La coopération sanitaire entre le Mali et l’Iran se renforce : Bientôt une deuxième polyclinique iranienne au Mali

0
4

C’est dans le cadre d’une visite opportune que le ministre de la Santé, Madeleine Ba, a invité le Dr Marzieh Vahid Dastdjerdi, ministre de la Santé de la République islamique d’Iran, le 25 février 2012. Ils se sont ainsi rendus à la polyclinique Croissant rouge de la République islamique d’Iran et à l’Institut ophtalmologique tropical d’Afrique (IOTA).

L’objectif de la visite de ces lieux était non seulement de voir l’évolution des activités, mais aussi de renforcer la coopération bilatérale sanitaire entre le Mali et la République islamique d’Iran.
La visite a commencé dans la matinée du 25 février dernier par la polyclinique Croissant rouge de la République islamique d’Iran au Mali. Le directeur général de la clinique et médecin-chef, Dr Mehr Ali, a profité de l’occasion pour présenter brièvement son centre. Il s’agissait de visiter notamment la salle de sérum, de consultation, de pharmacie et de dermatologie.  Après la visite des lieux, les ministres ont eu un bref échange avec l’équipe dirigeante de la polyclinique, le personnel et la presse.
A en croire le Dr Marzieh Vahid Dastdjerdi, ministre de la Santé de la République islamique d’Iran, c’est une polyclinique qui a reçu, pendant l’année 2011, 70 000 patients. Il faut signaler que pendant 3 jours par semaine les consultations sont gratuites. «Ce que nous avons constaté, c’est que d’abord tous les services sont représentés. Et ensuite, les patients sont satisfaits des prestations de qualité des services. Cette clinique est le fruit d’une coopération du ministère de la Santé malienne et de l’Iran» a souligné le ministre iranien, avant de rappeler que «la polyclinique Croissant rouge est une première et il y en a une deuxième que nous sommes en train de construire. Nous ferrons tout pour partager notre savoir-faire sur le plan sanitaire afin que la population du Mali puisse bénéficier de tous les avantages de la médecine iranienne».
Réitérant ses chaleureuses félicitations à l’endroit du ministre de la santé iranienne et sa délégation, Madeleine Bah, ministre de la Santé du Mali, a rappelé la qualité de traitement, mais aussi la diversité des services de cette polyclinique. «Je suis agréablement surprise par tout ce que je viens de voir. Je suis très enchantée par la tenue des lieux, mais aussi la qualification professionnelle des travailleurs. Je me dois de saluer leur professionnalisme. J’ai également constaté que certains soins étaient gratuits et aussi le prix de certains médicaments était abordable. C’est l’occasion pour nous les Maliens, de nous réjouir des services de cette polyclinique qui est le fruit de cette coopération sanitaire dynamique et efficace. Dans un avenir proche,  nous comptons renforcer cette coopération dans bien des domaines» a dit le Ministre, au cours d’une brève entrevue avec la presse.
Notons que, dans l’après midi, les deux délégations ont visité l’Institut ophtalmologique tropical d’Afrique (IOTA).
Ibrahim M. GUEYE    

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.