Santé communautaire au Mali : Acteurs, partenaires et parlementaires en forum pour améliorer la qualité des soins et services

0
Santé communautaire au Mali : Acteurs, partenaires et parlementaires en forum pour améliorer la qualité des soins et services

Dimanche, la tenue du 3ième  forum sur la santé communautaire a réuni acteurs du secteur, société civile, partenaires techniques et financiers et parlementaires au Grand hôtel de Bamako.

Bamako-24/04/2016- Le 3ième forum sur la santé sous l’impulsion de l’institut national démocratique (NDI) s’est tenu samedi 23 avril 2016 à Bamako en présence de l’honorable Mamadou Tounkara, 1ier vice-président de l’Assemblée nationale du Mali, de M. Badié Hima, Directeur résident du NDI, du Directeur résident de l’USAID et du président de la Commission santé de l’assemblée nationale du Mali, l’honorable Kalilou Ouattara.

En clair, ce forum est pour M. Hima, un cadre où les participants relevant de la société malienne auront à parler des difficultés, des initiatives, des mutations en cours et des défis du secteur de la santé sectorielle au Mali.

Egalement, il sera un espace où les députés participants auront à mieux s’outiller en informations sur le secteur afin d’être des artisans des lois et mesures tendant à réduire de manière significative la mortalité. Car, explique Badié Hima, l’objectif est de renforcer le triple rôle des députés en les mettant en contact avec l’ensemble des intervenants au cours du forum.

Ainsi, s’attendent les initiateurs, à ce que les élus de la nation  prennent les préoccupations les plus pertinentes dans leurs projets de lois pour le bonheur des populations en matière de la santé.

Ce forum est un espace privilégié de discussions des enjeux et défis de la santé sectorielle, se réjouit l’honorable Tounkara qui reconnait que malgré le millier de centres de santé que compte le pays, la demande en soins et services sanitaires de qualité, reste un défi à relever.

Par conséquent, le souci c’est aussi de voir comment aider les populations à avoir accès aux médicaments de qualité face à la prolifération des médicaments contrefaits.

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

PARTAGER