8-Mars : Des députés au chevet des détenues de Bollé

0
0

Mme Camara Saoudatou Dembélé, députée élue en Commune VI, présidente de la Commission lois de l’Assemblée nationale, accompagnée de membres de sa Commission, a remis un lot de médicaments de plus de 3,7 millions de F CFA aux pensionnaires du Centre spécialisé de détention, de rééducation et de réinsertion pour femmes et filles mineures de Bollé. C’était hier 8 mars dans la cour du centre à Banankabougou, en présence de Mme Maïga Hadjata Maïga, la directrice, et du représentant du PDG de la Pharmacie populaire du Mali (PPM), Dr. Guindo Aïcha Yattassaye.

 

Pourla Journéeinternationale des femmes, l’honorable Saoudatou Dembélé et son équipe composée des honorables Ibrahima Dianessy, Diawoye Sissoko, Zanké Fané et Amadou Diarra Yalcouyé ont fait œuvre utile. En offrant des médicaments à des femmes et filles mineures souvent détenues dans des conditions difficiles, ils améliorent quelque peu leur situation.

Le lot est constitué de médicaments composés de praziquantel, d’acide ascorbique, d’aminophyline, de benzylpenicilline sodium, de chloramphenicol, d’alcool, de quinine, d’omeprazole, de paraquantel, de nystatine, d’une valeurs de3 760 175 FCFA. Un don fait dela PPMàla Commissionlois de l’Assemblée nationale.

La directrice du centre de Bollé a reçu le lot des mains de l’honorable Saoudatou Dembélé. L’élue MPR en Commune VI dira que cette visite s’inscrit dans le volet social des missions de sa Commission et aussi dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale, car pour ceux qui ne le savent pas, c’est cette Commission qui adopte le budget alloué aux prisons du Mali. A ce titre, elle a un droit de regard sur les fonds décaissés.

Suite à des missions dans des prisons à Bamako, Mopti, Kayes, Tombouctou, Bougouni et Ségou, il s’est avéré que le budget annuel voté à l’Assemblée est nettement inférieur aux besoins réels des détenus. D’où l’implication dela Commissionlois à travers sa présidente à  mobiliser les aides complémentaires. C’est ainsi quela Pharmaciepopulaire du Mali, sollicitée, a mis à sa disposition ces médicaments.

“L’événement prend un caractère particulier et symbolique si l’on sait qu’aujourd’hui c’est le 8 mars ; quela PDGdela PPMest une femme, quela Commissionlois est présidée par une femme et qu’également c’est une femme qui nous reçoit en ces lieux en sa qualité de directrice du Centre. Voilà une belle illustration de la solidarité féminine”, a commenté la députée.

La directrice du Centre, émue par ce geste surtout en cette date mémorable dédiée aux femmes, a assuré que les médicaments mis à disposition seront utilisés pour soigner les pensionnaires de Bollé,  estimées à une centaine.

Cette donation s’est achevée avec une séance de travail à huis clos entre détenus, administrateurs et les députés pour permettre aux visiteurs de mieux s’imprégner et de partager les conditions de détention des pensionnaires afin de les soulager.

Aliou Badara Diarra

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.