Affaire du fonds mondial devant la cour d’assises : – L’ex-ministre Oumar Ibrahim Touré et autres accusés – – Le comptable des ressources du fonds mondial, Ichiaka Diallo condamné à 5 ans de prison

13

L’audience de l’affaire du fonds mondial est arrivée à son terme après neuf jours d’échanges intenses entre La Cour, les accusés, le ministère public et les avocats. Au terme des débats, la Cour qui était présidée pour la circonstance par Mamadou Baba Traoré, l’un des conseillers à la Cour suprême avec sur le banc du ministère public, le Procureur général près de la Cour d’appel de Bamako, Daniel Tessougué, dans sa maniabilité, a déclaré non coupables tous les accusés à l’exception d’Ichiaka Diallo. Il a été condamné à 5 ans de prison ferme et à rembourser la somme de 121 997 900 FCFA.

L’ex-ministre Oumar ITouré tout souriant après le verdict de la Cour qui l’a blanchi

Débuté le lundi 3 décembre dernier, le procès de l’affaire du fonds mondial a connu son épilogue hier mardi 11 décembre à la Cour d’appel de Bamako. Cette affaire a drainé une foule immense durant les neuf jours du procès. Les conseils des différents accusés lors de leur  plaidoirie, ont unanimement fustigé et condamné les différentes procédures menées par le juge d’instruction. Selon eux, ce procès est devenu scandaleux pour la justice malienne car cette affaire est concentrée d’injustice et de violation de droit. Ce qui amènera Me Mountaga Tall, le conseil de l’ex-ministre de la Santé, Oumar Ibrahim Touré  de déclarer : “Je reproche aux inspecteurs du fonds mondial le manque de compétence. Il y a eu des détournements mais les dossiers de ces détournements n’ont jamais été présentés à la justice. Ces hommes et ces femmes qui sont accusés ne sont pas coupables. Les vrais coupables circulent librement dans la ville. De ce fait, mon client Oumar Ibrahim Touré, doit être purement et simplement acquitté. C’est en cette manière que justice sera rendue”. Les conseils des autres accusés abondèrent dans le même sens que leur confrère Me Tall avant de clamer la liberté de leurs clients respectifs.

Quant au ministère public, il est resté sur sa position en souhaitant  que l’ancien ministre Oumar Ibrahim Touré et ces co-accusés soient mis hors de cause.   Par ailleurs, il a sollicité la Cour de retenir Mamadou Ousmane Ba, le Directeur général d’AKAMA-Sa et l’ex-DAF de la santé, Ousmane Diarra dans le lien du favoritisme et non pour atteinte aux biens publics.

Il a également demandé l’acquittement du régisseur de la DAF, Doulaye Coulibaly, la Coordinatrice du PNLT, Alima Naco et les quatre commerçants, tous des vendeurs de motos, Issa Sow, Mambé Coulibaly, Dramane Simpara et Mamadou Makadji.

S’agissant des autres accusés cités dans le dossier pour d’autres affaires de détournement à savoir le comptable des ressources du fonds mondial, Ichiaka Diallo (qui a reconnu avoir détourné 121 millions de FCFA), l’adjoint de la coordinatrice du PNLT, Mohamed Berthé et son cousin Issiaka Bérété (prestataire de service) et le chargé de la communication du PNLT, Djoumbogo Yalcouyé, le procureur général Daniel Tessougué a demandé à la Cour de les retenir coupables.

S’agissant du contentieux de l’Etat, il a demandé que le comptable des ressources du fonds mondial, Ichiaka Diallo  restitue la somme de 140 271 776 FCFA,  Mohamed Berthé 4 230 000 FCFA, Alima Naco 177 000 FCFA, Issiaka Bérété 830 000 FCFA et Djoumbogo Yalcouyé 4 230 000 FCFA.

Malgré ses allégations, la Cour après délibération a déclaré non coupables tous les accusés sauf Ichiaka Diallo. Il a été condamné à 5 ans de prison ferme et à rembourser la somme de 121 997 900 FCFA.            

Bandiougou DIABATE & Siaka  DIAMOUTENE , Stagiaire

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Mais alors où sont passés les milliards détournés ?
    Mais qui donc est coupables ?
    Ichiaka Diallo n’a reconnu que 121 097 900 F CFA. Et le reste de milliards ?
    Bon Dieu ! Que mon pays est tombé bien bas !
    Mais que font des vendeurs de moto dans cette affaire ? Donc l’argent du fonds mondial a aussi servi à ouvrir des commerces de moto ? ALLAHOU AKBAR !
    Ces avocats et magistrats qui ont concocté une telle parodie de justice iront tous brûler en enfer !
    Aucun Malien n’est dupe. Des malades du SIDA et de la tuberculose sont bel et bien décédés faute de médicaments, suite à la rupture d’ARV liée à toutes ces malversations. Et voilà que personne n’est responsable !
    Les morts du SIDA, depuis leurs tombes, maudissent ceux qui, par ces détournements les ont assassinés. Seuls le mensonge, l’infamie et la perversion ont fait de notre pays ce qu’il est aujourd’hui.
    On peut berner le peuple Malien, mais, par ces mascarades, personne ne bernera le fonds mondial qui prendra acte de toutes ces ignominies. Les malades peuvent commencer à trouver d’autres voies pour se faire soigner. Quelle honte !

  2. C honteux pour L’Indépendant qui s’est laissé manipuler par l’ancien chef de Cabinet de O.I.Touré, un journaliste sans scrupules qui réglait des compttes parce que son ancien ministre, après l’avoir chassé de son Cabinet où il n’a fait que des dégâts, a osé lui réclamer par l’intermédiaire d’un huissier, un véhicule 4×4 du ministère de la santé que ce même journaliste avait détourné à des fins personnelles. ce même journaliste a falsifié des documents du ministère pour inscrier ses protégés dont l’une de ses épouses sur la liste du personnel à recruter. Sans compter qu’il encaisser 20 millions pour éditer 4 bulletins trimestriels au nom du ministère de la santé. 5 millions par bulletin! Soyons sérieux. En plus, il n’en a fait que 2 et n’a jamais reversé le restant de l’argent. Alors en tre ce mamadou Fofana et Oumar Ibrahim Touré désormais blanchi par la Justice, qui est le vrai voleur?
    Aux dernières nouvelles, il s’est retourné contre Bittar qui l(‘a casé à la chambre de commerce, comme il l’avait fait à son bienfaiteur O.I. Touré qu’il avait dressé contre Soumaila Cissé. Et dire k ce monsieur journaleux continue de regarder les gens dans les yeux. Mon oeil!

  3. Une seule : oui ou non il y a detournement de plus de 2 milliards de f cfa? Si oui notre pays est bourre d’adminstrateurs millionnaires . Rien d’etonnant si les terrains de l’ACI qui coutent 30 millions la ou personne ne percoit un salaire de 2 millions par mois . Les armes du Mali? Ce sont les batiments,les terrains et la pecule du farotage pendant les mariages et autres ceremonies de vantardise!

  4. merci la justice malienne depuis le premier jour de ce scandale du fond mondial j avais dis autour de moi que la façon de mener cette affaire etait plus politique que judiciaire .au lieu de chercher les faits on s etaient acharner sur l homme surtout la presse et son ancien chef de cabinet mais bizarre est que lors de son inculpation meme les medias d etat (ortm)on annoncer au debut de leur journal (television et radio)mais voila le verdict est tomber depuis hier aucun de ses medias n ont donnés l information comme quoi…

  5. Certes Touré n’est pas coupable, mais il a été irresponsable dans cette affaire.

Comments are closed.