Lancement des foires de la santé pour la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile Les foires de la santé, une nouvelle formule pour rapprocher les soins de la communauté

0

Cette première édition des foires de la  santé qui vient d’être lancée  a pour objectif essentiel de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile à travers la mobilisation communautaire et la promotion de comportements favorables aux bénéficiaires. La population est sortie massivement pour accueillir l’évènement premier du genre. Elles étaient des milliers de femmes à pousser la porte pour venir s’informer dans la vingtaine de kiosques mis à leur disposition et qui donnent des informations sur la planification familiale, la prise en charge des enfants malnutris, le paludisme simple,  les infections respiratoires aigües et bien d’autres encore. La cérémonie a enregistré la présence du Maire de la commune de Baya, Magette N’Diaye, le sous-préfet de Sélingué  représentant le gouverneur de Sikasso, et le représentant des chefs de village, Djanguiné Doumbia. 

 

Les officiels visitant les stands
Les officiels visitant les stands

On pouvait aussi remarquer la présence du Directeur régional de la santé de Sikasso, Alaye Cissé du Directeur du Bureau de Save the Children Mali et de la Guinée, Raphael Sindaye, du chef de l’équipe santé de l’USAID, Carrie Rasmussen. Le chef de village et  le maire se sont réjouis  du choix porté sur leurs communes. Ils ont rassuré les organisateurs de leur engagement à faire de la lutte contre la  mortalité maternelle, néonatale et infantile une de leurs priorités.

 

Raphael Sindaye de Save the children, a soutenu que malgré les efforts consentis par le gouvernement du Mali et ses partenaires  pour rapprocher les services de la population, le constat majeur reste la faible utilisation des services par les communautés.

 

Face à ce défi de la non utilisation des services de santé par les communautés, il s’avère nécessaire d’adapter les stratégies existantes par des approches innovantes. D’où l’initiative  foires de la santé ” a déclaré l’orateur. Il dira que cette initiative est un bon créneau  visant  à divertir pour éduquer afin d’obtenir un changement de comportement au niveau des populations cibles des services  communautaires de santé maternelle, néonatale et infantile. Le sous-préfet de Sélingué, a rappelé que dans le district sanitaire de Kangaré les indicateurs de santé maternelle, néonatale et infantile restent à améliorer. En 2012, il fera savoir que les taux de consultations prénatales et postnatales étaient de 13% et 17%.  Au vu de cette situation des efforts doivent être faits pour améliorer la santé des mères et des enfants, a souligné  le sous-préfet.

L’éclat de la cérémonie a été rehaussé par la remise de plusieurs distinctions aux hommes et femmes qui ont fait de la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile leur combat.

Ramata TEMBELY

PARTAGER