Le MSHP Ousmane Kone àKita : Objectif zéro décès lié au paludisme

DécèsEn remettant des moustiquaires imprégnées d’insecticide de longue durée samedi à la place de l’Indépendance à Kita à la population, le ministre de la Santé et de l’Hygiène  publique, Ousmane Koné a déclaré que cette campagne de distribution gratuite dans la région de Kayes constitue l’amorce d’une lutte implacable engagée contre le paludisme pour l’atteinte de l’objectif zéro décès lié au paludisme d’ici 2015.

 

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné a lancé, samedi à Kita, la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée dans la région de Kayes.

 

 

Fruit de la collaboration entre le Programme national de lutte contre le paludisme du Mali (PNLT) et l’initiative présidentielle de lutte contre le paludisme des Etats-Unis d’Amérique (PMI), la campagne entre dans le cadre de la couverture universelle pour combattre le fléau du paludisme.

 

 

Elle durera 6 jours et mobilisera 3734 agents pour distribuer 1 270 850 moustiquaires gratuitement à la population dans 7 districts de la région de Kayes sur un total de 2 470 250 moustiquaires livrées à l’Etat. 416 395 moustiquaires sont prévues pour la routine.

 

 

Le conseiller de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Mali, Andrew Young, a estimé que la couverture universelle dans la région de Kayes est une étape importante pour achever l’objectif du gouvernement américain de réduire au moins 70 % le fardeau lié au paludisme.

 

 

“Cette campagne de distribution de moustiquaires imprégnées intervient après celles de Sikasso, Ségou et Mopti. Le paludisme est la première cause de mortalité néonatale et infantile au Mali. Chaque année, presque 2 millions de cas cliniques de paludisme sont enregistrés. C’est pourquoi l’ambassade des USA s’investit pour la lutte contre la maladie”, a expliqué M. Young, ajoutant que le lancement de cette campagne est un pas important franchi par l’initiative présidentielle avec l’appui de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et les Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC).

 

Le bon ton des autorités

S’adressant au public, qui était sorti massivement pour rehausser l’éclat, le maire de la Commune urbaine de Kita, Sory Dabo, a invité la population à accompagner les agents sanitaires mobilisés au cours du processus. “En matière de lutte contre le paludisme, la moustiquaire imprégnée constitue un moyen efficace et moins coûteux”, a affirmé le maire de Kita.

 

 

Le ministre Ousmane Koné a remercié les partenaires techniques et financiers qui se sont engagés avec le Mali à travers un accroissement de contribution pour la mise œuvre de son plan stratégique. “L’USAID/PMI a mobilisé environ 7 millions de dollars américains. Grâce à ces fonds, 1 061 349 moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée seront gratuitement distribuées à 354 000 ménages à raison d’une moustiquaire pour 2 personnes en moyenne. Ce qui est la traduction d’une volonté affichée de notre gouvernement et ses partenaires pour garantir un meilleur état de santé possible pour les femmes et les enfants de moins de 5 ans”, a souligné le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

 

 

Et de poursuivre que sur la base des estimations de la direction nationale de la santé, 8 666 667 MILD sont disponibles sur l’ensemble du territoire. “L’objectif est de mettre à l’abri au moins 80 % de la population, et permettant aux personnes de dormir sous moustiquaire et réduire ainsi le risque de transmission de la maladie”.

Bréhima Sogoba

 

PARTAGER