La pollution environnementale tue 1,7 million d’enfants par an

0

Selon l’OMS, plus d’un quart des enfants de moins de 5 ans décédés chaque année ont été victimes d’environnements malsains, que ce soit la pollution extérieure, l’eau contaminée, ou le manque d’hygiène.

La lutte contre la pollution ne peut que faire reculer la mortalité infantile. C’est ce qui ressort de deux nouveaux rapports évoqués ce lundi par l’Organisation mondiale pour la santé (OMS). Plus d’un quart des enfants de moins de cinq ans décédés chaque année dans le monde le sont à cause d’un environnement pollué, indique l’institution. Soit 1,7 million d’enfants par an.Selon le premier rapport, la plupart des causes courantes de mortalité infantile, comme la diarrhée, le paludisme et les pneumonies, peuvent être réduites en donnant un meilleur accès à de l’eau potable et à des combustibles propres pour la préparation des repas. Ce rapport évoque également le risque de “cardiopathie, d’accident vasculaire cérébral et de cancer.

Publié: le 06-03-2017 par msn.com

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here