MĂ©dicine traditionnelle: le coup de pouce de la Fondation Aga Khan

0

Pour valoriser la médecine traditionnelle, la Fondation Aga Khan et ses partenaires ont initié deux jours d’exposition des médicaments traditionnels du Mali. Ouverte samedi dernier, l’exposition s’est déroulée dans le Parc national. En présence de Farid Nandjee, représentant du Prince Aga Khan.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) affirme, dans une étude dans des pays africains,  que plus 60% des fièvres liées au paludisme sont traitées grâce aux plantes médicinales. Au Mali ce chiffre peut être revu à la hausse. A la fois, à cause du faible niveau de revenus des populations et du faible niveau de prestation dans les structures sanitaires. Pourtant, notre médicine traditionnelle est l’une des moins valorisées par les pouvoirs publics. En dépit de la renommée internationale de nos tradithérapeutes.

La Fondation Aga Khan, gestionnaire du Parc National, veut changer la donne. Par cette exposition, elle offre aux médecins traditionnels le cadre pour faire passer leurs messages: «Valoriser la médecine traditionnelle pour améliorer notre système national de santé». «Partenariat Public-Privé pour améliorer la production locale des médicaments traditionnels améliorés».

Avec son projet «Nature et santé: savoirs thérapeutiques du Mali», Pr Mamadou Koumaré, coordinateur de l’exposition, prône la sensibilisation auprès des autorités et des populations. «Ils doivent savoir que notre science peut aider à améliorer leur santé et que cela nécessite leur participation», indique le président de la Société malienne de phytothérapie. Avant d’ajouter: «A l’Etat nous demandons la mise en pauvre de la politique nationale de valorisation de la médecine traditionnelle. Car, elle recommande la formation des tradithérapeutes pour améliorer leur prestation», explique Pr Koumaré.

Ouverte sous la présidence de Samuel Sidibé, directeur du Parc national, l’exposition a été, selon initiateurs et exposants, un succès. Au menu de cette première édition des conférences-débats, la visite guidée du Jardin médicinal du Parc national, en plus de l’exposition des tradithérapeutes.

Mamadou Togola/Maliweb.net

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here