Mobilisation sociale dans la lutte contre la poliomyélite : L’UNICEF menace de suspendre son financement !

0

Non contente de la non justification d’une importante somme d’argent mis à la disposition des Directions Régionales de la santé du Mali dans le cadre de la mobilisation sociale dans la lutte contre la poliomyélite, l’UNICEF a décidé de ne pas mettre à disposition d’autres fonds dans ce volet tant que ceux précédemment mis à disposition ne sont pas justifiés.

L’organisme onusien s’occupant des enfants a refusé de financer le volet mobilisation sociale de la campagne de lutte contre la poliomyélite du 30 septembre au 03 octobre 2011. Raison évoquée : la non justification d’un important montant non justifié dans ce volet par les Directions Régionales de la Santé du Mali (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao Kidal et di district de Bamako).

 

En pompier après l’incendie, le Directeur National de la Santé a adressé une lettre à tous les Directeurs régionaux de la santé du Mali, le 19 octobre 2011 avec pour objet : demande de fourniture de pièces justificatives des « mises en place des vaccins » et « mobilisation sociale » des campagnes de vaccination contre la poliomyélite.

Dans ladite lettre, le Directeur National de la Santé invite ses poulains à « envoyer le maximum de pièces justificatives à la Direction Nationale de la Santé ».

Paradoxalement, les radios de proximité qui sont surtout sollicitées par les directions régionales de la santé pour faire cette mobilisation sociale se plaignent de n’avoir pas été payées bien qu’ayant fait le travail. A Tombouctou, par exemple, les radios se disent n’avoir pas été payées après leurs prestations.

Où est donc parti l’argent de l’UNICEF devant être utilisé dans la mobilisation sociale dans le cadre de la lutte contre la poliomyélite ? Comment cet argent a été utilisé dans la mesure où on n’arrive pas à le justifier ? Ou alors s’il n’a pas été utilisé, on n’a qu’à le rendre. Car l’UNICEF a besoin de beaucoup d’argent pour mener des actions en faveur de nos enfants.

Après le détournement des fonds du fonds mondial, va-t-on assister au détournement des fonds de l’UNICEF ?

 

Les maliens retiendront une chose importante  que la corruption aura atteint son apogée ! 

 

 

 

Modibo Keïta et M’pè.  

 

 


Commentaires via Facebook :

PARTAGER