Virus Ebola : La consommation de l’oignon recommandée – Voici la recette

4

Nous prenons le risque de l’annoncer au péril de nous discréditer et de nous ridiculiser à l’avenir. Le jeu en vaut cependant   la chandelle. Voilà : l’oignon serait le remède miracle contre le virus Ebola, remède aussi bien curatif que préventif ! La recette !

 

oignonsLa correspondance nous a été adressée par un ressortissant guinéen (chercheur) et nous la prenons très au sérieux (on a le choix de l’embarras). La recette est simple : un oignon bien écrasé ou pilé  mélangé à une cuillerée à café de lait concentré et une cuillerée à café de poudre de café. Bien malaxer la substance obtenue et la faire boire au patient pendant 3 à 7 jours selon son état.

Pour la prévention contre le virus, le même chercheur indique qu’un (01) à deux (02) gousses (ou bulbes) d’oignons frais suffisent par jour.

 

Des recettes de charlatan ?

Nous n’avons pas la prétention de prouver l’efficacité de la recette ; mais à ce stade, nous estimons que le grand public n’a absolument rien à perdre. A l’heure actuelle, en effet, il n’existe aucun vaccin homologué contre cette maladie quand bien même plusieurs traitements préventifs soient en cours de développement. Le premier vaccin est annoncé pour plusieurs années, à condition que Dieu nous épargne jusque là.

 

Aussi, la recette proposée par le chercheur guinéen s’avère inoffensive. Mieux, l’oignon principal composé du remède ou censé l’être, possède bien d’autres propriétés (anti-cancérigène, antidiabétique, anti-inflammatoire, efficace contre les maladies cardiovasculaires, etc.), un « aliment protecteur » selon les scientifiques (prouvé en laboratoire –

 

En somme, à défaut de soigner ou de prévenir éventuellement contre la fièvre Ebola, la recette à l’oignon est bien à mesure d’améliorer votre santé. Et cela a été prouvé par les scientifiques de renommée internationale.

 

Au Mali, ce produit (l’oignon) est très rependu et en usage dans nos habitudes culinaires depuis des lustres. Nos chercheurs (scientifiques et thérapeutes) doivent se sentir interpeller aujourd’hui. En attendant, il convient de le consommer davantage sans modération. Rien à perdre et tout à gagner !

B.S. Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Merci Mr B.S.DIARRA informateur,vous êtes à féliciter en cette période d’incertitude et de panique générale,aucune recette ne doit être minimisée.Les grandes nations nanties de toutes les commodités sanitaires et préventives sont aussi aux abois.Prions donc tous ensemble le seigneur,afin que cette recette soit une des bonnes.Ne négligeons rien en ce moment où cette épidemie est en voie de prendre l’ascensseur pour en dévenir une pandémie.”Que Dieu nous en préserve.”Amine!

  2. Beaucoup de remèdes sont à la base des arbres, fruits et légumes!
    pourquoi ne pas le croire, on se traitait bien avant les produits pharmaceutiques non?!

  3. Félicitations pour ce chercheur Guinéen.Mais dites nous que vous n’êtes vraiment pas Importateur d’Oignon. Car……

Comments are closed.