Lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans les cercles de Nioro et Nara : Un programme financé pour cinq ans à plus de 10 milliards de F CFA

2

La première rencontre du programme de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans les cercles de Nara et Nioro du Sahel s’est déroulée vendredi dernier à l’Hôtel Laïco Amitié de Bamako en présence des divers acteurs. La rencontre était présidée par le Commissaire à la sécurité alimentaire Yaya Tamboura.

Nouhoum Yaya Tamboura (C), le commissaire à la sécurité alimentaire

L’étude faite par le programme de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans les cercles de Nioro et Nara révèle que ces zones manquent de points d’eau et que la malnutrition est de forme sévère chez les mères (13% à Nioro contre 9% à Nara).

C’est ce qui à eu un impact sur la sécurité alimentaire dans ces régions et le présent programme rentre dans ce cadre. Ce programme multisectoriel et multi acteurs dont le budget s’élève à 10 319 764 730 F CFA est financé par le royaume de Belgique. Il est coordonné par le commissariat à la sécurité alimentaire avec l’appui technique de la FAO.  Le programme intervient dans cinq composantes qui concernent tous les aspects de la sécurité alimentaire.

Il s’agit de la composante agriculture, nutrition, micro crédit et mutuel de santé, accès à l’eau potable, appui aux collectivités territoriales et au commissariat à la sécurité alimentaire. Pour le Commissaire à la sécurité alimentaire, ce programme s’inscrit parfaitement dans les priorités fixées par le gouvernement du Mali.  C’est ce qui a amené le chargé de la coopération au développement du royaume de Belgique, Luc Risch a déclarer que le projet vise  à “améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle des groupes vulnérables au niveau des cercles de Nara et Nioro du Sahel, en favorisant leur accès aux facteurs de production, aux technologies et aux marchés en renforçant les capacités des acteurs locaux dans la prise en charge de la sécurité alimentaire dans le développement local“.  A travers cela, poursuit-il,  il va s’attaquer aux causes structurelles de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au niveau de deux cercles de Nara et Nioro du Sahel, à travers des interventions complémentaires mises en œuvre de façon concertée et cohérente par plusieurs acteurs.

Le représentant de la FAO au Mali, Dr Thierry Ange Ella Ondo, a affirmé que son organisation, de par son mandat, son approche globale de la sécurité alimentaire et sa mission d’assistance aux gouvernements pour l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies de programme de sécurité alimentaire, possède des compétences avérées pour appuyer la coordination d’un tel programme et lui fournir les outils nécessaires pour le suivi, l’évaluation et la cohérence des interventions des organisations partenaires par rapport aux objectifs multiples de sécurité alimentaire. Ce projet multi-acteurs et multi-secteurs de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition, de par son caractère innovant, une fois bien exécuté, devrait servir d’exemple pour lutter efficacement contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition, poursuit-il. Au cours de cette rencontre, les participants ont validé le rapport des activités menées pendant l’année écoulée, approuvé la mise en œuvre du plan conjoint de travail de 2013 et présenté les principaux résultats de l’étude.

Moussa SIDIBE

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. We’re a group of volunteers and opening a new scheme in our community. Your site offered us with valuable information to work on. You have done an impressive job and our entire community will be thankful to you.

  2. encore des programmes de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans les cercles de Nara et Nioro du Sahel juste pour remplir leur poche et mettre leur enfant dans des bonnes écoles

Comments are closed.