Affaire N’tabacoro / A quand l’indemnisation des expropriés ?

0

Ils étaient nombreux à la traditionnelle réunion qui se tient chaque dimanche à N Tabacoro. Sauf que cette fois-ci, ils accueillirent une invitée de taille, en la personne du Pr Aliou Nouhoun DIALLO, ancien député à l’Assemblée Nationale ex Président de cette même institution, et non moins président de la Coordination Malienne des Organisations Démocratiques (COMODE).

C’est au titre de la COMODE, qu’il était présent lors de la réunion du dimanche 16 Octobre 2011.     

En effet, selon les explications du président de l’Association des Propriétaires de Parcelles et de Concessions Rurales(APPCRN), M Bamiky Touré, c’est après avoir assisté à une rencontre de la COMODE, que l’association qu’il dirige a exposé l’injustice flagrante qu’ils subissent de nos jours. Et, la coordination n’a pas hésité un instant à apporter son soutien.        

L’ordre du jour de la rencontre était entre autres la situation financière, des informations issues lors des rencontres avec l’UNION, l’association mère, et les préparatifs également d’un forum qui est en perspective. D’abord, des séances de travail ont eu lieu avec le Ministère de Logement, des rencontres qui malheureusement n’ont soldé sur rien, si ce n’est que faire signer certaines personnes des documents dont le contenu est loin d’être clair. Aussi, au niveau de la Cour Suprême où les dossiers étaient bloqués depuis belle lurette. Aujourd’hui avec la venue des nouveaux gens, et avec le soutien du Professeur Diallo, l’APPCRN a pu prendre contact avec le nouveau président de la Cour Constitutionnelle Katilé et Secrétaire Administratif Gouro. Force est de reconnaitre que les choses apparemment ne sont plus comme elles étaient, car au moins la nouvelle équipe connait le dossier et connait l’affaire N’Tabacoro. Du coté du médiateur, ce dernier aussi connait le dossier pour avoir fait des réunions là-dessus plusieurs fois. Ce qui est déplorable, c’est le comportement du Ministre de tutelle, Yacouba Diallo qui est resté introuvable.         

Dans son intervention le Professeur Alou Nouhoun Diallo au nom de la COMODE a réitéré son soutien à l’association, et a promis de les aider avec la l’implication des juristes que regroupent la coordination en son sein. Par ailleurs, il a laissé entendre que la nouvelle réforme envisagée par le président envisage de donner un autre changement, qui va l’encontre des intérêts des expropriés. Il reconnait cependant que la lutte va être difficile mais il faut qu’ils se battent pour avoir gain de cause.

Il faut rappeler que le problème N’Tabacoro a commencé depuis des années. C’est l’Etat malien qui a exproprié des terres des cultivateurs possédant des titres fonciers pour en faire des « logements sociaux ». Ces pauvres dont certains ne vivaient que sur des récoltes des champs ne savent plus à quel saint se vouer.   Le cas d’un vieux aveugle n’a laissé personne indifférente, lui qui n’avait que les terres pour se nourrir est aujourd’hui au bout du souffle. Son intervention a laissé des larmes aux yeux à l’assistance. C’est malheureusement la triste réalité de notre pays, où l’Etat a faillit dans sa mission de garant. Le chef de l’Etat, loin de se contenter d’avoir mis l’économie nationale à genoux, se bombe la torse non seulement par l’arrogance « outrancièrement coce qui restait de nos économies exsangues. Autrement dit, c’est un crime perpétré par certaines personnes, en étroite complicité avec l’Etat, contre un peuple innocent, qui pleure, qui pleure et personne pour sécher ses larmes.                                     

Nous y reviendrons !

A.DOUCOURE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER