NSIA Mali: le licenciement contre nature de M. Issiaka Traoré fâche les travailleurs

0

Le torchon brule entre les travailleurs et l’administration de NSIA Mali. La raison à en croire  les premiers, est due à la volonté manifeste de l’administration  de  licencier « abusivement », M. Issiaka Traoré, Secrétaire Général du comité syndical de ladite structure. Le jeudi 20 juillet 2017, un sit-in ayant rassemblé l’ensemble du personnel de NSIA vie et Assurances, 15 représentants du SYNABEF et 2 représentants de l’UNTM s’y est tenu.

En effet, suite à la décision de licenciement de M. Issiaka Traoré prise par la Direction Générale de NSIA le mardi 17 juillet dernier. Les travailleurs, comme un seul homme se sont réunis pour s’opposer à la décision de la Direction, qu’ils jugent arbitraire. Pour eux, il s’agit pour les responsables de NSIA de couper la tête du serpent pour que le reste ne puisse plus faire peur.

 

Selon les employés de NSIA Mali, le soutien à M. Issiaka Traoré est un devoir moral pour chacun d’eux car aujourd’hui il est en train de payer pour avoir défendu un droit qui a profité à tout le personnel. ‘’Il est impératif pour nous de rester souder pour dire non à la Direction Générale de NSIA’’, ont-ils clamé. A en croire ces derniers, M. Traoré aurait juste envoyé un email à madame Bosso, Directrice Générale adjointe de NSIA. Dans lequel, il aurait demandé à la Direction d’avoir un peu de respect et de considération à l’endroit de son personnel. ‘’Depuis quand, demander à un responsable d’avoir du respect et de la considération à l’endroit de ses subordonnés est-il devenu un manquement’’, se sont-ils interrogés.

Après avoir confirmé le soutien sans condition du syndicat national des banques et finances (SYNABEF), M. Bah Hamadoun, qualifie la décision d’abusive et d’autoritaire. ‘’Dans la lutte syndicale, la raison pour laquelle la Direction a décidé de licencier M. Traoré est une banalité. Il ne sera jamais question pour nous d’accepter que l’un d’entre nous soit licencié dans ces conditions’’, a-t-il martelé.

Par ailleurs, les manifestants soupçonnent  Houdey Ag Mohamed, Directeur Régional du travail, avoir perçu de l’argent contre ce licenciement.

‘’Si des dispositions ne sont pas prises pour annuler  cette décision,   nous allons déposer un préavis de grève, par  biais duquel, nous demanderons le départ de M. Constant DJEKET et madame BOSSO Chantal, respectivement DG et DGA de NSIA Mali ainsi que M. Houdey Ag Mohamed, le  Directeur Régional du Travail’’, ont-ils menacé.

 

KANTAO Drissa

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here