Pérennisation des SEC : L’exemple de la commune de Guéné-Goré

0
Le maire de la commune de Guéné-Goré Albert Koly Cissé

La seule commune visitée à avoir inséré dans son  budget 2013 la prise en charge des ASC est celle de Guéné-Goré dans le cercle de Keniéba. Un bel exemple qui mérite d’être suivie par d’autre pour rapprocher les soins aux plus défavorisés. Le maire Albert Koly Cissé confirme l’engagement des élus à prendre en charge les salaires des deux agents de santé relevant de sa localité peuplée d’environ 14 500 habitants. Si au départ, les autorités locales étaient réticentes pour l’installation des ASC, tel ne semble plus être le cas à Guéné-Goré. Car le Maire estime qu’ils participent au développement de la commune.

” Quand une population est malade c’est le développement qui en patit. C’est dans ce contexte que nous avions pris l’engagement d’assurer la relève après le départ du partenaire. Et cela va nous couter environ 6% du budget communal soit un million de F CFA par an” a soutenu l’élu.

Tous les acteurs s’accordent sur les efforts réalisés, mais reconnaissent que beaucoup de défis restent à relever pour un succès efficace. Ces défis, sont entre autres, la pérennisation de la stratégie en soutenant le salaire des ASC et extension pour couvrir tous les villages qui sont à plus de 5 kilomètres d’un centre de santé. Il faut reconnaitre que les agents de santé communautaire  contribuent  à l’équité en matière de santé à la base dans la localité.

                                                         Ramata TEMBELY

PARTAGER