Agression de Marchal Madou: la Plateforme «Oui An Sonna» exige une enquête diligentée

9
Agression de Marchal Madou: la Plateforme «Oui An Sonna» exige une enquête diligentée

Les leaders de la plateforme «Oui An sonna» ont rencontré la presse. Ce mercredi soir à l’Hôtel Colombus. Objectif: manifester leur désapprobation «avec la dernière énergie» contre cette agression.

«Un acte odieux et barbare. Digne d’une autre époque». C’est en ces termes que le bureau national de la plateforme condamne la tentative d’assassinat du jeune webactiviste. Dans sa déclaration liminaire, la plateforme «rappelle que les différences d’opinion sont gage d’une avancée démocratique dans un jeu politique sain et civilisé».

Par la voix de Mamadou N’Diaye son porte-parole, la plateforme «souhaite qu’une enquête soit diligentée» aux fins que les acteurs de ce malheureux événement soient saisis et traduits devant la justice. «Si l’on doit attaquer quelqu’un à cause de son opinion, cela veut dire qu’aucun de nous n’est à l’abri d’une agression», proteste N’Diaye.

Accusé par certains d’être les artisans de l’attaque contre le chroniqueur, le bureau national de la plateforme «Oui An sonna» s’en défend et qualifie la tentative d’assassinat d’ «acte de sabotage». Pourquoi le pouvoir va se hasarder à agresser une personne qui la critique sachant «qu’automatiquement les doigts seront pointés vers lui?», s’interroge N’Diaye.

Mamadou TOGOLA / maliweb.net

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

    • Merci kopins Pkagame et mossad,
      helas Notre Maliba est maintenant et depuis entre les mains de groupes mafieux. Je ne suis partisan de ni du pouvoir et ni de l’opposition, ceux ne sont que du pareil au meme, les memes requins, crocodiles, vampires, lopus, coyotes, cameleons et vautours assoiffes du pouvoir, prononceurs de beaux discours, de belles paroles dans l’hypocrisie totale pour manipuler et encore manipuler le peuple.
      Il faut que ces menaces, assassinats et enlevements s’arretent a tous prix. C’est Nous, le Peuple, qui permet a ces vampires de s’asseoir ou Nous voulons, Nous elisons pour un but bien determine et les suivons tant aussi du cote des clans de leaders religieux que de la societe civile.

      LE POUVOIR C’EST NOUS LE PEUPLE MALIEN. IL TEST GRAND TEMPS QUE NOUS LES FAISONS COMPRENDRE A TOUT JAMAIS.

  1. 1- Si, après la réunion des leaders dits religieux à la grande Mosquée de Bamako le 14 juillet dernier, le gouvernement avait mis en examen l’individu qui a promis haut et fort de faire couler le sang, et tous ces complices de leaders sur place qui n’ont pas condamné ces propos ni au présent ni après, on n’en serait pas arrivé là aujourd’hui avec ce corps de Madou Ka Journal qui a été criblé de balles…!!!

    2- Que c’est facile maintemant de venir faire après le plaisantin à l’hôpital du Mali avec des malettes d’argents, de diligenter une enquête ou autres prises en charges…

    3- Et pour paraphraser M Sékou Touré on dira dans cet appel à la violence du 14 juillet 2017 dans la grande Mosquée de Bamako que: le silence devant la violence a ses implications de responsabilité dans la violence commise…

  2. Ni binie gnini na sembe be binie kan o binie te ye de! Il faut arreter vos larmes de crocodiles comme IBK le Mande Zonkeba le fait, Il faut apprendre a IBK, Tapo, tous les Ministres du gouvernement, tous les Deputes a l’Assemblee Nationale et les chefs religieux d’apprendre a etre responsables et de se respecter, c’est la seule facon de sortir le Mali du desordre generalise, de l’insecurite generalisee et de la corruption generalisee.

  3. Je suis sure que le president IBK n’a rien a’ voir avec cette affaire. Des fois, j’ai peur de mes propres analyses, c’est la raison pour laquelle je prefere taire l’analyse que j’ai faite a’ la suite de cet ignoble et barbare acte contre un jeune qui ne faisait qu’utiliser sa liberte’ d’expression!
    En guise de solidarite’ avec ce jeune qui peut etre mon fils, j’ai decide’ d’utiliser le pseudo Marechal Madou pour trois jours!!!!

    • Toi tu fais de I Boh Kassa un ange. J’espère qu’on te paie bien…

      Si I Boh Kassa y est pour rien: alors pourquoi il n’ordonne pas à la justice de laisse Ras Bath tranquille, tout comme il a fait avec les enturbannés qui eux ont tué les membres des forces de l’ordre, les familles maliennes etc?

      I Boh Kassa veut faire taire Ras, mais il a tort. Tout comme Wade a été chassé, I Boh Kassa sera chassé et sa famille aussi! Marque mes mots!

      • Cette tentative ne vient pas d’IBK!!! Je me suis pose’ plusieurs questions. Les possibles reponses blanchissent le president.

        • – Ah bon! Lesquelles possibilités? , M Biton de Ségou pardon M Gal Sanogo…
          – GMT n’était pas non plus dans les rues de Bamako à tirer sur la foule en 1991…

        • Vraiment!!!

          1- Sauf que MARECHAL MADOU n´est pas votre enfant et que la sagesse vous recommande plutôt de conseiller ou d´aider votre président et cette fameuse plateforme OUI à poursuivre des gens dits musulmans qui ont promis l´enfer, le feu et le sang et cela dans une mosquée…du genre couronne de feu à la Moussa Traoré…On connaît la suite…

          2- Ou d´enquêter dans la direction des PD que MARECHAL MADOU combat ouvertement. M IBK n´a qu´à regarder aussi un peu autour de lui…3 pistes donc à exploiter. Ce n´est pas compliqué:son entourage, les soi-disants religieux, les PD.

          3- Une confidence: Si l´Etat ne s´assume pas dans ce cas MADOU, on s´assumera et vous aurez d nos nvll, ici à BKO!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here