Réouverture de la polyclinique pasteur : Le cri de cœur du personnel

5
Santé publique : La clinique Pasteur fermée après le décès d’un infirmier provoqué par le virus Ebola
La clinique Pasteur sise à ACI 2000

La Polyclinique Pasteur a été fermée par les autorités, pour avoir hospitalisé un patient guinéen atteint de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui a causé la mort de deux agents de santé de la structure, en prenant soin de garder le personnel en quarantaine.
C’était le 11 novembre 2014, il y a de cela trois mois. Le Mali vient d’être déclarée sans Ebola. C’est pour à la faveur de cette victoire
sur cette terrible pandémie que le comité syndical, sous la houlette de Dr Haïdara, vient de lancer un cri de cœur aux plus hautes autorités pour la réouverture de la clinique pour une reprise de leurs activités sanitaires.

Créée en juin 2000 à l’horizon de la Can 2002, la polyclinique Pasteur est une société anonyme dont le capital est détenu exclusivement par des médecins maliens. L’objectif est de renforcer la capacité d’accueil par le biais de renforcement de la capacité de prise en charge médicale  des délégations étrangères, mais aussi à terme de contribuer à l’amélioration du plateau technique malien en matière de prise en charge médicale de la population. Selon Dr Pierre chirurgien à la clinique, cela fait quinze ans que la clinique existe et nous sommes parvenus à mettre à la disposition de la population malienne des médecins extrêmement compétents dans plusieurs disciplines. Le savoir-faire de ces médecins a permis de soulager des milliers de patients et de sauver des vies humaines. Nous sommes aussi parvenus à mettre en place une structure médicale avec des équipements médicaux de haut standing. Comme toute structure médicale,  la polyclinique Pasteur faisait des consultations et des hospitalisations et était un des leaders en la matière jusqu’au jour où est advenu l’incident lié à l’hospitalisation du patient à virus Ebola venu de la République sœur de Guinée Conakry. A la suite de cet incident, selon un intervenant, la clinique et son personnel ont payé un lourd tribut par la mise en quarantaine et la fermeture pure et simple. Selon le représentant du personnel comme si cela ne suffisait pas, « On nous prive de quoi nourrir nos familles, une situation qui est entrain de détruire la stabilité de nos foyers respectifs. Nous sommes les premiers à regretter l’arrivée de ce patient au Mali et dans notre structure. Cet était de fait a causé beaucoup de tort à nos partenaires et à nos patients qui nous ont fait confiance. Nous leur demandons pardon pour la rupture des soins. Nous les informons aussi qu’aucun patient n’a été affecté d’Ebola à travers la polyclinique Pasteur ».

Aux yeux du personnel, cette fermeture est difficile à comprendre, car elle prive de milliers de patients à l’accès aux soins qui ont leurs dossiers médicaux à la clinique et occasionné le chômage de plus d’une centaine d’employés. Et il n’est noté nulle part que le personnel de la clinique, encore moins de la polyclinique pasteur ont fauté dans cette histoire.

Au regard de ce qui précède, le comité syndical sollicite du gouvernement, la levée des mesures conservatoires de fermeture de la polyclinique Pasteur afin de permettre à ces nombreux employés de reprendre le service pour le mieux-être des milliers de patients.

Mah Traoré

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Nous allons la brûler cela vous donnera le courage d’aller chercher ailleurs. 😈

  2. c’est une décision (de fermeture) basée uniquement sur les intérêts individuels( guerre de leadership entre médecins), allez le savoir ailleurs .

  3. aller chercher du travail dans d’autre endroit vôtre clinique pasteur ne doit plus ouvrier ces portes.

  4. Nous société civile demandons la fermeture pour du bon la clinique pasteur qui est une menasse pour la santé de la population malienne car c’est clinique voyous

Comments are closed.