Le Mali et la Guinée sont ‘’ensemble’’, pas de fermeture des ‘’frontières’’

13
Le Mali et la Guinée sont ‘’ensemble’’, pas de fermeture des ‘’frontières’’
Le Président de la République du Mali, Ibrahima Boubacar Kéita et son homologue de la Guinée Alpha Condé

Le Président de la République du Mali, Ibrahima Boubacar Kéita, est arrivé à Conakry dans la soirée de ce vendredi, 31 octobre 2014 pour une visite de travail et d’amitié de 48 heures.

A travers cette visite d’Etat qui est la deuxième depuis son élection à la magistrature suprême de son pays, le Président Ibrahima Boubacar Kéita vient exprimer tout son soutien et sa solidarité à son homologue guinéen le Pr Alpha Condé et au peuple de Guinée dans leur combat contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Toute chose qui dénote l’approfondissement des relations de coopération et d’amitié entre ces deux pays considérés comme deux poumons dans un même corps.

C’est à 18 heures 25 minutes que l’avion présidentiel malien a atterri à l’aéroport international de Conakry Gbessia où le Président Ibrahima Boubacar Kéita a été accueilli par son frère et ami, le Président Alpha Condé, devant les corps constitués. Au salon d’honneur de l’aéroport, le Président Ibrahima Boubacar Kéita a dégagé l’objet de sa visite en Guinée : « C’est une visite de famille et de témoignage. De témoignage vivant, concret, de la solidarité, de la sympathie et l’affection profonde que peuple malien a toujours porté à son frère de Guinée.

Nous ne pouvons pas en tant qu’Etat du Mali, la Guinée ayant connu la tourmente que l’on sait que l’on déplore, ne pas venir ici témoigner de notre présence totale à vos côtés. Et également, chacun sait mes liens très profonds avec mon grand frère, mon Président, le Pr Alpha Condé. Je crois que le chemin de l’amour de notre continent, de notre patrie, est inculqué aux hommes de notre génération. De cela, nous sommes toujours reconnaissants. Ce qui s’est produit en Guinée, il est bon, il est convenable que nous venions témoigner notre solidarité vis-à-vis de lui et le peuple de Guinée dont il a la charge aujourd’hui. Ebola n’affecte pas un pays, un continent. Ebola n’a pas de pays, n’a pas de continent. Ebola n’a pas de frontière.

Ebola peut affecter chacun d’entre nous. Donc, personne ne peut accepter qu’un pays soit indexé ou stigmatisé au motif que parmi ses populations il y a des porteurs de virus à Ebola. C’est un témoignage que je veux faire. Je crois qu’aucun pays ne peut se passer de ce mal là que nous devons combattre tous ensemble et non en fermant les frontières. Je suis venu ici pour dire au peuple de Guinée que nous sommes ensemble.

Nous ne fermerons jamais les frontières du Mali ». De son côté, le Président Alpha Condé a apprécié la visite de son frère et ami du Mali dont il a salué l’africanisme : « Je connais mon frère depuis la FEANF. Nous avons eu beaucoup de temps ensemble. C’est un intègre, un vrai Bambara. J’envisageais d’aller au Mali pour montrer à la face du Monde que, comme le dit le premier Président, c’est deux poumons dans un même corps.

Et je sais que si le peuple malien l’a plébiscité, c’est parce qu’il respecte la dignité du peuple malien. Mais ce n’est pas facile aujourd’hui de présenter la dignité d’un peuple. Nous devons nous battre pour le peuple. Mais le peuple malien a prouvé qu’on a plus de frontières avec le Mali qu’avec n’importe quel pays. Le Mali n’a pas fermé ses frontières. Nous sommes profondément panafricains. Les panafricains, quelle que soit leur position, ils ont une qualité commune, c’est le panafricanisme. Je suis très heureux de recevoir mon jeune frère et je tiens à aller au Mali pour montrer le soutien de la Guinée. Si ce n’est pas le retard au niveau des Nations Unies, le premier bataillon Diandian serait parti au Mali depuis longtemps et nous allons préparer le second bataillon. Tant que le peuple malien n’aura pas recouvert la totalité de son territoire, nous serons à ses côtés et l’Armée guinéenne se battra à ses côtés »

De l’aéroport, les deux hommes d’Etat ont eu un tête-à-tête aux cases de Belle-Vue dans une atmosphère de fraternité et de cordialité. Le Président malien quittera Conakry le samedi 1er novembre dans l’après-midi.

Le Bureau de Presse de la Présidence

Source: presidence.gov.gn

 

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Preparer des deconteneurs de javel pour les laver a leur
    son retour

  2. ibk, ma famille d’abord, le plus mauvais casting pour le mali

    Au pays, il y a tellement de problemes:
    -circulation anarchiques des motos
    -pollution
    -insalubrite
    -corruption: ministere, police, mairies…
    etc

    Il ne s’est attaque a aucun des problemes des maliens…

  3. L’IBKON alias ZON BRIN ou LADJI LAKASSA et sa bande de brigands crasseux et nauséabonds à la tête de notre État doivent dégager et le plus tôt est le mieux!

    Cette clique crasseuse d’Ali Baba et ses 40 voleurs ont volé en une année 258 milliards au peuple malien.

    Et ils pensent qu’ils ont raison que le vol n’est pas un délit et que la SURFACTURATION n’est pas un vol.

    KASSOUM TAPO LE MAL TAPÉ c’est à dire le nouveau porte parole des VOLEURS chez nous pensent que le vol est normal et que les surfacturations sont normaux pour bouffer allègrement et frauduleusement l’argent du Mali.

    Ce MAL TAPÉ KASSOUM TAPO a déjà bouffé sans autre forme de procès plus de 5 milliards à la CENI en 1997 et n’est toujours pas rassasié.

    Peuple souverain du Mali il faut prendre l’exemple sur le brave peuple des hommes intègres du Faso pour chasser ces malfrats et ces brigands sinon le Mali va faire faillite dans moins d’une année.

    On ne peut pas être héritier de Soundiata et de Modibo Keita et être un VOLEUR!

    CE N’EST PAS POSSIBLE!

    L’IBKON qui n’a jamais su se présenter dans une élection même locale à Kita (ville malinké par excellence) n’est autre qu’un enfant de Koutiala alors qu’il n’est pas Mianka non plus.

    C’est un “N’ta chi don” à la tête de notre État qui n’a jamais connu la dignité et l’honneur.

    Donc il ne pourra offrir aux maliens ni la dignité ni l’honneur!

    C’est un voleur au même titre que les voleurs de motos Djakarta que vous brûlez un peu partout au Mali.

    Alors pourquoi vous ne chassez pas L’IBKON alors que lui et sa clique crasseuse ont volé une somme record de 258 milliards de FCFA en un an à Koulouba?

    Peuple souverain du Mali, vous êtes avertis et un homme averti en vaut deux!

    Salute Ouagadougou!

  4. Quel est ce president qui s’invite partout ? Toujours entrain de voyayger pour des honneurs. Les problemes du pays ton dernier soucis. A trop vouloir chercher les honneurs t finiras par etre humilie topt ou tard.

  5. C’est le garde corps de IBK qu’il paye a 600 millions ,Il ne fait plus confiance aux millitaires maliens.Meme s’il est proteger par serval le people va le faire partir dans 5 mois le 26 mars 2015.

  6. C’est le garde corps de IBK qu’il paye a 600 millions ,Il ne fait plus confiance aux millitaires maliens.Meme s’il est proteger par serval le people va le faire partir dans 5 mois le 46 mars 2015.

  7. Ces voyages en les 3 pays les plus touchés pourrait se limite au ministre de la santé (economie) pour faire comprendre a ces pays frères qui sont là Guinée, le Liberia et la Sierra-leone en les affirmant la collaboration du Mali a maintenir ses frontieres ouvertes a ces pays.
    Je ne vois l’utilité de ces voyages parce que le Mali ne beneficie en rien de ces deplacements de ladji ma-fieux sauf flammber encore des millions de fcfa de notre tresor public. Héééé ladji nepotiste asseoir ton C…dans notre boieng a chaque coute excessivement aux contribuables. Donc faites gaffe.

    • Mais il se peut que ce boeing en plus de ne pas etre pour le Mali soit un ‘BOEING A VAPEUR'(donc pas couteux pour le contribuable malien.)
      Il n’a qu’a faire attention sinon GREEN PACE risquera de le pincer un jour.

  8. REGARDER BIEN QUI CET HOMME BLANC A GAUCHE DE ALPHA CONDE ?C’EST LE GARDE FRANCAIS FOURNI PAR TOMI A IBK OU BIEN JE NE SAIS AIDEZ MOI…

    • Il ne croit pas aux maliens qu’il preside et ne le cache meme pas.Triste sort.

  9. Arretez de voler notre argent et de faire des voyages inutiles. A moins que tu sois entrain de te chercher un coin de “chute” quand la population (pas les militaires) va vous chasser. Il n’y a pas de honte au Mali. SMB a travers le Vegal vient de prouver que l ‘avion n’appartient pas au Mali.

  10. Arrêtez la fuite en avant Président et parle nous de nos problèmes. Suis solidaire de la guinée mais vous êtes M. le président entrain de devenir notre Ebola. Notre pays est divisé, des milliers de soldats étrangers sont sur notre sol, les guinéens se préparent à venir nous aider. Pendant ce temps vous vous enrichissez, ou votre gouvernement enrichit vos proches, avec des marchés d’équipement de notre armée. Vous pensez qu’acheter un avion est une priorité, nos enfants meurent de paludisme encore…
    M. le Président, Ebola tue. La mauvaise gouvernance tue encore plus et mieux. Et vous avez tous les moyens d’y faire face alors laisser cet avion maudit et agissez. La fuite en avant ne sert à rien, demande à Blaise.

Comments are closed.