L’ambassadeur de la Palestine chez le ministre de la santé : Bientôt une mission médicale palestinienne au Mali

0
Le ministre de la Santé, Ousmane Koné en compagnie de l'ambassadeur de la Palestine
Le ministre de la Santé, Ousmane Koné en compagnie de l’ambassadeur de la Palestine

En service il y a environ 8 mois, le nouvel ambassadeur de la Palestine au Mali, Son Excellence Abdal Karim Ewada, travaille à une nouvelle redynamisation de la coopération entre le Mali et son pays. La Santé et l’Agriculture occupent une place de choix dans ses ambitions. C’est le moins qui ressort de l’audience à lui accordée hier mardi 26 août par le ministre de la Santé et de l’Hygiène.

 

Reçu en audience, le mardi 26 août 2014, par le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Ousmane Koné, le nouvel ambassadeur de l’Etat palestinien au Mali, Son ExcellenceAbdal Karim Ewada, ambitionne de donner un sang nouveau aux relations diplomatiques de son pays avec Mali. Il reprend ainsi le flambeau porté depuis plusieurs décennies par son prédécesseur Abou Rabah. M Ewada entend marquer son entrée en fonction par des actes indélébiles dans les domaines de l’Agriculture et de la Santé.

 

 

En dépit de ses moyens financiers limités, dit le diplomate palestinien, « mon pays dispose d’une expertise à partager avec le Mali pays dans le domaine agricole ». Pour la mise en application d’une coopération fructueuse dans ce domaine, il propose un partenariat trilatéral entre la France, la Palestine et le Mali. Une proposition qui, dans sa phase opérationnelle, permettra à notre pays de bénéficier de l’expertise agricole de la Palestine grâce au financement par une agence de développement française.

 

 

 

Dans le domaine de la Santé, le diplôme palestinien se veut plus concret et propose un important appui à notre système sanitaire. Le diplomate palestinien dit n’attendre que la demande de nos autorités pour faire venir une mission médicale palestinienne au Mali pour une durée que le nos autorités auront fixée.

 

 

Pour sa part, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné a félicité l’hôte du jour pour cette visite d’amitié qui, selon lui, est synonyme de l’excellence de la coopération entre nos deux pays. En rapport avec la proposition de l’hôte du jour, le ministre Koné a promis qu’il ne tardera point à lui faire parvenir les besoins du Mali dans le domaine médical. En bon connaisseur du département de la Santé, pour y avoir travaillé 12 ans durant en qualité de conseiller technique, le ministre Koné avait sur place la réponse de la requête de son visiteur. Mais il veut se donner le temps pour mieux spécifier les besoins de son département qu’il fera acheminer à la partie palestinienne via le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale à des fins d’établissement d’un accord de coopération médicale.

 

 

Au cours de cette audience, les deux personnalités ont apprécié les relations diplomatiques entre nos deux pays et savouré la nouvelle de l’accord de cessez-le feu définitif obtenu (quelques minutes avant l’audience) entre les belligérants Israélo-palestiniens. L’ambassadeur palestinien a annoncé la réouverture prochaine de la clinique palestinienne sise au quartier Banconi et la fin des travaux de construction du nouveau siège de son ambassade dont l’inauguration sera couplée à la célébration de la fête nationale de la Palestine.

 

Markatié Daou

CM/Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

PARTAGER