Village de Bangassi Doudou Maure dans le cercle de Kayes : L’agent de santé communautaire en première ligne en cas d’urgence

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Mme Diarra Fatoumata Dembélé est un agent de santé  communautaire installé dans le village de   Bangassi Doudou Maure il y a un an.  Situé à 20 kilomètres de la ville de Kayes, son   intervention est devenue presque  indispensable. Car dès son arrivé, le combat de l’ASC a été la  prise en  charge  du  paludisme, les maladies diarrhéiques et la pneumonie chez les enfants. Et ce n’est pas Mme Siby Aminata Coulibaly qui dira le contraire.

Mme Diarra F Dembelé

Mère au foyer avec quatre filles, Mme Siby connait bien l’importance de l’agent de santé communautaire dans son village. Elle raconte qu’auparavant, si son enfant tombait malade elle faisait recourt au médicament traditionnel.  » Maintenant je viens consulter chaque fois que mon enfant a une fièvre, diarrhée ou une toux. Je viens aussi pour les méthodes de planning familial.  Aujourd’hui, nous  obtenons des soins de santé tout près de là où nous sommes. Toutes les mères en quête de soins de santé pour leurs enfants peuvent y accéder tout de suite. Plus besoins de transporter les malades à dos d’âne «  affirme Aminata. L’ASC, avec son vélo, visite selon un  agenda bien planifié les trois villages satellites à savoir Kadiel Doudou, Kadiel Gouvré  et Doudia pour prendre en charge les maladies d’enfants. Fatoumata nous confié qu’elle  peut consulter par jour 5 à 6 enfants.

Dévouée par son travail, elle fait un travail de titan. Ce qui fait qu’elle est estimée et écoutée, aussi bien par les hommes que par les femmes de la localité. L’œuvre de l’ASC se ressent dans le village. Le chef de village, Sid’Hamed Diawara salue l’action de l’ASC.

«  Les habitants ont même construit un local qui lui sert de logement et de salle de consultation » a-t-il fait savoir. Cet engagement  a incité un volontaire chinois à venir en aide au  villageois en crépissant le logement de l’agent et en construisant un magasin. Par ailleurs,  une bénéficiaire précise, que l’ASC affecté dans leur localité est sur tous les fronts de la santé de la mère et de l’enfant.  » Elle ne laisse pas de côté nous les femmes enceintes. Chaque fois elle nous  sensibilise à faire les consultations prénatales  » soutient-elle. Tout laisse à croire que la population s’est appropriée de l’approche.  Cependant, à quelques jours du retrait du partenaire qui est l’Unicef aucune alternative n’est malheureusement mise en place pour la pérennisation de ladite stratégie. Du point du vue du Maire Moussa Diallo, tout sauf le départ de l’ASC.  » Des initiatives ne vont pas manquer pour assurer la prise en charge des agents sur le terrain. Les ASC ont enlevé l’épine de nos pieds. Après avoir fait un pas en avant nous ne sommes pas prêt à revenir en arrière » a affirmé l’élu local.

Ramata TEMBELY

 
SOURCE:  du   18 déc 2012.    

Une Réaction à » Village de Bangassi Doudou Maure dans le cercle de Kayes : L’agent de santé communautaire en première ligne en cas d’urgence

  1. Timbuktu

    bravo soldate pour la Mali