Nouvelle stratégie de la cellule sectorielle du ministère de la solidarité et de l’action humanitaire dans la lutte contre le SIDA : Faire des Handicapés, les Nouveaux Ambassadeurs Contre le Sida

0

La Cellule Sectorielle de Lutte Contre le VIH/SIDA et la maladie à virus Ebola du Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire qui est placée sous la coordination de Mme KOUYATE Fanta KAMISSOKO, Conseiller Technique, a organisé mardi 23 mai 2017, une journée de sensibilisation et de dépistage des membres de l’Association Malienne des Personnes Handicapées Physiques(AMPHP). C’était au siège de l’AMPHP à l’Ex-Base aérienne en Commune III du District de Bamako en présence du Président de l’Association en la personne de Mr Albert KANOUTE.

Les personnes handicapées constituent une frange importante de la population. Exposée à la pauvreté et aux fléaux sociaux, elles sont particulièrement vulnérables, surtout en situation de crises et de conflits. C’est ainsi que dans son intervention, la Coordinatrice de la Cellule Sectorielle de Lutte Contre le Sida du Département en charge de la Solidarité a tout d’abord tenu à rappeler l’importance de cette journée de sensibilisation en faveur des personnes handicapées. Cela est très important selon elle, d’autant plus que les populations d’une manière générale, restent encore nettement sous-informées sur les principales stratégies déployées par l’Etat et ses partenaires pour circonscrire le fléau du VIH/SIDA (la maladie et ses conséquences, les dispositifs de prévention, les structures de prise en charge, la législation afférant au VIH-SIDA). «  Face à la menace du fléau sur les générations actuelles et futures, les plus hautes autorités ont fait de la lutte contre le Sida, une préoccupation nationale », dira-t-elle avant d’ajouter qu’au sein de son département, la Cellule Sectorielle de lutte Contre le Sida est engagée dans cette lutte non seulement « en faveur du personnel, mais aussi et surtout en faveur de nos groupes cibles comme les personnes handicapées, les étudiants de l’Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux ».

C’est dans ce cadre que s’inscrit la présente journée dont la finalité est de contribuer à l’amélioration des niveaux de connaissance et de renforcement des actions de lutte au niveau des membres de l’Association Malienne des Personnes Handicapées Physiques. « Cette rencontre est un cadre d’échanges sur la situation actuelle du VIH-SIDA, les dangers liés à ce fléau et les moyens de protection, l’importance du dépistage en matière de prévention et de prise en charge des IST VIH-SIDA. C’est cela tout le sens de la présente rencontre afin que les savoirs et savoir-faire des uns puissent inspirer les autres dans une complémentarité d’actions en vue d’un meilleur positionnement de tous dans cette lutte », a laissé entendre Mme KOUYATE Fanta KAMISSOKO. Auparavant, le président de l’AMPHP a salué Mme KOUYATE et son équipe pour la belle initiative compte tenu du fait que le taux des séropositifs avec, au niveau des personnes handicapées dépassent, celui du taux national.

La note conceptuelle de cette journée nous informe par ailleurs que, le rapport 2010-2011 de suivi des engagements du Mali en matière de Lutte Contre le VIH/SIDA a fait ressortir des tendances préoccupantes par rapport au niveau de connaissance des personnes sur le SIDA.

Ainsi, le pourcentage de personnes ayant entendu parler du VIH a baissé entre l’EDSM III et l’EDSM IV, passant de 90,3% à 86,2% pour les femmes de 15-49 ans et de 98,1% à 90,6% chez les hommes de la même tranche d’âge. D’où la nécessité de renforcer les actions d’information et de sensibilisation sur le fléau. Aussi, le constat fait-il ressortir que peu d’actions concrètes sont initiées en direction de certaines couches vulnérables, notamment les personnes en situation de handicap. Consciente de cet état de fait, la Cellule de Coordination du Comité Sectoriel de Lutte Contre le Sida du Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, mise en place en 2005, a inscrit dans son Plan Opérationnel (PO) 2017, des journées de sensibilisation et de dépistage du VIH au niveau de certaines structures relevant du Département. Régulièrement, la Cellule est sollicitée par les responsables de l’Association Malienne pour la promotion des Personnes Handicapées Physiques (AMPHP) pour organiser à l’intention de ses membres, des séances de sensibilisation, de dépistage du VIH, des sessions de formation, des missions de supervision et des distributions de vivres et non vivres au profit des personnes vivant avec le VIH. Source CC/ MSAH

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here