Affaire SANI ABACHA : Des connexions au Mali

2
SANI ABACHA
SANI ABACHA

Spécialiste chevronné des montages financiers, le nom d’un homme d’affaire d’origine malienne revient de plus en plus dans l’affaire Abacha. Selon des témoignages concordants, un moment, il a joué un rôle de conseiller auprès de la famille Abacha au Nigeria.  

 

Ailleurs, l’affaire Sani fait grand bruit sans que le nom des connexions maliennes ne soit cité. Il nous est venu qu’un homme d’affaire de nationalité malienne très proche de la famille Abacha dont nous préférons volontiers pour le moment taire le nom, est mêlé dans cette affaire obscure. Même si depuis l’ouverture de ce dossier, personne n’a jamais évoqué le rôle qu’a joué notre compatriote, il est clairement établi que le richissime malien engagé en politique a effectué plusieurs voyages au Nigeria. Ce, avant l’élection présidentielle de 2013. Impliqué dans plusieurs affaires, l’homme d’affaire malien dont il en est question, est très connu pour être un spécialiste des montages financiers. Ses proches ont confirmé qu’il avait fait un long séjour au Nigeria et c’est de là qu’il a pu intégrer la famille Abacha. Pour mémoire, selon le site du journal ‘’ Le Point d’Afrique ‘’, entre 1993 et 1998, le Général Sani Abacha avait détourné 2,2 milliards de dollars. L’argent revient aux compte-gouttes, mais pas forcément dans les bonnes poches. En Suisse, l’histoire a été rebaptisée “L’éternelle affaire Abacha”, car le feuilleton dure depuis 1999. Cette année-là, Abuja adresse une commission rogatoire internationale à Berne afin de récupérer les milliards détournés par l’ancien dictateur Sani Abacha, décédé en 1998. La Suisse, souvent soupçonnée d’abriter les fortunes mal acquises de la planète, entend se montrer exemplaire. Non seulement elle bloque les sommes détenues dans une multitude d’établissements helvétiques, mais elle mène elle-même, des investigations au Liechtenstein, au Luxembourg, en Grande-Bretagne (notamment à Jersey) et en France. Paris ne s’est guère montrée pugnace dans cette opération. Alors que le clan Abacha aurait caché 80 millions de dollars, la justice tricolore n’aurait saisi que 1,2 million de dollars. En 2005, le département fédéral (ministère suisse) des Affaires étrangères restitue déjà 200 millions de dollars qui… disparaissent à Abuja. Résultat, le Ministère public du canton de Genève choisit de négocier secrètement avec le Nigeria et la famille Abacha. En octobre 2014, Abba Abacha accepte de rendre 380 millions de dollars au Nigeria à condition que l’on abandonne les poursuites menées contre lui pour corruption. Nous reviendrons sur les nombreux voyages que l’homme d’affaire malien a effectués au Nigeria et l’apport de la famille Abacha dans le financement de la campagne de l’élection présidentielle dernière.

A Suivre !

Djibril Traoré

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. c’est un grand opérateur minier de ce pays, à mon avis, je suis un ami du fils de Sani, nous nous sommes connus il y’a 10 et il m’a confié beaucou de choses. Monsieur le journaliste, viens me voir

Comments are closed.