Pour la sauvegarde de la santé publique : L’application de deux décrets en vue

0

 Dans le souci de réduire les menaces  sur la santé des ménages par l’amélioration de leur cadre de vie  et de prévenir les risques liés à la  consommation des aliments vendus dans les établissements de restauration collective et sur les voies publiques, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a élaboré les décrets régissant l’hygiène de l’habitat et celle de la restauration collective au Mali.

L’information a été donnée le jeudi  dernier, à la faveur d’une conférence  de presse organisée par le Ministère de Santé et de l’Hygiène Publique. L’objectif de la rencontre était d’éclairer  les hommes de medias afin de sensibiliser l’opinion publique sur l’importance de ces décrets en matière de sauvegarde de santé publique. Mme Djiguiba Zeynabou Touré, conseillère juridique au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, accompagnée par d’autres acteurs dirigeait la police des débats.

Selon les conférenciers, ces deux  textes ont été adoptés en Conseil des ministres, le mercredi 15 mars 2017, pour renforcer le dispositif législatif et réglementaire en matière d’hygiène publique et de salubrité.

À les entendre, notre pays  dispose depuis 1996, d’une politique Nationale d’Hygiène Publique, qui  a été  actualisée en juin 2004 en politique Nationale de santé – environnement pour mieux gérer l’interface. Notamment, les répercussions  des facteurs environnementaux sur l’état de santé des populations. Et d’ajouter que les interventions en matière d’hygiène publique visent à protéger la santé des populations contre les risques liés à l’environnement, aux aliments, au milieu de travail ainsi que les comportements et pratiques néfastes.

Selon les conférenciers, le décret régissant l’hygiène de l’habitat,  fixe le cadre juridique et institutionnel de l’hygiène de l’habitat. Tout en soumettant les propriétaires des maisons à usages d’habitation au respect des conditions et pratiques d’hygiène de l’habitat. Comprenant cinq (chapitres) repartis en soixante-onze articles(71),  ce décret détermine aussi les modalités de gestion des déchets domestiques. En bloc, le décret en question réglemente les rapports  de bon voisinage en milieu urbain et rural.

Quant au décret régissant l’hygiène et la restauration collective, il comprend six(06) chapitres repartis en soixante-cinq(65) articles. Il  fixe donc  les conditions d’hygiène devant être respectées par les établissements de restauration collective et les points de vente des aliments sur la voie publique.

Mais bien avant l’application de ces deux décrets, les conférenciers ont soulignés que les citoyens seront  informés et sensibilisés durant six(6) mois. Et tous ceux qui ne respecteront pas ces décrets seront sanctionnés selon la loi. Avant de terminer, ils ont invité toutes les couches de la société à faire preuve de patriotisme.

Adama Coulibaly

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here