Toujours pas de scanner à l’hôpital du Point “G” Bamako : A qui la responsabilité ?

0

Depuis que le scanner de l’Hôpital Point G de Bamako est tombé en panne, rien n’est fait pour qu’une prestation de qualité soit offerte aux patients. Où se situe le blocage ?

 Le plus grand Hôpital de Mali, Point G, souffre sa deuxième année sans scanner. Celui  hérité à l’époque coloniale est devenu désuet au point d’être mis-en hors d’usage depuis deux ans.

Depuis, c’est le casse-tête pour les patients qui ne peuvent plus subir une radiographie associant rayons X et traitement informatique, permettant d’obtenir l’image des organes en coupe.

Selon nos investigations, cette situation est entretenue par certains fonctionnaires indélicats, qui ne peuvent être visés par une sanction disciplinaire. Le gré à gré et l’impunité étant leur culture.

Certes, le passage du Vérificateur Général au Point G pour vérification a permis d’avoir un rapport produit à cet effet, et qui serait transmis au Chef de l’Etat, IBK. Mais l’autre face de la médaille  se situe dans la volonté du locataire de Koulouba d’envoyer les dossiers devant les juridictions compétentes afin que les auteurs répondent de leurs actes.

A défaut, c’est sa responsabilité qui est aussi engagée et son programme d’urgences sociales, comprenant le volet santé, qui se noie.

D.C.A

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here