Nouveau virage au Laboratoire central vétérinaire : Après le C.A du Mardi dernier Tembely passe, aujourd’hui, le relais à Diallo

0
1

Ah oui, seul le règne de Dieu est eternel ! Après s’être montré sourd aux préoccupations du personnel, Saïdou Tembely désormais ex directeur général du Laboratoire central vétérinaire (LCV) va, aujourd’hui, passé le relais à Boubacar Ousmane Diallo. Tembely a été limogé, le Mercredi 1er Février 2012, par le Conseil des ministres. Il laisse le LCV dans un état calamiteux lié à sa gestion.

À titre de rappel, le Laboratoire Central Vétérinaire (LCV) sis à Sotuba qui faisait la fierté de tous les Maliens a été plongé dans le gouffre à cause de la gestion mafieuse de l’ancien directeur général Saïdou Tembély. Le personnel lui reproche entre autres : l’utilisation faite de la subvention que l’État alloue annuellement à la structure, l’obsolescence des matériels (microscopes et balances) la non atteinte du quota de vaccins à produire par an par manque des intrants (réactifs et flacons), le détournement des frais de formation, l’achat fictif ou surfacturé de matériels informatiques entre autres. De leur côté, les chercheurs attendent toujours le décaissement du reste des sous pour exécuter leurs projets. En effet, seulement 10 millions de Cfa sont à leur disposition sur les 60 millions octroyés par le gouvernement au titre du fonds études et recherches (FER). Ce fonds annuel initié depuis 2006 n’a produit aucun effet sur l’évolution du LCV.

Face à tous ces griefs l’indélicat DG Tembley n’a pu apporter la moindre réponse. Et comme il fallait s’y attendre, le Comité syndical conduit par Moussa Sissoko bien soutenu par l’ensemble du personnel (comme le témoigne la pétition signée par 102 agents sur 116 officiellement recensés) a exigé et obtenu le départ de Saïdou Tembely. Mais la tâche n’a pas été facile pour le ministre de l’élevage et de la pêche Boucary Téréta (du parti RPM) et les inspecteurs de l’élevage Ousmane Belco Touré et Mme Maïga qui étaient encore au LCV le Lundi 16 Janvier 2012. Aussi, le Mardi 20 Décembre 2011, le Dr Boubacar Bass président du collège scientifique a adressé au ministre de tutelle une correspondance qui, preuve à l’appui, démontre les dizaines de millions de nos francs passés à la pelle par le DG Tembely et son staff. Dès lors et comme nous l’avions titré à l’époque : les carottes du DG Tembely étaient cuites. Ainsi, la conjugaison d’efforts de ce beau monde a permis finalement de terrasser le mastodonte DG Tembely. Nommé conseiller technique au ministère de tutelle, il va y préparer paisiblement sa retraite. Par ailleurs, partira-t-il avec le véhicule Pajero blanc à fond bleu immatriculé K 3368? Longtemps accusé du détournement de fonds par le personnel, Tembely a toujours su user de ses relations pour se tirer d’affaire. Mais cette fois, une parenthèse se ferme et une nouvelle s’y ouvre.

Aujourd’hui, il va contre son gré céder la place à son adjoint Boubacar Ousmane Diallo qui aura de nombreux défis à relever. Celui-ci ne doit aucunement suivre les traces de son prédécesseur au risque de décevoir et d’être, lui aussi à son tour, la cible du personnel qui n’est pas prêt à lui faire des concessions. En somme, les choses doivent se faire telles qu’elles ont été planifiées pour provoquer le départ de Saïdou Tembély. Il s’agit de repartir sur une nouvelle base saine. Les travailleurs tiennent à sauver leur structure qui leur permet de vivre. Enfin, le Laboratoire Central Vétérinaire (LCV) parviendra-t-il à éviter sa vraie ou fausse privatisation qui se préparerait discrètement?

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.