Santé: Enfin une nouvelle approche dans la thromboprofilaxie au Mali

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Le samedi 17 novembre 2012 à 17h30,  l’hôtel Radisson Blu de Bamako a abrité le lancement du nouveau produit de BAYER : le XARELTO 10 mg (rivaroxaban). Mieux qu’un simple lancement d’un nouveau produit pharmaceutique, le Pr Habib SY, chirurgien orthopédiste à l’Hôpital grand Yoff de Dakar, a donné un véritable cours magistral sur la maladie thrombo-embolique veineuse.

A la faveur du lancement au Mali du nouveau produit de BAYER, le XARELTO 10 mg, des sommités du monde de la médecine en Afrique de l’ouest se sont donnés rendez-vous, le 17 novembre 2012, à 17h30, à l’hôtel Radisson Blu. En plus du conférencier, le Pr Habib SY, chirurgien orthopédiste à l’Hôpital Grand Yoff de Dakar, qui était chargé de faire une communication sur la  thrombo-embolique veineuse en orthopédie, la cérémonie a enregistré la participation du Pr Alassane Hamar TRAORE de la Médecine Interne  au CHU  du Point G, Dr Oumar FALL, Représentant de BAYER au Sénégal, Dr Hamet Pierre TOURE,  chirurgien orthopédiste à la clinique Pasteur de Bamako, M.Djiguinta CAMARA, Homme Pays ETHICA Mali et Dr Almoustapha Lamine DIAKITE, représentant de BAYER au Mali. Après les mots de bienvenus, Dr Oumar Fall, représentant de BAYER au Sénégal,  a  expliqué  l’intérêt  du lancement de XARELTO 10 mg à Bamako malgré le contexte difficile que le pays traverse. Selon lui, le laboratoire BAYER  à travers ce lancement attend faire connaitre ce produit innovant dont, il  a obtenu l’autorisation de mise sur le marché (AMM) seulement en 2008 en Europe et aux Etats-Unis d’Amérique. Mais, il a aussi estimé que c’est une belle occasion pour BAYER de renforcer sa présence dans le système de santé  du Mali. En sa qualité de modérateur de la conférence,  le  Pr Hamar Alassane TRAORE  a remercié le laboratoire BAYER  pour  cette initiative et  de l’avoir associé à la  cérémonie au nom de la science.  Chargé de faire une communication sur la maladie thrombo-embolique veineuse,  le Pr Habib SY a fait une  présentation approfondie et détaillée sur l’épidémiologie ainsi que sur la prise en charge de cette maladie  en chirurgie orthopédie, avec des photos et des schémas à l’appui. Au chapitre de l’épidémiologie, Il a indiqué que le nombre annuel de décès consécutifs à la maladie thrombo-embolique veineuse  en Europe constitue le  double du nombre de décès dus au VIH-SIDA, au cancer du sein, au cancer de la prostate et aux accidents de la route. Il a également mis en relief, les accidents iatrogènes commis par les anti-vitamines K en Europe vu la non spécificité de leur activité sur un seul facteur de la coagulation mais également sur le monitoring fastidieux qu’exigent ces anticoagulants. Ensuite, il a montré la place des nouveaux anticoagulants par voie orale en mettant l’accent surtout sur le premier inhibiteur du facteur Xa dans la prise en charge des maladies thrombo-embolique. « L’avantage de  ces inhibiteurs par voie orale, en prise unique sans monitoring constitue une innovation dans la prise en charge de la maladie thrombo-embolique veineuse », a-t-il indiqué. Il a également commenté les différentes études qui ont validé les  autorisations de mise sur le marché  de Xarelto 10 mg. Ensuite, Dr Almoustapha Lamine Diakité, représentant local de BAYER, dans sa présentation de XARELTO 10 mg, a démontré les avantages du produit dans la prévention des évènements thrombo-embolique veineux après  une chirurgie orthopédique majeur de la hanche et du genou.  Selon lui, les études ont prouvé que XARELTO 10 mg est le premier inhibiteur direct hautement sélectif du facteur Xa, par voie orale en prise unique avec beaucoup plus d’avantages. Il a surtout insisté sur le fait que XARELTO  a démontré au cours des études RECORD  une nette supériorité par rapport au traitement conventionnel dans la prévention des évènements thrombo-embolique veineux après une chirurgie  orthopédique majeur des membres inférieurs tout en gardant un profil de tolérance similaire. Dr Diakité a évoqué dans sa présentation tous les aspects pharmacologiques, les questions relatives à la bonne pratique et au bon usage de XARELTO 10 mg  en milieu hospitalier ainsi qu’à domicile.  Le modérateur, Pr Alassane Hamar TRAORE a repris la parole après les différentes présentations tout en remerciant les conférenciers pour leurs brillants exposés. Il  a ouvert les discussions. Des questions sur la maladie thrombo-embolique veineuse et sur Xarelto 10 mg  ont été posées par les participants. Des réponses ont été apportées aux différentes questions respectivement par le Pr Habib SY et le  Dr Almoustapha Lamine DIAKITE.  C’est très satisfaits d’avoir pris par a une séance de recyclage que les participants ont quitté l’hôtel Radisson Blu après  un cocktail dinatoire.

   Assane Koné

SOURCE:  du   29 nov 2012.