Semaine de la sécurité routière à Koulikoro : Le ministère des Transports et des infrastructures lance la campagne sur le port du casque

0

Dans le cadre de la sensibilisation de la population sur le port du casque, une délégation du ministère des transports et des infrastructures routières  et de l’ANASER (Agence nationale pour la sécurité routière) était dans la cité du Méguetan, le mercredi 10 octobre dernier. Cette mission visait à renforcer les actions de sensibilisation des entreprises par les autorités maliennes pour amener les citoyens à faire  du port du casque un comportement, une habitude de tous les jours. La journée a été marquée par une rencontre avec les autorités coutumières et une distribution gratuite de casques dans la ville afin de sensibiliser les usagers de la route.

une bénéficiaire entre Alkaidou Touré (G) et Mamadou Konaté

Cette journée de sensibilisation sur le port du casque qui était  conjointement organisée dans toutes les régions du Mali à part les trois régions sous occupation, entre dans le cadre de la  semaine de sécurité routière organisée par le ministère de tutelle.

Les activités de Koulikoro étaient présidées par le gouverneur de la région représenté par son conseiller aux affaires économiques et financières, Bougouzanga Coulibaly, en présence du représentant du conseil régional de Koulikoro, des représentants des forces de l’ordre notamment la police, la gendarmerie, la garde nationale, les responsables des services techniques.

Selon Alkaidi Touré chef de la délégation, la situation actuelle de la circulation routière au Mali interpelle chaque Malien à s’investir efficacement pour la protection de la vie des citoyens. Depuis un certain temps le gouvernement a rendu le port du casque obligatoire. “Mais avant d’arriver à son aspect obligatoire, la nécessité s’imposait d’aller vers des actions de sensibilisation de la population“,  a signalé  M. Touré.  Le port du casque est une exigence vu le nombre d’engins à deux roues et les risques que cela représente pour  la vie de la population, car la sécurité individuelle des citoyens incombe forcement  au gouvernement. C’est pourquoi les autorités nationales s’investiront par toutes les voies  possibles pour sensibiliser au maximum, afin de ramener les Maliens à adopter tacitement le port du casque.

Par ailleurs pour le capitaine Mamadou Konaté, chef de Division protection routière au ministère des transports et des infrastructures routières  et technicien de la sécurité routière à l’ANASER, “Il ne sert à rien d’acheter une moto à son enfant et ne pas lui acheter un casque pour le protéger et tout le monde est interpellé dans cette mission…“. Cette rencontre avec les autorités régionales fut suivie d’un débat, ou les uns et les autres ont fait part de certains soucis notamment la qualité et l’homologation des casques, les dispositions prises par le gouvernement par rapport aux prix…à toutes ces questions, les membres de la délégation ont donné des réponses satisfaisantes.

Après ces préliminaires, la délégation accompagnée des autorités locales ont rendu visite aux chefs de village des deux quartiers de la ville : à Koulikoro Ba et à Koulikoro gare et au chef du Recotrade (réseau des communicateurs traditionnels). Partout la délégation a fait des dons de casques et d’autres gadgets aux chefs coutumiers tout en les invitant à appuyer  le gouvernement dans le cadre de la sensibilisation des enfants et leurs parents, pour que le port du casque soit effectif  dans la ville de Koulikoro.

Le temps fort  de la journée était la distribution gratuite de casques en ville. Toujours suivie des responsables de la région, la délégation, avec l’appui des autochtones, a focalisé  des points stratégiques  de la ville pour rencontrer les usagers de la route.

Ce sont les élèves, les porteurs d’uniforme, les femmes, les conducteurs de moto essentiellement, qui ont bénéficié du don  des casques. Mais avant de recevoir le casque, les bénéficiaires sont largement informés sur les avantages et le bien fondé du port du casque pour la vie du conducteur.

Tous les bénéficiaires ont promis à l’équipe de la mission et aux responsables, de faire bon usage de cet outil précieux en le portant continuellement  et de faire parvenir  l’information  aux  proches et à d’autres personnes nécessiteuses. Cette épreuve de distribution de casque a suscité un intérêt plus que particulier chez les populations, de sorte que les conducteurs de moto ont escorté  la délégation jusqu’au gouvernorat. L’épuisement des casques fera dire au représentant du gouverneur que cette journée de sensibilisation est l’une des missions les plus réussies  dans la région de Koulikoro.

Zoumana NAYTE

Correspondant,  Koulikoro

PARTAGER