LUTTE CONTRE LE SIDA : L'ONG Enina s'affiche à travers le 999, son numéro vert

0

Le projet "Allô Infos sida" est une initiative que l’ONG Enina vient de mettre en place dans le cadre d’une assistance téléphonique permettant à toute personne de dialoguer sur le VIH/Sida, sans tabou, avec un médecin en appelant le 999. Dans le cadre de ce lancement, l’ONG, en collaboration avec l’ONU-SIDA, a tenu une conférence de presse le week-end dernier au Grand Hôtel de Bamako. Objectif: faire connaître au public ce nouvel outil d’information et de prévention.

Malgré tous les efforts déployés dans le cadre de la lutte contre le sida, les médecins ont constaté que tous les malades n’ont pas de moyens pour aller souvent s’informer. C’est suite à ce constat qu’est née l’idée de créer le centre "Allô Infos sida" qui est un service d’assistance à distance dans le cadre de la prévention et de la prise en charge thérapeutique de la maladie. Contrairement au conseil face à face, le centre "Allô Infos sida" permet aux personnes qui appellent de dialoguer avec un médecin lorsqu’elles le souhaitent.

Pour les conférenciers, ce caractère anonyme permettra d’apprécier l’efficacité du service dans un milieu où les discussions franches sur la sexualité vont à l’encontre des normes culturelles et des tabous et où le VIH/Sida est fortement stigmatisé. En procédant au lancement de son numéro vert, le 999, l’ONG Enina entend faciliter la communication entre les personnes vivant avec le VIH/Sida et les structures de santé et favoriser l’observation et le succès thérapeutique. Pour eux le Centre "Allo info Sida" sera un outil de communication important pour pallier au manque d’informations relatives aux risques d’infection dans la sexualité. Et aussi de rendre accessible et de vulgariser l’information auprès d’un grand nombre de personnes non instruites au Mali. De plus, il garantit par ses principes d’anonymat et de confidentialité. Pour que cette idée originale fasse tache d’huile, l’ONG Enina veut faire connaître son centre à toutes les structures de santé et la population du Mali tout en impliquant les entreprises privées de télécommunications dans cette lutte.

Présent à cette conférence, le directeur du CESAC, Dr Modibo Sylla, a salué cette initiative qui renforcera les stratégies déjà mises en place par le département de la Santé. Il a ajouté que les 23 centres de traitement disponibles passeront à 32 dans les mois à venir. Quant au coordinateur de l’ONU-SIDA au Mali, il a noté que son organisme ne ménagera aucun effort pour accompagner ce projet qu’il qualifie de concret au bénéfice de la population. Le numéro d’appel gratuit du centre "Allô Infos sida", le 999, couvre l’ensemble du territoire malien.
Ramata TEMBELY

PARTAGER