Santé publique : La clinique Pasteur fermée après le décès d’un infirmier provoqué par le virus Ebola

23
Santé publique : La clinique Pasteur fermée après le décès d’un infirmier provoqué par le virus Ebola
La clinique Pasteur sise à ACI 2000

La clinique Pasteur sise à ACI 2000 a été fermée hier soir par les autorités sanitaires  après le décès  d’un agent de santé de l’établissement provoqué par le virus Ebola. Il s’agit d’un infirmier a été contaminé par un patient guinéen, un vieil homme venu de la ville de Siguiri. Les lieux sont totalement bouclés par les forces de sécurité.

La clinique Pasteur sise à ACI 2000 a été mise en quarantaine  hier soir par les autorités sanitaires  après la découverte d’un cas de contamination d’un agent de santé de l’établissement qui a eu  un contact avec un vieil homme venu de la Guinée, précisément de la ville de Siguiri. Les lieux sont totalement bouclés par les forces de sécurité.  Le vieil homme qui  a succombé à la maladie depuis deux semaines était un imam et a traité par l’établissement dont un 1er agent, un infirmier qui a contact avec lui, est mort hier dans l’après-midi. Des tests ont été pratiqués qui confirment qu’il s’agit bien du virus Ebola. Les autorités maliennes se refusent à tout commentaire pour le moment. Le premier cas d’Ebola au Mali – une petite fille originaire de Guinée qui a succombé elle aussi – avait été décelée à Kayes le mois dernier.  Les autorités ont  alors placé sous surveillance les personnes qui ont été en contact avec la petite victime, rentrée de Guinée en autocar. Une centaine d’entre elles pourraient sortir prochainement de quarantaine au terme d’une période de 21 jours correspondant à l’incubation du virus Ebola.

« Nous devons rester vigilants et renforcer la surveillance et la capacité d’apporter une réponse sanitaire à tout nouveau cas, d’autant que le Mali partage 800 km de frontière commune avec la Guinée », a déclaré lundi le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Ibrahima Soce Fall.

La flambée épidémique, qui a débuté en mars, a fait près de 4.950 morts, selon le dernier bilan en date de l’OMS. Le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée sont les trois pays les plus touchés par la maladie. Des cas isolés ont aussi été enregistrés au Sénégal, au Nigeria et au Mali.

Ousmane Dao

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

23 COMMENTAIRES

  1. Que la clinique Pasteur (usine à fric bien connue) ait fait preuve d’une totale inconscience, c’est CERTAIN !
    Toutefois, une clinique est un établissement sanitaire privé géré par un directeur privé, et qui agit donc selon les seules directives du directeur ou du promoteur qui la gère.
    ET C’EST LA OU UN « MINISTERE DE LA SANTE DIGNE DE CE NOM’ DOIT, EN PERIODE D’EPIDEMIE, ENCADRER T.O.U.S LES ETABLISSEMENTS DE SANTE DU PAYS EN LEUR IMPOSANT DES MESURES DE BASE OBLIGATOIRES !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Bien évidemment, avec les clowns qui nous gouvernent, rien n’a été fait en ce sens et le cas de la clinique Pasteur, si responsable soit-elle et Dieu sait qu’elle l’est, est le fait d’un ministère de la santé INEXISTANT, LAXISTE, ET IRRESPONSABLE !

    Autre signe tristement révélateur de ce maisser-aller ministériel : Où, et dans quel pays touché, a-t-on vu les populations informées d’un nouveau cas par………..la presse, AVANT MEME une annonce publique du ministère de la santé ? OU ?…

  2. tt sa se votre président qui e responsable ils na cas fermer le frontière avec la gunnee se fini tt sa pourquoi tjrs Lesse les gunnee contaminai les malien com sa mes je comprend pas ici en Mauritanie bientôt les malien aurons des seriez problème pour rentre en Mauritanie je vs jure si votre président con tune com sa

  3. Dans un pays NORMAL dirigé par des autorités NORMALES, depuis les tous 1ers jours de l’épidémie en Afrique de l’ouest, les autorités sanitaires devaient (au moins! 🙄 ) imposer ce qui suit:

    OBLIGATION à chaque établissement de santé (privé comme étatique) recevant un patient ayant été en contact direct ou indirect (questionnaire) avec l’un des pays contaminés ou provenant de la zone frontalière, de SIGNALER l’admission de celui-ci à une cellule spéciale du ministère de la santé!

    OBLIGATION pour l’établissement de prendre toutes les 3 heures la température de chaque patient à risque durant la durée de son hospitalisation, et remise des relevés de températures toutes les 24 heures à la même cellule de suivi au ministère!

    OBLIGATION de signaler à cette cellule SUR LE CHAMP tout cas d’augmentation de température quel qu’il soit, pour mise à l’isolement immédiat et examens sanguins IMMEDIATS!

    Ces mesures (comme d’autres) sont basiques et simples à mettre en oeuvre, mais… rien!…

  4. DECIDEMENT, IL N’Y A VRAIMENT PLUS AUCUN DOUTE: NOUS NE SOMMES GOUVERNES PAR…………PERSONNE! 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    A l’heure où depuis des semaines et des semaines, le monde entier prend les mesures les plus draconniennes, et même l’occident pourtant à des milliers de kilomètres, nous qui sommes PILE dans la zone la plus risquée, nous n’en prenons AUCUNE! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Cet infirmier est décédé;
    Mais avant de décéder d’Ebola, il a bien fallu qu’il soit MALADE d’Ebola! Et PAS UNE SEULE ANNONCE à la nation, PAS UN SEUL COMMUNIQUE aux populations pour informer et mettre en garde sur un nouveau cas suspect d’Ebola! 👿 👿 👿 En plein Bamako! 👿 👿 👿 Et dans une structure hospitalière qui plus est! 👿 👿 👿
    Ce qui fait que le temps que ce malheureux, paix ait son âme, était malade, pas UN SEUL bamakois ne pouvait se douter qu’Ebola était présent à Bamako! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Et la meilleure de toutes : En plus de ces inconcevables négligences (qui risquent fort de se traduire maintenant par de nouveaux cas contaminés faute d’avoir été informés) on peut lire en plus « un léger dispositif de sécurité avait été mis en place autour de la clinique » Un LEGER DISPOSITIF !!!!…. 👿 👿 👿
    LE MINISTERE DE LA SANTE DOIT ETRE IMMEDIATEMENT LIMOGE DANS SA TOTALITE !!!!! 👿 👿 👿

    Par ailleurs, comment le ministère n’a-t-il pas (DES LE 1ER JOUR DE L’EPIDEMIE DANS LA SOUS-REGION !) imposé à tous les établissements de santé Maliens une batterie de tests et de contrôles OBLIGATOIRES à tout nouveau patient admis ayant été en contact récent avec la Guinée ???

    Un simple décrêt aussi élémentaire pouvait être promulgué en l’espace de quelques heures !…. 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Nous avons tout fait pour avoir aux commandes du pays le plus grand bon à rien du Mali, résultat, NOUS L’AVONS ! Maintenant, avec cette bande de pitres « aux commandes », nous sommes en train de tout faire NOUS-MEMES pour être décimés par Ebola en laissant « diriger » plus longtemps cette bande de clowns inconscients ? 🙄 🙄 🙄 🙄

  5. Décidément cette clinique devient un cas sérieux, très loin du professionnalisme.Si je ne me trompe pas, c’es là bas que Mamadou Dacolo a reçu c’est derniers soins avant de succomber? 😳

  6. dommage pour l infirmier , paix a son ame
    et bien fait pour ces escrocs de pasteur
    c est le prix a payer pour leur cupidité
    je suis sur qu ils n auront meme pas la délicatesse de dédommager la famille de ce pauvre infirmier .

  7. Mais pourquoi diable ne pas fermer nos frontières IBK est le premier responsable en cas d’épidemie majeur. Dans son serment il a le devoir de protéger la nation sinon il va être poursuivi pour haute trahision

  8. merci ALMA
    Si les frontières étaient fermées, au moins on aurait éviter un aflu de guinéens et surtout des malades vers le Mali. C’est vraiment irresponsable de la part de nos autorités. Pour ce qui concerne pasteur c’est très grave: le patient décède l’autoptie est sûrement gardée sécrèt pour ne pas perdre de la clientèle. L’infirmier tombe malade et jusqu’à la mort de ce dernier aussi, pasteur garde toujours le sécrèt. Il y’a tout simplement lieu de se demander, dans quel Pays sommes nous?

  9. Je crois que les responsables de la clinique Pasteur doivent être interpellés. Comment ils ont su que le vieil homme avait le virus? Ont-ils informé les autorités? Si non, pourquoi?

  10. Je crois que c’est le premier cas d’Ebola déclaré au Mali officiellement . Sinon la petite fille de Kayes a été sacrifiée je ne saurais dire pourquoi ! Je pose une seule question au maliens : Comment mettre une fillette de deux ans en quarantaine et elle s’alimentait comment ? A la date d’aujourd’hui toutes les personnes qui ont été en contact avec elle sont saines . La pauvreté est passée par la ! Sinon pas de commentaire sur ce cas car la clinique pasteur a beaucoup a perdre et ou étaient tous nos éminents Professeurs ! la crème de la médicine malienne ! maintenant que faire chères compatriotes ! Moi je me remet a la protection divine . Que dieu sauve le peuple malien

  11. Je crois que c’est le premier cas d’Ebola déclaré au Mali officiellement . Sinon la petite fille de Kayes a été sacrifiée je ne saurais dire pourquoi ! Je pose une seule question au maliens : Comment mettre une fillette de deux ans en quarantaine et elle s’alimentait comment ? A la date d’aujourd’hui toutes les personnes qui ont été en contact avec elle sont saines . La pauvreté est passée par la ! Sinon pas de commentaire sur ce cas car la clinique pasteur a beaucoup a perdre et ou étaient tous nos éminents Professeurs ! la crème de la médicine malienne ! maintenant que faire chères compatriotes ! Moi je me remet a la protection divine . Que dieu sauve le peuple malien

  12. Ferme la frontière ne résous pas le problème car nos frontières sont poreuses
    Il faut plus tôt double le contrôle avec plus de sérieux des autorités frontalières.

  13. Cela prouve que le virus existe bel et bien au Mali et que les autorités sont entrain de cacher la vérité au peuple. L’imam, qui a perdu aussi des parents était atteint du virus, mais aucune communication n’y a été faite, même après sa mort et son corps qui devrait être confiné a été remis à ses parents pour l’amener au village. Tous ceux qui sont entrés en contact avec ce corps seront contaminés. De plus, l’infirmier qui vient de décéder était atteint du virus et bien connu par les autorités sanitaire.
    Mais dans quel siècle vivons nous et à quoi joue nos autorités?

  14. Si la clinique pasteur, la plus grande clinique privée du Mali n’arrive pas à avancer l’hypothèse EBOLA pour un patient venu de la Guinée, ne demandez pas à l’infirmier de Faléa de le faire. En clair le personnel sanitaire malien n’a pas été préparé à affronter EBOLa. On l’a vu avec la petite fille décédée à Kayes et on le voit maintenant à Bamako. Pourtant le virus à longtemps durée en Guinée avant de rentrer au Mali. Nous avons donc eu suffisamment de temps. Pourquoi attendre l’OMS ou je sais qui? Nous avons un budget national et là il question de survie de la nation malienne. Manifestement le ministre actuel de santé a échoué. Pour combattre Ebola un faut des cadres d’exception. Par ailleurs on nous conseille de ne nous rendre dans les autres pays touchés qu’en cas de nécessité absolue, le président lui même vient d’y faire un voyage comme pour dire allez y il n’ y a rien. En somme le Mali n’a pas encore commencé à lutter contre Ebola.

  15. Ce qui se passe est très grave. Comment la clinique Pasteur a pu admettre un cas d’Ebola et le garder jusqu’à son décès sans l’avoir déclaré et sans prendre aucune mesure de protection du personnel soignant…. et des patients qui fréquentent l’endroit. Est ce à dire qu’ils ont été incapables d’en faire le diagnostic ou l’ont ils dissimulé sciemment….. Dans tous les cas c’est très grave… La clinique doit être punie et lui retirer son agrément…

    Pour être honnête on ne peut pas dire un deuxième cas de décès mais au moins un troisième et Dieu sait combien de cas et de morts ont été volontairement cachés……?

    Et le gros con de IBK est entrain de banaliser cette épidémie aux yeux de la population en majorité analphabète.

  16. Si jamais EBOLA se propagerait au Mali, les autorités en sont tenues responsables, car trop des négligences. Que dieu nous en protège!

  17. On doit fermer definitivement la Clinique pour manquements graves: 1.le patient meurt sans que l'on identifie Ebola, 2. l'infimier meurt c'est apres que l'on parle de Ebola

  18. On ne se plaind par les facons dont les meurent dans nos hopitaux par manque d’un simple antiseotique, alcool, etc… et les medicaments de premieres necessites, on demande meme aux patients d’acheter leurs antiseptiques alcool, et autres de epremieres necessites et pour tant des milliers de gens meurent a cause a ceux la au Mali chaque annee. mais un virus, bie ntres dangeureux et mortel circule actuellement et on raconte du n’importe quoi alors le virus a fin moins moins de morts comparativmeent aux cas que j’ai cite plus haut. Personne ne souhaite la mort de quelqu’un mais soyons realistes un peu cas meme.

    • Ne faites pas une translation linéaire du problème. L’américain contaminé en Guinné ou l’infirmière contaminée en Espagne avaient pris les précautions nécessaires dans leurs structures sanitaires pourtant ils ont été attaqués par le virus Ebola.
      Il s’agit de protéger les maliens contre ce virus en provenance de la Guinné.

  19. Quelle reflexion stupide et irreflechie Alma,
    Combien de personnes meurent d’un simple paludisme, de la malnutrition etc… au Mali par annee, et en Afrique???? des milliers et des milliers de victimes x fois plus le nombre du virus l’ebola actuellement. Renforcez les controls et les systemes sanitaires et la sensibilisation sont les meilleurs moyens. ESt ce que le malien crois a chose quelque chose. Tout le monde est negligeant ou si ceux qui se comportent d’une certaine maniere on leur dit qu’ils sont devenus des blancs et qu’ils sont perdus. Alors quoi?????????????????? Reflechissez intelligenment au lieu de vous emportez pour rien.

  20. Je crois que les autorités ont fait une grande erreure en ne fermant pas la frontière avec la Guinée ,et aussi je pense qu il n y a aucun dispositif sérieux ,comment comprendre qu un vieillard malade venu de Guinée qu on est pris aucune mesure de le mettre en quarantaine

    • Merci Alma, vous avez parfaitement raison. Nous sommes laissés à nous même. Pas de protection sanitaire à nos frontières donc le mieux c’est de la fermer.

Comments are closed.