Lutte contre le Sida au Mali : Vers la création d’un fonds national

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

En réponse à l’interpellation du Secrétaire exécutif  du Haut conseil de lutte contre le sida (Hcnls) sur  la nécessité de constituer un fonds national de lutte contre la pandémie, samedi dernier, au Centre international de conférence de Bamako, le président de la République, Dioncounda Traoré, a engagé le Gouvernement à aller très rapidement dans ce sens.

Malick Sène, le secrétaire général du HCNLS

A l’instar des autres pays de la communauté internationale, le Mali a célébré, le samedi 1er décembre 2012, la Journée mondiale de lutte contre le sida. Placée sous la présidence du chef de l’Etat, la cérémonie a regroupé des présidents d’institutions de la  République, des membres du Gouvernement, assis aux côtés du secrétaire exécutif du Hcnls, des représentants des partenaires techniques et financiers, ceux des corps diplomatiques et des institutions internationales. Elle fut une occasion pour notre pays de jeter un regard critique sur le sida, en faire l’état des lieux et mesurer les grands défis  qui nous interpellent.
Dans son allocution, le secrétaire exécutif du Hcnls a rappelé les résultats engrangés par le Mali en matière de lutte contre le sida, mais surtout insisté sur la nécessité de constituer un fonds national en la matière. Aujourd’hui, a révélé Malick Sène, nos besoins sont couverts  à 82% par l’aide internationale. Toute chose qui, selon lui, montre notre dépendance du financement extérieur souvent incertain et précaire. C’est pourquoi, il a estimé qu’il était important d’avoir un fonds national de lutte contre le sida. De l’avis de M. Sène, ce fonds, loin de concurrencer l’aide des Ptf, viendra la compléter, voire la renforcer pour le financement du nouveau cadre stratégique national 2012-2017, en assurant à notre pays une souveraineté dans la prise en charge de ses malades. Cette interpellation n’est heureusement pas tombée dans l’oreille d’un sourd.
Dans son discours de lancement, le président de la République s’est engagé  à faire face à sa responsabilité pour relever les défis soulevés par  le secrétaire exécutif du Hcnls.  Aussi, il a invité tous les acteurs à persévérer dans la lutte, afin de maintenir les résultats obtenus. Mieux, Dioncounda Traoré a engagé le Gouvernement à initier rapidement la loi sur la création d’un fonds national de lutte contre le Sida au Mali. Ce, à la satisfaction du Secrétariat exécutif de lutte contre le sida, mais surtout au grand bonheur des malades du sida.
B.S.

SOURCE:  du   3 déc 2012.    

2 Réactions à Lutte contre le Sida au Mali : Vers la création d’un fonds national

  1. kaaya nady

    Ce jour, lundi 03 Dec., 2012, s’ouvre le Fameux Procès des « Délinquants au col blanc, ALI BABA et Ses 23 ou 24… ». Le régime ATT, Général, Chef d’Orchestre, a déjà fait rembourser les sommes détournés en puisant dans le Trésor Public: quel CADEAU pour ces Assassins qui, en détournant ces Sommes, privent les « Malades » de médicaments. Le ridicule, pour utiliser cet euphémisme, ne tue pas quand je regarde cet ALI BABA Ministre-URD, Hautain, distribuant des liasses d’argent pour avoir des partisans le soutenant à briguer la Magistrature Suprême.
    Dans tout cela, que dit le Secrétaire Exécutif du Hcnls dont le budget de fonctionnement s’élèverait à 4 millions de dollars US? A-t-il actionné la « sonnette d’alerte » pour s’inquiéter des « sorties d’argent anormales » vers ds directions inconnues? Est-il cité comme « Personne », (en sa Qualité de Secrétaire Exécutif du Hclns pouvant aider à mieux « ÉCLAIRER » la COUR et les « JURES »? Informez-moi s’il vous plait. Il serait sage pour lui de démissionner après le Procès car de toute façon ce scandale à éclater alors qu’il assumait une « Responsabilité au sein de la Structure » : Éthique et cas d’École.

  2. Broulayi

    … Les mots… toujours les mots… un cadre stratégique national… relever les défis … Prrrrrrrrrrrr ! :mrgreen: Honte à tous ces pourris… Dieu vous punira. :evil:

    Il a suffit de quelques individus avec la complicité d’ATT pour détourner des milliards de francs que le Fonds Mondial donnait gratuitement au Mali pour soigner les pauvres malades.

    Seulement quelques individus… dont Omar Touré… Seulement quelques familles… en ont largement profité… Pendant qu’on fabriquait de fausses statistiques de baisse du taux de prévalence du Sida au Mali… Ce qui est d’ailleurs vrai… car les malades mouraient de sida faute de soin… c’est donc normal que le taux baisse « naturellement »… Quelle horreur… :mrgreen:

    Maintenant on veut que les maliens se sacrifient pour remplacer par leurs impôts, la mane du Fonds Mondial… Déjà que le Mali est pauvre … nos savants viennent encore nous expliquer que le Mali doit créer son propre fonds de lutte… :mrgreen:

    Vous allez le financer comment ? … Et qui va encore être chargé de gérer ce fonds ? … Qui va encore détourner cet argent en toute impunité ?

    On détourne tout l’or du Mali… et on ne trouve personne pour arrêter le scandale… :mrgreen: … Vous allez faire quoi encore ?

    Pourquoi on n’a jamais créé un fond national pour aider les jeunes agriculteurs ? … pourquoi on n’a jamais créé un fonds pour aider les jeunes femmes à créer leurs entreprises ?

    Vous voulez créer encore une occasion pour battre des tamtams en faisant croire que vous aidez les malades ?

    Remboursez l’argent du Fonds Mondial… et demandez pardon au monde entier… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: