Aliou Yattassaye, directeur général de la société Yattco (Yattassaye technology company) : « Dans l’irrégularité, on ne peut pas se développer »

0

Le directeur général de la société Yattco (Yatassaye technology compagny), Aliou Yattassaye était l’invité du quatrième numéro de l’émission « Leader de Demain » initié par le groupe Renouveau TV dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat au Mali. Au cours de cette émission présentée par le journaliste Oumar Sidibé, le jeune entrepreneur, Aliou Yattassaye a évoqué son parcours, ses réussites et les difficultés qu’il a eu à faire face dans l’environnement des affaires. L’enregistrement dudit numéro a eu lieu le dimanche 31 juillet 2016 dans l’enceinte du Renouveau TV sise au quartier Missira de Bamako.

« Leader de Demain » est une tribune qui donne la parole aux entrepreneurs et chefs d’entreprises afin qu’ils puissent servir d’exemple à la jeune génération. L’émission en question qui a durée une heure de temps était structurée autour de  trois grandes rubriques à savoir le portrait, l’entretien et face au public. Dans la rubrique portrait, le public a su que l’invité, Aliou Yattassaye est détenteur d’un diplôme en informatique et en commerce international.

Dans l’entretien proprement dit, l’invité a expliqué que Yattco est une société qui œuvre dans le domaine de la technologie, de l’informatique, de la communication, et dans le domaine de l’énergie. Selon lui, les clés de son succès sont le sérieux, le respect des engagements, la connaissance du produit, du marché et de l’environnement. « Je suis allé dans l’affaire parce que culturellement je suis né dans une famille d’affaire. Et c’est ce que j’aime aussi.

L’environnement des affaires au Mali n’est pas mauvais. Aujourd’hui on a une population plus grande et qui a un niveau de consommation plus élevé qu’avant », a déclaré Aliou Yattassaye. Il a fait savoir que l’une de ses ambitions est de participer à booster l’économie malienne. Il ne veut pas rester en marge du développement du Mali. En réponse aux questions du public, l’invité a prié les uns et les autres à cesser l’immigration irrégulière. « Dans l’irrégularité on ne peut pas se développer », a-t-il dit. A la question de savoir s’il est fier du conseil national de la jeunesse (Cnj-Mali) d’aujourd’hui, l’ancien membre du Cnj, Aliou Yattassaye répond par la négation tout en faisant savoir qu’il n’est plus dans les rouages de l’organisation.

« Aujourd’hui, je suis malien, j’ai ce sentiment mais est ce que je suis fier de mon pays ? Je ne peux pas dire oui. De haut en bas, que ça soit l’autorité, que ça soit nous, que ça soit la population, je ne suis pas aussi fier, parce que les gens, du début à la fin, ne sont pas engagés et impliqués face à leur responsabilité. C’est désolant mais c’est une triste réalité….être fier de quelque chose au Mali est très difficile pour dire la vérité », a-t-il dit. Enfin, il a appelé tout le monde d’être responsable pour le rayonnement du Mali.

Aguibou Sogodogo

PARTAGER