le lundi 12 mai dernier. Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné, en a fait le constat le mercredi 14 mai.

 

La reprise de service de l’équipement a été rendu possible grâce à l’implication personnelle du chef du département qui avait déploré en décembre dernier l’endommagement de l’unité électrique du scanner par un incendie.

 

Conscient dès ce jour des conséquences de l’arrêt de ce scanner ultra moderne, le ministre Ousmane Koné avait instruit à la direction de l’hôpital la remise en état de fonctionnement dans les meilleurs délais. Le ministre Koné avait également exigé une réfection du circuit électrique et du coffret pour éviter toute autre éventuelle panne électrique pouvant endommager l’appareil.

 

Cette conditionnalité a nécessité des mois de travaux spéciaux. Le résultat obtenu est fort

apprécié par la direction et les techniciens de l’hôpital qui utilisent l’appareil. Dans un communiqué rendu public hier, le directeur de l’hôpital du Point G, Dr. Sékou Dramé, s’est fait le devoir d’informer le public de la reprise des activités du scanner.

 

L’appareil remis en fonctionnement dispose des batteries renforcées de trois fois la capacité initiale de stockage d’énergie en cas de coupure de courant. Les trois onduleurs dont il dispose désormais servent différents outils de régulation de la tension électrique.

Mieux, les salles de conservation des batteries et des onduleurs sont dotées d’un système de climatisation renforcé. L’ensemble du bloc abritant ces éléments du scanner a été repeint pour le confort des travailleurs.

 

Pour un montant d’environ 47 millions de F CFA, ces travaux ont duré plusieurs mois. Ils donnent ainsi une nouvelle vie à l’équipement (le scanner) depuis le lundi 12 mai dernier 2014. Cette charge financière a été supportée à près de 40 millions de F CFA par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique avec l’engagement du ministre Ousmane Koné.

 

Cette action du ministre contribue à décongestionner d’autres hôpitaux de la capitale comme l’Hôpital du Mali, l’hôpital de Kati et même des centres privés d’examens biologiques qui étaient pris d’assaut depuis l’arrêt du scanner du Point G en décembre 2013.

 

Markatié Daou

Chargé de communication du MSHP

 

 

 

 

COMMUNIQUE

Le Directeur Général de l’Hôpital du Point G a le plaisir d’informer l’ensemble de la population que les activités de scanner ont repris depuis le 12 mai 2014 à l’hôpital.

Cette reprise d’activités fait suite à des travaux de réhabilitation du réseau électrique alimentant le scanner.

Pour rappel, ces installations électriques avaient été endommagées en décembre dernier par un incendie.

Le Directeur Général sait compter sur la collaboration de toutes et de tous.

                                                                                  Bamako, le 14 mai 2014

                                                                                  Le Directeur Général

                                              

                                                                                  Docteur Sékou DRAME

                                                                     Chevalier de l’Ordre du mérite de la santé

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bravo au ministre et son Ă©quipe. La situation des Ă©quipements sanitaires au Mali est profonde, mais avec un peu de courage vous y arriverez!

Comments are closed.