HOPITAL GABRIELTOURE : Les internes très remontés contre la ministre de la Santé menacent d'aller en grève la semaine prochaine

0


Rien ne va plus au niveau des services de Santé de notre pays. On a l’impression que depuis son arrivée, malgré les grands coups médiatiques dont elle raffole, la ministre Mme Maïga Zéïnab Mint Youba, ne fait que gérer les faux problèmes, en lieu et place de la recherche de solution aux difficultés que rencontrent tous les jours le personnel socio sanitaire de notre pays.
Elle ne s’occupe que de sa propre image ", cette affirmation d’un interne que nous avons rencontré à l’Hôpital Gabriel  en dit long sur les caractères de la ministre de la Santé, Mme Maïga Zéïnab Mint Youba.

Férue de télé, elle ne perd aucune occasion pour donner l’impression que sans elle rien ne marche au niveau de nos structures sanitaires.

Une attitude que les internes de l’HGT n’apprécient guère du tout et qu’ils dénoncent.
En effet, hier dans la cour de cet établissement hospitalier, l’heure était au sit-in.
Une manifestation ponctuée de slogans sévères contre la gestion de Mme Maïga et le traitement que les internes subissent quotidiennement au niveau de toutes les structures dans lesquelles ils pratiquent.

" Nous sommes des laissés pour compte, alors que ce sont nous qui faisons le plus gros boulot ", se plaint un manifestant qui poursuit : " Les professeurs et autres responsables de l’hôpital se présentent à peine et ce sont nous qui restons tout le temps pour nous occuper des malades, malgré cela nous n’avons même pas de blouse digne de ce nom et c’est à peine si nous trouvons à manger
Les internes de l’hôpital Gabriel Touré menacent donc de débrayer pour soixante douze heures à partir de la semaine prochaine si d’ici là aucune solution n’est trouvée à leur situation.

Le cahier de charges des internes

Suite à la rencontre du 18 mai 2006, entre les chefs des internes des différents services de l’hôpital Gabriel Touré et le bureau de la coordination des internes de l’HGT, en vue de l’élaboration du cahier de charge, un certain nombre de points a été retenu :
Donner deux blouses blanches à chaque interne de l’HGT et une tenue de chirurgien pour les internes en chirurgie, traumatologie, urologie, gynéco obstétrique et en anesthésie réanimation ; assurer une restauration de qualité et de quantité pour la garde ; augmenter le nombre de ticket pour les gardes des urgences ; donner à manger aux différentes équipes de permanence ; prise en charge gratuite des examens complémentaires pour les internes de l’HGT ; donner une somme de 30 000 FCFA comme ristourne à chaque interne selon les conditions définies par le protocole d’accord ; vacciner les internes contre la méningite, le tétanos et l’hépatite ; confectionner des badges pour chaque interne de l’HGT ; donner en quantité suffisante les matériels de travail pour la garde (gants, ordonnanciers, feuilles d’observation et fiches d’analyses) ; équiper la salle des internes en : bureau, armoire et un ordinateur connecté ; chercher une salle des internes pour les services de médecine ; chercher un toit pour le parking.

Moussa TOURE

PARTAGER