Lutte contre le Vih/sida : Le HCNLS fait son bilan de santé

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Le mercredi 28 novembre 2012, le secrétariat exécutif du Haut conseil de lutte contre le sida (SE/HCNLS) a organisé une conférence presse à l’hôte RadissonBlu à l’ACI-2000. La conférence était animée par le secrétaire  exécutif du HCNLS, Malick Sène, accompagné par la représentante de l’Onusida au Mali, Dr. Yamina Chakkar.

 

Malick Sène

En prélude à la Journée mondiale de lutte contre le Sida, célébrée le 1er décembre de chaque année, le SE/HCNLS et le comité de pilotage de la campagne 2012 ont organisé une conférence de presse hier. Elle avait pour objectif d’informer la presse sur la journée mais aussi et surtout de faire le bilan de l’action du HCNLS de sa création à nos jours.

La célébration de cette journée est l’occasion pour les différentes parties (gouvernement, ONG, les secteurs privés…) de démontrer l’importance qu’ils accordent au combat contre le Sida et la solidarité qu’ils manifestent à l’endroit des personnes infectées et affectées par le VIH/Sida. Le thème de cette année 2012 reste le même que l’année précédente, à savoir « Objectif 3 zéros », c’est-à-dire : zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au Sida. Le slogan national est « Tous unis pour atteindre l’objectif zéro Sida au Mali ».

Cet objectif ne sera atteint que lorsque tous les Maliens feront du combat contre l’épidémie du Sida, l’une de leurs priorités. « La pertinence de ces slogans est liée à la nécessité, pour chaque Malien, de prendre conscience et jouir de son droit d’accès aux services de prévention, de traitement, de soins et de soutien », a ajouté Malick Sène.

Ainsi en se conformant à ce thème, selon lui, l’accent sera mis sur les offres de services de prévention, de traitement, de soins et de soutien mais et surtout il permettra de mettre en évidence les besoins en ressources nécessaires pour réaliser cet objectif d’ici 2015.

Pour faire de ce slogan une réalité, le HCNLS a réalisé beaucoup de progrès. Le taux national de séroprévalence a chuté de 1,7 % à 1,3 % ; les sites de dépistage sont passés de 22 en 2003 à 353 en 2011 ; le nombre de personnes dépistées est passé de 5605 en 2003 à 129 030 en 2011 ; les sites de prévention de la transmission mère-enfant sont passés de 13 en 2003 à 281 en 2011 ; les sites de traitement ARV de 3 en 2003 à 83 en 2011 ; les patients sous traitement ARV de 1073 en 2003 à 33 580 en 2010.

Malgré ces bons résultats, le HCNLS est confronté à des difficultés qui sont d’ordre financier. Ce qui a malheureusement affecté les brillants résultats atteints dans le domaine de l’offre de services de proximité. Le Mali continuera à lutter contre le Sida pour ne pas perdre les acquis, et ce malgré les difficultés financières.

Pour sa part la représentante de l’Onusida, Dr. Yamina Chakkar, a félicité le HCNLS pour ses bons résultats et montré son optimisme dans l’atteinte de 3 zéros. « Nous passons de désespoir à l’espoir avec la réduction du taux de nouvelle infection », s’est-elle réjouie.

Youssouf Coulibaly

SOURCE:  du   29 nov 2012.