Institut d’ophtalmologie tropicale de l’Afrique (IOTA) : Le syndicat coupe court aux rumeurs de grève

1
Institut d’ophtalmologie  tropicale de l'Afrique (IOTA)
Institut d’ophtalmologie tropicale de l’Afrique (IOTA)

Au cours d’une assemblée tenue hier dans la salle de conférence de l’Institut d’ophtalmologie tropicale de l’Afrique, le comité syndical de cette structure a coupé court aux rumeurs qui font état de l’observation d’une grève de protestation dans les jours à venir pour réclamer le départ du Directeur général de l’IOTA, Dr Colonel Mamadou Sory Dembélé.

c’est le secrétaire général dudit syndicat Mohamed Diarra, qui a animé cette assemblée générale d’information. D’entrée de jeu, l’intéressé s’est dit surpris de voir  depuis quelques mois dans la presse que  le personnel de l’IOTA  projette d’observer des journées mortes  pour réclamer la tête du Directeur.

Face à ses militants, il a rappelé qu’il ne voulait pas réagir    ” à ces informations non fondées “, mais c’est  face à la persistance de la rumeur qu’il était obligé   d’éclairer la lanterne du personnel.

Notre comité syndical n’est pas  à la base de cette intoxication, à cet égard, nous ne sommes ni de près ni de loin associés à cette désinformation, distillée par des gens qui ne songent qu’à leur propre intérêt. Et nous leur demandons d’arrêter cette campagne  mensongère ” a souligné M.Diarra

Le secrétaire général du syndicat, a  profité de cette tribune pour préciser que le personnel n’a aucun problème avec le Directeur général.

Même si c’est le cas,  ce n’est pas dans la presse qu’on pourrait le régler mais surtout autour d’une table de négociation comme nous l’avons toujours fait ” a ajouté l’intéressé.Dans la foulée, le premier responsable du comité syndical a surtout invité les uns et les autres à la prudence et à l’union afin de faire face aux différents défis et de rendre surtout un service de qualité aux patients. Cette mise au point   a été bien appréciée par le personnel.

Au regard de ces éclaircissements, nous sommes maintenant sereins par rapport à la conduite à  tenir et nous serons davantage vigilants par rapport à des informations similaires ” a souligné une participante à  l’assemblée générale d’information.

 KTHERA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Que le ridicule ne tue pas. Vous voulez défendre qui par la. l indéfendable. Du jamais vu. S il n y a rien pourquoi vous vous levez pour défendre quelqu un. Pourquoi allez vous voir les journalistes pour dire qu’il y a rien s il n y a rien. Honte a vous

    Vous avez un directeur d une institut sous régionale très incompétent que vous défendez. Ce messieur n a jamais occupe un petit poste de responsabilité dans la dite structure et nulle part ailleurs avant de devenir a 58 ans Directeur de l IOTA a la faveur du coup d état de Sanogo. Quel gâchis. Et il utilise les relations personnelles avec le ministre et le chef du Syndicat avec l’aide de journalistes alimentaires pour se maintenir a ce poste. En quelque mois qu il est a ce que poste ce Messieur a détruit tellement que souvent an est oblige d acheter du Batadin en détail pour faire les soins. N en parlons pas de sa cupudite excessive. Allez voir les cadres de l iota ou allez voir les différents bailleurts de fonds pour vous informer.

Comments are closed.