Abdoul Galil Haidara : un chapelet de bonnes Ɠuvres

8
Abdoul Galil Haidara : un chapelet de bonnes Ɠuvres
Abdoul Galil Haidara

2014 a donc consacrĂ© l’Honorable Abdoul Galil Haidara comme l’Homme de l’AnnĂ©e Ă  SĂ©gou. Ses mĂ©rites sont grands et le plĂ©biscite des sĂ©goviens est Ă  la dimension des Ɠuvres qu’il a laissĂ©es Ă  SĂ©gou durant cette annĂ©e qui s’achĂšve.

 

Connu au-delĂ  des frontiĂšres locales et rĂ©gionales, l’Honorable Abdoul Galil HAÏDARA a tenu Ă  partager avec ses concitoyens une partie de ses biens matĂ©riels. C’est ainsi qu’au cours de l’annĂ©e 2014, il a mis Ă  la disposition des SĂ©goviens des biens matĂ©riels. Ce qui lui a valu d’ĂȘtre, pour le Groupe de Presse Sikoro- Le SĂ©govien, l’homme de l’annĂ©e. La visĂ©e pragmatique d’une telle distinction Ă©tant d’amener le maximum de SĂ©goviens Ă  se rappeler leur devoir vis-Ă -vis de la petite patrie. Les dons effectuĂ©s par la fondation qu’il a crĂ©Ă©e couvrent tous les domaines : l’assainissement, la santĂ©, la religion, le transport fluvial, l’éducation, l’alimentation et
 le rapprochement entre les religions. En effet, convaincu que l’avenir du monde rĂ©side non pas dans l’obscurantisme, mais dans le dialogue entre les peuples et les religions, il a offert six (06) ordinateurs aux Ă©glises protestante et catholique de SĂ©gou.
A titre indicatif, nous énumérerons quelques biens et services offerts à la population ségovienne :
*Don d’une ambulance mĂ©dicalisĂ©e Ă  l’HĂŽpital Nianankoro FOMBA de SĂ©gou ;
*Lots de moustiquaires imprégnés au CSRéF Famory DOUMBIA et à la mutuelle de Ségou (aux CSCOM de Bagadadji, Bananissabakoro, Ségou coura, Darsalam
.) ;
*Remise d’un lot de tapis de priĂšre Ă  la grande mosquĂ©e de SĂ©gou et Ă  la Zawivia ;
*Ramassage des ordures du quartier Somono, des alentours du cimetiÚre, de Bougoufié, face au Lycée Cabral et de Markala ;
*Un corbillard à la commune de Pelengana, à la mosquée de Hamdallaye communément appelée Mosquée de Kadhafi, à Ségou Coura, à Sido Sonincoura, à Sébougou et à la commune de Dioro ;
*200 bidons d’huile, 200 sacs de riz, 200 sacs de farine ;
*200 sacs de sucre pour les centres de formation des femmes musulmanes ;
*200 nattes et 200 couvertures Ă  la maison d’arrĂȘt de SĂ©gou ;
*La distribution de 55 tonnes de sucre, soit 1100 sacs aux mosquées des différents quartiers de Ségou, et aux organes de presse ;
*Remise d’un kit solaire pour l’électrification du CSCOM de la commune de Dougabougou ;
*Remise de six (6) ordinateurs de bureau aux Ă©glises protestante et catholique ;
*Remise de 10 billets d’avion aux fidùles musulmans pour le pùlerinage 2014 à la Mecque et 500 mille francs CFA à chacun comme trousseau de voyage ;
*Contribution d’une tonne de riz, une tonne de mil plus 250 000 francs pour l’orphelinat de Niono ;
*Appui en viande pour 800 familles dĂ©munies lors de la fĂȘte de tabaski, avec l’aide de la fondation AIDE DIRECT du KoweĂŻt et de l’agence internationale islamique de secours de l’Arabie Saoudite ;
*Remise de deux pirogues de pĂȘche Ă  l’association de SĂ©gou coura ;
*Deux Ă©ditions de tournoi de Foot bal pour la jeunesse de SĂ©gou ;
*Contribution pour la réhabilitation et la construction de plusieurs mosquées du cercle de Ségou, des Medersa et des forages ;
*A la fin de ce mois de décembre, opération Maouloud couplée à la remise de 2 bennes à la Commune Urbaine de Ségou pour le ramassage des ordures ;
*Dans les jours Ă  venir et grĂące Ă  sa collaboration avec Richmond dans l’Etat de Virginie au USA, 5 conteneurs de produits pharmaceutiques, para pharmaceutiques et consommables mĂ©dicaux seront distribuĂ©s gratuitement entre les centres de santĂ© du cercle de SĂ©gou.
Avec un tel homme, l’assertion selon laquelle l’Islam est une religion de partage et de tolĂ©rance a tout son sens. Car il ne faut pas se tromper, l’homme est un fervent croyant qui souhaite partager avec ses concitoyens les biens matĂ©riels Ă  lui offerts par Dieu. Il veut Ă©galement se distinguer d’avec ces mĂ©crĂ©ants qui, au nom de la religion, ont soumis des milliers de Maliens aux affres de l’exil en se cachant derriĂšre des trafics de toutes sortes.

Issouf Dicko

 

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. La grandeur d’un homme ne se mesure pas Ă  sa hauteur, mais Ă  ses actions et ses actes en ce monde

  2. un vrai croyant ne doit pas faire des dons à des mécréants,il est dit:
    Aucun don n’est louable que celui fait par et pour Allah,salam

  3. Merci ” DjĂ©likĂȘ ”
    Dieu n’a jamais offerts de biens materiels Ă  qui que ce soit.
    Ce n’est pas avec des dons que l’on aide une communautĂ©.
    Est ce que ce Monsieur paie des impĂŽts sur ces biens ? NON
    Il aurait fallut investir dans une activité durable pour ensuite embaucher des jeunes chÎmeurs et les mettre au travail.

  4. 😉 que Dieu bĂ©nisse notre maman chĂ©rie car le mĂ©rite lui revient j espĂšre que tes enfants suivront tes traces

  5. Que l’honneur pour la ville de SĂ©gou et pour le Mali tout entier nous prions pour toi que Dieu te garde et te protĂšge

Comments are closed.