Lutte contre le paludisme : La BICIM offre 4000 bandes dessinées aux élèves

0

Dans le cadre de la lutte contre le paludisme au Mali, la Banque Internationale pour le Commerce et l’industrie au Mali (BICIM S.A) a procédé le vendredi 23 juin 2017 à l’école Dravéla-Syndicat en Commune Ill du District de Bamako à la remise de Bandes Dessinées aux élèves des écoles Tiémoko Sangaré, La Base, Dravéla-Poudrière et Dravéla-Syndicat du Centre d’Animation Pédagogique (CAP Rive Droite) de Bamako-Coura. Les 4000 bandes dessinées ont pour vocation de les sensibiliser à la lutte contre le paludisme. La cérémonie de remise a été marquée par la présence du Directeur général de la BICIM, Marc TEMPELS, du directeur du Programme National de Lutte contre Le Paludisme (PNLP), Dr Diakaridia Koné, de la directrice du Centre d’Animation Pédagogique (CAP) de Bamako-Coura, les directeurs coordinateurs des écoles.

Le pourcentage élevé d’enfants victimes du paludisme atteste de l’importance de la sensibilisation de la population et plus particulièrement des enfants de moins de cinq ans et des femmes enceintes afin qu’ils développent les gestes pratiques pour réduire considérablement le taux de prévalence du paludisme au Mali. La BICIM participe aux côtés du PNLP à la lutte contre le paludisme au Mali à travers ce don de Bandes Dessinées aux enfants des écoles fondamentales de Bamako-Coura.

La BICIM a inscrit dans sa politique de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) la nécessité d’assurer le bien-être des enfants du Mali. La remise de ce matériel didactique aux écoles fondamentales de Bamako-Goura répond de cet objectif.

Selon le Directeur général de la BICIM, Marc TEMPELS, cette remise de BD est une continuité des actions annuelles de don de moustiquaires imprégnées et bandes dessinées menées par la banque en vue de soutenir les actions du PNLP et du Gouvernement du Mali dans la lutte contre le paludisme. «A travers ces dons de 4000 bandes dessinées, nous sommes convaincus de l’impact positif pour la sensibilisation des enfants et des parents contre le paludisme», a-t-il dit.

A sa suite, le directeur du PNLP, Dr Diakaridia Koné a fait savoir que le paludisme est un problème de santé publique. A cet effet, il a invité tout le monde à dormir sous moustiquaire imprégnée. Quant au directeur coordinateur de l’école de Dravela Syndicat, Ibrahima Aly Kéïta, cette distribution de bande dessinée est un geste pratique qui aidera à réduire considérablement le taux de mortalité dû au paludisme. Il a vivement remercié la BICIM pour cette donation. Avant de rassurer que bon usage en sera faite. La cérémonie a été clôturée par une remise symbolique des dons.

Aguibou Sogodogo

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here