Longevité : 100 recettes pour vivre 100 ans

0
«Faire l’amour deux fois par semaine, rire, pleurer, jouer au tam-tam, avoir peur, chanter, se marier, limiter sa consommation de viande, manger des tomates, bien dormir, boire du thé»…, voilà quelques unes des «100 recettes pour vivre jusqu’à 100 ans».
C’est, du moins ce que disent des chercheurs dans une revue spécialisée. Nous vous proposons la première partie du document, c’est à dire, les 50 premières recettes miracles.

«Chaque matin, au réveil, il plonge sous une douche tiède qu’il a toujours préférée aux bains. Il prend le temps de se relaxer sous l’eau en dirigeant le jet vers son sternum puis tourne lentement le robinet d’eau froide pour se réveiller tout a fai. Apres avoir bu une tasse de thé vert et déguste une banane, il réfléchi a ce qu’il va faire : aujourd’hui, il a l’intention de s’offrir un jour de vacance. Mais avant de décider quoi que se soit, il s’assied sur un petit tapis au milieu de son salon, face au soleil. Sur le balcon, son ficus a décidemment belle allure. Il ferme les yeux et la bouche, remplit ses poumons d’air par le nez et commence à méditer, en appliquant quelques techniques simples de respiration. Lentement son corps prend les postures du yogi. Derrière le ficus, son chat le regarde avec de grands yeux étonnes. Finalement, il va profiter de son jour de repos pour aller se baigner. Il propose à sa femme de l’accompagner. « Contrairement a certains, moi, je travail », lui répond-elle avec ironie avant de l’embrasser. « Tant pis, j’irai seul », se dit-il, après s’être très soigneusement brosse les dent.

Mais, alors qu’il est déjà en bas de l’escalier, il entend le téléphone sonner chez lui. Il est sur que c’est pour lui .il remonte a pied-il ne prend jamais l’ascenseur et décroche le combine. Une difficulté profession l’oblige à se rendre au bureau. Il enfourche rapidement son vélo, en espérant que cela ne soit pas trop grave. Mais en route, il se détend : « Bah, se dit-il, d’un mal peut toujours sortir un bien ! » Une fois sur la place, il prend le temps de se laver soigneusement les mains et de se passer un peu d’eau fraîche sur le visage. Une ou deux plaisanteries bien placées, une –claque sur l’épaule au collaborateur me cotent et l’incident est oublié. Il aimerais bien resté avec ses amis qui se sont donné rende vous pour une parti de carte –il est un excellent joueur bridge ; mais il aime passionnément le cinémas ; le théâtre .et ce soir, précisément, il a réservé des places pour une comédie d’Anouilh .après son passage au bureau il retourne déjeuné chez lui : une simple salade de laitue de tomates au vinaigre de cidre lui suffisent .il prend une gousse d’ail et la croque avec appétit ! Une habituelle étrange, mais qui lui réussi bien – sauf lors de certain déjeuné d’affaire ! Il allume sa chaîne hi-fi et se met a chanté au rythme de la musique. Ne fait-il pas partie d’une chorale ? Après une courte sieste, il se rend comme prévue a la plage – car chanceux habite a quelque kilomètre de la mer .le soir arrive .après un repas au restaurent chinois, sa femme et lui on la bonne surprise de voir une comédie au théâtre – hilarante, mai aussi parfois mouvante. Un spectacle réussis avent d’allez chez couché sa femme lui un massage apaisent .puis, après avoir fait l’amour, tout deux s’endorme tranquillement .voilât la journée type d’un homme qui va vivre centenaire .découvrez ci-dessous   les secret de santé qu’il applique ……


1. trinquer.
Pour le Dr Leonard Garante, de l’institut de technologie du Massachusetts, la consommation quotidienne de vin (à raison de 3 verres par jour maximum) allongerait l’espérance de vie de près de 30

2. se mettre au vert.
Le thé vert est une boisson traditionnelle en chine, pays qui compte de nombreuses centenaires. Des chercheurs du médical collège of ohio à Toledo ont découvrait, 1997, qu’en plus de sa richesse en antioxydants, le thé vert inhiberait la formation et la croissance de cellules cancéreuses.

3. adopter un chat.
Karen Allen. Chercheur en médecine a l’université de Buffalo aux Etats-Unis affirme que « le chat joue un rôle tampon sur les effets pathogènes du stress ». S’occuper d’un félidé ferait ainsi baisser la tension artérielle et donc les risques de maladie cardiaque…..

4. remplacer son huile habituelle par une huile de colza.
Ce nouveau chouchou des nutritionnistes, riche en omega-3 freine l’action des mauvaises graisses, lutte contre la dépression et favorise le renouvellement cellulaire !

5. Découvrir d’urgence l’algue de jouvence.
La spiruline constitue en effet une source unique d’oligo-élément et d’acide gras essentiels dont les propriétés la prévention du vieillissement ne sont plus à prouver…résultat. Une cure de cellules de cellules de spirulines apporte forme. Tonus et vitalité.

6. rire !
Le rire est une expérience respiratoire qui nettoie les muqueuses des poumons et lave l’intérieur du corps par un afflux massif d’oxygène dans l’organisme », explique Bernard Raquin, auteur de rire pour vivre (Editions Dangles). Le cœur est stimulé, la tension artérielle améliore, et ce bouleversement laisse place à un sentiment de détente et de réconfort.

7. pleurer !
Les larmes permettent d’évacuer un excès de tension nuisible à la santé certains affirment même que la longévité des femme serait due à éliminer des toxines en pleurant

8. Prendre de l’aspirine
L’aspirine n’est plus seulement une arme contre les maux de tête et la fièvre   . selon je Dr MARY BETH TERRY de l’université Columbia de NEW YORK, l’utilisation régulière de cette molécule sur prescription médicale – permettrait aussi de réduire les risques de caner du sein .

9. parler aux arbres
Selon les maîtres taoïstes, les arbres ont des effets bénéfiques sur la longévité : ils transformeraient les énergies négatives. En énergies positive. Entourer un arbre de ses bras permettrait de se recharger en énergie vitale.

10. se marier
Selon les études de l’INSEE publiée dans le monde du 5 janvier 1996, l’espérance de vie des individus vivant en couple serait en effet plus longue que celle des célibataires.

11. imiter des abeilles.
Et convertir à la gelée royale. Une étude récente effectuée dans un hôpital de New York a en effet démontré que cette substance agissait positivement sur la baisse du taux de cholestérol et de triglycérides. Notons que les apiculteurs ont une espérance de vie supérieure à celle de la population   générale…

12. Prendre les escaliers :
Différentes études menées depuis les années 50 par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris ont montré que les personnes ayant une pratique sportive modérée ont une espérance de vie plus longue que les non sportifs. Pour éviter les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle ou la décalcification des os, fuyez les escalators !

13. Limiter sa consommation de viande :
 Depuis près de cinquante ans, des études épidémiologiques ont attiré l’attention des scientifiques sur certaines pathologies chroniques associées à la consommation de viande. Dans l’idéal, un adulte ne devrait pas ingérer plus de 120 g de viande rouge par jour !

14. Apprendre à respirer:
Respirer par le nez permet de diriger l’oxygène directement vers le cerveau, accroissant au passage la dilatation des vaisseaux sanguins et permettant aux nutriments de mieux circuler pour augmenter le tonus musculaire. Respirer par la bouche, en revanche, crée un léger manque en oxygène et stresse l’organisme.

15. Patcher son conjoint
 :
5 % des cancers qui ne sont pas dus au tabagisme actif découlent du tabagisme du conjoint. Une étude américaine a ainsi relevé une augmentation de 23 % de la mortalité d’origine coronarienne chez des hommes non fumeurs mariés à des fumeuses.

16. Goûter au vinaigre de cidre 
:
L’utilisation du vinaigre de cidre comme remède a été popularisée par un médecin américain du Vermont, le Dr Jarvis. Ce dernier avait constaté la longévité exceptionnelle des personnes qui en consommaient. Il le prescrivait donc à ses patients (à doses modérées) pour ses vertus drainantes.

17. Investir dans un stepper :
Cet appareil, qui simule le mouvement de « monter de marches », permet de se livrer chez soi à un exercice excellent pour le cœur. Pratiqué régulièrement, il augmente l’espérance de vie.

18. Chanter
 :
En poussant la chansonnette, on vibre tout entier au son de sa propre voix… Les vibrations perçues au niveau des os améliorent la conscience que l’on a de sa colonne vertébrale, et aident donc à se tenir droit. En outre, le chant – en dilatant la cage thoracique, et en massant les intestins par le flux et le reflux régulier du diaphragme – améliore à la fois le souffle et la digestion.

19. Rester propre :
Des chercheurs allemands ont suivi pendant trois ans les habitudes d’hygiène de 570 individus… Ils ont établi que ceux des cobayes qui se lavaient le moins étaient davantage sujets à des problèmes infectieux.

20. Abuser des massages :
Selon une étude du Dr Maria Hernandez-Reif de l’Institut de recherche sur le Toucher de Miami, les massages aident à supprimer le stress et réduisent donc considérablement les risques de maladies cardiaques…

21. Materner :
Après avoir suivi 900 000 femmes pendant 20 ans, l’Insee est parvenu à la conclusion que la maternité augmenterait la durée de vie des mères : de 8 % pour un enfant, à 11 % pour deux bambins et 15 % pour trois rejetons !

22. Prendre soin de ses dents
 :
 Caries, gingivites, infections dentaires et buccales peuvent être responsables de problèmes cardio-vasculaires sérieux.

23. Faire l’amour plus souvent :
Les chercheurs de l’Université de Bristol ont démontré que les personnes qui font l’amour moins d’une fois par mois voient leur taux de mortalité doubler par rapport à celles qui le font au moins deux fois par semaine.

24. Donner son sang :
Tout le monde sait qu’en donnant son sang, on peut sauver des vies. Mais des saignés régulières améliorent aussi la santé des donneurs qui souffrent d’une surcharge en fer.

25. Sortir de sa coquille :
Les activités sociales et relationnelles améliorent l’espérance de vie : les personnes les plus actives socialement sont aussi celles qui fument le moins, mangent le mieux, font un exercice physique régulier, et savent parler de leurs problèmes !

26. Faire des bilans de santé :
Traitées dès leur apparition, la majorité des pathologies sont en effet aisément prises en charge par la médecine moderne. Pour prévenir les risques, n’hésitez pas à consulter un généraliste.

27. Prendre la vie du bon côté :
Les optimistes font de plus vieux os que les pessimistes et présentent moins de risques de mourir prématurément. Bonheur et optimisme semblent aussi augmenter le nombre de nos cellules immunitaires, les meilleures armes de l’organisme contre les maladies.

28. Stresser !
Des scientifiques canadiens ont découvert que lorsque l’organisme est soumis à un « bon » stress – une émulation-, il produit des protéines qui réparent les dommages subis chaque jour. Conclusion : un « bon » stress aide à vivre vieux.

29. Manger du chocolat 
:
Le prestigieux British Medical Journal a récemment édité une étude effectuée sur 8 000 hommes démontrant que ceux d’entre eux qui mangeaient une quantité modeste de chocolat (de une à trois tablettes par mois) réduisaient leurs risques de mortalité de 36 %, comparativement à ceux qui n’en mangeaient pas du tout.

30. Se faire peur :
Des chercheurs israéliens l’affirment : tout ce qui est susceptible de faire battre votre cœur plus fort, et donc de relancer son fonctionnement de temps à autre, est favorable à votre longévité. Amateurs de film d’horreur, à vos magnétos !

31. Croquer de l’ail :
Après avoir décelé un taux de centaines très élevé dans le comté de Jinshan, spécialisé dans la culture de l’ail, des scientifiques chinois en sont venus à la conclusion que sa consommation aiderait à vivre plus longtemps. L’ail a la capacité de faire abaisser la tension artérielle.

32. Fuir le soleil :
 Responsable du développement des rides profondes, le soleil est également la cause de nombreux cancers cutanés. A consommer avec modération…

33. Jouer du tam-tam 
: La thérapeute Barbara Crowe, directrice de Rythm for Life, pense que la musique et le rythme synchronisent les trois niveaux du cerveau et les font vibrer à l’unisson. La pratique du tam-tam favoriserait l’abandon dans le mouvement et laisserait le corps vivre sans être surveillé par l’esprit.

34. Picorer des noix de macada-mia :
Dix-sept Australiens souffrant d’un taux de cholestérol élevé ont été soumis au régime « macada-mia » (15 % de leurs apports nutritionnels ont été remplacés par ces noix). Résultat ? Leur taux de mauvais cholestérol a chuté de 5 % grâce aux propriétés de ce fruit sec.

35. Traquer l’hypertension :
Elle fait peser des risques graves sur l’espérance de vie à mesure que les années passent. Sa prévention repose sur la mise en pratique de règles d’hygiène de vie bien connues : exercice physique, régime alimentaire équilibré modérément salé, et réduction de l’excès de poids si nécessaire…

36. Boire de grands verres d’eau :
Des chercheurs américains ont démontré que boire plus de 5 verres d’eau par jour faisait baisser de 60 % les risques cardiaques.

37. Manger des tomates :
 Le lycopène, présent dans les tomates est en effet un antioxydant qui, une fois absorbé par l’organisme, aide à protéger et à réparer les cellules endommagées.

38. Méditer vingt minutes par jour :
D’après les chercheurs de l’Université Thomas Jefferson, cette parenthèse consacrée rien qu’à soi-même réduit de 25 % le degré d’anxiété. Un détail d’importance : les personnes les plus angoissées développent près de trois fois plus de maladies des artères !

39. Manger exotique :
Les plats chinois et indiens contiennent du gingembre et des épices, qui constituent des anti-inflammatoires naturels. Or, « tout ce qui contribue à réduire le terrain inflammatoire est bon pour la santé », professe le Dr Andrew Weil, auteur de bien manger pour rester en bonne santé.

40. Se mettre à la poésie :
Des chercheurs suisses ont démontré que les hommes qui récitaient de la poésie pendant une heure et demie tous les jours réduisaient considérablement leur niveau de stress et donc, les risques de maladies cardiaques.

41. Manger du saumon :
Ce poisson gras est bourré d’oméga-3, or, des tests ont révélé que ces acides gras améliorent le rapport entre le « bon cholestérol » et le « mauvais cholestérol ». Ils diminuent également les risques de crise cardiaque et peuvent réduire les symptômes de l’arthrite rhumatoïde, douloureuse maladie des articulations.

42. Adopter le décaféiné :
Les boissons qui contiennent de la caféine augmentent la pression sanguine, et donc les battements du cœur : à haute dose, ce dernier peut aller jusqu’à battre deux fois plus vite ! Pour éviter les problèmes cardiaques, bannissez la caféine.

43. Bien dormir :
Près de 70 % des Français se plaignent de la qualité de leur sommeil. Or, les problèmes liés à un mauvais sommeil sont multiples : troubles de l’humeur, fatigue chronique, mais aussi risque accru d’accidents de voiture… De plus, les patients qui souffrent d’apnée du sommeil sont davantage susceptibles de développer une hypertension artérielle, un accident vasculaire cérébral ou une insuffisance coronarienne. Bref, en cas de troubles, n’hésitez pas à consulter !

44. Tester la chromathérapie :
La chromathérapie propose de traiter nos maux par les couleurs. Chacune d’entre elles exercerait sur nous une influence physique, psychique et émotionnelle. Ainsi, le rouge permet une bonne circulation du sang et de l’adrénaline. Le bleu, lui, est réputé pour apaiser les esprits actifs et abaisser la tension artérielle.

45. Soigner sa vessie :
L’huile de pépin de courge est traditionnellement utilisée pour améliorer l’évacuation urinaire. Une consommation régulière évite aux hommes les risques liés à une inflammation de la prostate.

46. Retomber en enfance :
Saviez-vous que la corde à sauter faisait travailler tous les muscles du corps, en particulier le cœur et le diaphragme ? Résultat, la pratique quotidienne de cinq minutes de corde à sauter réduit les risques de maladies cardiaques de près de 20 % !

47. Se soulager :
Des chercheurs de l’université de Taïwan sont parvenus à la conclusion que le stress lié à la sensation de vessie pleine serait dangereux. L’envie d’uriner pourrait ainsi être un facteur déclenchant de crise cardiaque…

48. Etudier :
Des chercheurs californiens ont découvert que les femmes ayant décroché un bac + 4 ou un diplôme supérieur étaient moins sujettes aux maladies de cœur que leurs consoeurs moins éduquées.

49. Prendre ses RTT :
Le fait de « sécher » un jour de travail fait diminuer le stress et réduit les risques cardiaques de 30 %, selon une étude récente menée par des chercheurs.

50. Noix, tofu et haricots 
:
Des chercheurs de Toronto ont découvert que les hommes qui ajoutaient des noix, du tofu ou des haricots à leur alimentation pendant un mois voyaient leur taux de cholestérol baisser de 30 %.

Revue mensuelle «Horoscope» N° 653.
La suite dans notre prochaine livraison

Commentaires via Facebook :

PARTAGER