Secourisme et DIH : Le CICR et la Croix rouge malienne outillent des journalistes

0
Un agent de la Croix rouge en train d'apprendre aux journalistes des techniques de secourisme
Un agent de la Croix rouge en train d'apprendre aux journalistes des techniques de secourisme

Le Comité international de la Croix rouge a organisé, entre le 28 et le 30 septembre à Bamako, une formation à l’intention de plusieurs journalistes maliens sur le Droit international humanitaire (DIH) et le secourisme.

Les travaux ont démarré, mercredi 28 septembre, dans un hôtel de la place. Les représentants de plusieurs journaux maliens et étrangers étaient face à des formateurs du Comité international de la Croix rouge et de la Croix rouge malienne (CRM) pour être mieux outillés sur les activités des deux organisations, le DIH et le secourisme.

Au menu de la formation sur le secourisme, les manières dont il faut réanimer une victime d’électrification, de noyade ou encore d’incendie. Selon Roukiatou Maïga, chef du département réanimation de la Croix rouge malienne, il faut toujours garder son sang-froid face à n’importe quel cas d’accident où « nous sommes appelés à secourir quelqu’un ». « La première des choses à laquelle il faut penser, c’est de se protéger soi-même », conseille-t-elle.

Après trois jours de travaux, plusieurs journalistes ont exprimé leur satisfaction des leçons théoriques et pratiques acquises au cours des trois jours de formation. Directeur de la radio Royal FM de Sikasso, Laurent Jack trouve l’initiative salutaire : « C’était très enrichissant. Nous avons eu droit à une bonne initiation au secourisme, au DIH et nous avons compris les activités que mènent les deux organisations et les difficultés qu’elles traversent ». Selon M. Jack, les connaissances apprises sur les bases fondamentales du secourisme sont des choses qui peuvent servir n’importe où et quand. « Cela me donne envie de continuer pour avoir la formation complète et ma carte de secours », affirme-t-il.

Cette envie de persévérer dans les pratiques de secourisme anime aussi Tiémoko Traoré, journaliste à la radio Voix des Jeunes. « Nous nous sommes rendus compte que l’évacuation d’une victime à l’hôpital ne sert souvent à rien si elle ne bénéficie de certains gestes simples, mais indispensables. Je verrai avec la Croix rouge comment approfondir ma connaissance en matière de secourisme », estime-t-il.

Le Comité international de la Croix rouge est une institution d’aide humanitaire suisse créée en 1963 par Henri Dunant, prix Nobel de la paix en 1901. Il a une mission exclusivement humanitaire de « protéger la vie et la dignité des victimes de conflits armés et d’autres situations de violence ».

Legaberois

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here