Après son grand meeting du 21 : Le comité ‘’Mali en marche’’ renouvelle se soutien au Président IBK et à son gouvernement

48

Quelques jours seulement après son meeting qui a réuni des milliers de jeunes au monument Bougie-ba le 21 mai dernier, le comité Mali en marche qui regroupe des centaines d’associations, a tenu un point de presse animé samedi par Issouf Guindo à L’hôtel Mistral de Bamako. Après le bilan, l’heure est au renouvellement de soutien du comité aux plus hautes autorités du pays.

Bamako-29/05/2016- Pour le conférencier Issouf Guindo, le comité Mali en marche n’est pas  pour faire le procès de qui que ce soit. Il est selon lui, un espace interpellateur afin que la vérité, toute la vérité soit dite au peuple malien. C’est pourquoi il invite tous les opposants au régime IBK à mettre l’intérêt supérieur de la nation et l’unité nationale au dessus. 

A en croire Issouf Guindo, le Président IBK a beaucoup fait pour la paix au Mali. 

D’abord parlant de l’accord d’Alger, il insiste sur le fait qu’il y a bel et bien des avancées significatives : 

Primo, le mnla s’est désolidarisé du terrorisme. Secundo, un processus de DDR est en marche. Tertio, des projets de développement des régions du nord sont engagés poursoulager les citoyens, explique-t-il.

Et pour le conférencier, la législation en cours des textes institutionnels prouve combien le Chef de l’Etat respecte ses engagements vis-à-vis de ses partenaires de la communauté internationale.

Parmi les efforts opérés par IBK, le conférencier qui est le présidant du réseau des forces de soutiens au chef de l’Etat,évoque une augmentation du SMIG, l’augmentation des allocations familiales de 1500 à 3500 FCFA par enfant et 4000 FCFA par enfant handicapé, la diminution du taux de l’ITS de 8%, la stabilité du coût de l’électricité, le renouvellement des centrales hybrides, la subventions des engrais, la construction de la plus grande centrale solaire à Ségou-péléngana,  la distribution des semences alimentaires, une augmentation sensible du salaire des forces armées, le statut du chef de file de l’opposition, l’espoir des populations jadis victimes de l’expropriation de leurs terres…

En se réclamant comme étant un soutient sans faille aux actions du Président IBK, le comité ‘’Mali en marche’’ entend user sans repos pour aider à la manifestation de la vérité. 

Toutefois, « ce point de presse n’est que le début d’une série que nous allons tenir dans les jours à venir afin d’informer les Maliens sur la bonne volonté du Président Ibrahim Boubacar Keïta », conclut Guindo.

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

PARTAGER

48 COMMENTAIRES

  1. Pour l’honneur du pays le président IBK avec la ferme volonté et l’engagement à bâtir un Mali nouveau, un Mali émergent joue avec sa sagesse et la diplomatie pour arriver à ses fins et aujourd’hui nous pouvons dire Dieu merci car avec le régime IBK, la corruption a été ralenti, nous avons une armée opérationnelle, nous assistons à la croissance économique, des projets d’insertion et les nominations sur des bases strictes et j’en passe…….

  2. certes il est vrai que nous sommes de l’opposition mais pensons un peu à ceux qui sont derrière nous. Il ne faut pas être prisonnier de l’opposition en voyant tout en mal. les mains dans les mains nous vaincrons l’ennemie. soutenons les actions du président même si nous sommes opposant car c’est pour la nation. des personnes ont passé à la tête du pays et continueront de passer, aujourd’hui c’est le tour du président IBK donc nous devons l’aider afin qu’il donne un plus à la vie de la nation.

  3. il faut dire que le gouvernement est au travail afin que la mise en place des accords se passe bien et dans les délais les plus court. mais aussi la CMA est vraiment le véritable problème pour la mise en place des accords de paix qu’eux mêmes ont signés. je pense que nous devons rester souder derrière le gouvernement afin qu’il atteint son objectif.

  4. Je suis parfaitement d’accord avec Issouf Guindo qui invite les opposants au régime IBK à mettre l’intérêt supérieur de la nation et l’unité nationale au dessus car cela prime sur toutes nos aspirations et intérêts.

  5. C est tout a fait facile de critiquer l’État dans son ensemble car dans une nation il y aura toujours des problèmes nous devons apporter des solutions concrètes si nous nous sentons réellement concerner dans la stabilité de ce pays.

  6. Comment pouvons nous avoir un etat fort quand nous sommes un pays qui vient d’une crise. notre gouvernement et le président est en train tout faire pour retour de la paix et la stabilité dans ce pays.Cependant l’opposition ne veulent pas que nous ayons de paix et de stabilité c’est vraiment difficile.

  7. Je pense qu’il est temps pour les maliens de se réveiller,nous sommes au le 21 siècle nous ne sommes plus au temps de prendre de l’argent pour n importe quel cause sans chercher a comprendre les raisons. L’opposition veut seulement déstabiliser le pouvoir du pays.

  8. En ne pensant qu’a notre propre intérêt nous ne parviendrons a rien dans ce pays nous devons travailler honnêtement dans ce pays pour que le pays puisse avancer enfin que nous pussions bâtir un avenir meilleur pour nos descendant.

  9. Tous les maliens ont besoin de tranquillité en ce moment dans le pays donc tout ce qui peux amener un désordre nous n’en voulons pas c est pourquoi n est d’accord sur cette marche.

  10. Le soutien de tout le peuple doit être indéfectible au président de la république qui se bat tant bien que mal pour sortir la tête du pays de l’eau. Gérer un pays qui sort de crise avec des tares accumulées de part et d’autres n’est vraiment pas facile et on se doit de le soutenir et de l’aider dans sa tâche.

  11. Il faut vraiment saluer les responsables du comité Mali en marche car nous devons marquer notre soutien aux personnes qui travaillent pour nous en l’occurrence le président de la république et son gouvernement afin qu’elles puissent se sentir conforter dans leurs positions et prendre les décisions qui s’imposent afin de nous offrir le mieux être.

  12. Le meeting pour la réconciliation nationale est vraiment à saluer car si des personnes montrent qu’elles n’aiment pas ce pays; il faut qu’il y en ait d’autres qui montrent que ce pays n’est pas à brûler. Il faut donc en féliciter les initiateurs et leur demander de persévérer dans leurs actions.

  13. Il faut vraiment que la jeunesse soutienne l’autorité en place car il faut qu’elle sache que nous suivons ce qu’elle fait pour nous et que nous sommes prêts à les accompagner dans leur mission. La jeunesse étant l’avenir du pays; elle doit dès maintenant s’impliquer pour ne pas avoir à subir ce qui aurait été tracé par les devanciers.

  14. Le président IBK est un homme de paix et c’est la raison pour laquelle nous devons le soutenir dans cette lancée. Si le président de la république tient aux accords d’Alger; c’est parce que c’est un moyen efficace de retour de la paix base de toutes les autres activités de développement. Et cette paix ne peut pas obtenue que par le dialogue. Tous ensemble avec le président IBK pour la paix dans notre pays.

  15. Je pense que la jeunesse malienne dans toute sa diversité doit adhérer à ce mouvement car la paix et la réconciliation prônées par ce mouvement est gage de notre avenir.

    Les hommes politiques tapis dans l'ombre et qui dise que le pays va mal ont déjà vécu?Et tous leurs enfants sont en Europe en train d'étudier.

    Notre avenir nous appartient.Il faut donc que les jeunes regardent dans la même direction,visant le même objectif qui est l'intérêt de la nation malienne.

    Ce mouvement qui soutient le président IBK dans actions de développement,de réconciliation nationale et de paix doit être une tribune pour nous de s'exprimer,de donner nos expressions de la vie de tous les jours au Mali.

  16. Le président a équipé nos Famas d’engins mobiles tels que les pics up et les motos pour faciliter leur déplacement.
    Les reformes ont permis une croissance de plus de 6% ce qui mettra fin à la souffrance de la population. Le gouvernement a également épongé la dette intérieures grâce au travail de son premier ministre.
    Il faut le soutenir pour que vienne la paix pour amorcer le véritable développement de notre pays.

  17. Je pense que ce genre d’activité doit être soutenue par tous.Le mouvement Mali en marche est à saluer et à encourager.Toute la jeunesse malienne doit adhérer à cette volonté de réunir la jeunesse autour des valeurs républicaines et démocratiques.

  18. Je pense que les organisateurs de ce genre de meeting doivent communiquer sur les activités qu’ils tiennent.Il faut que la jeunesse malienne s’approprie des idéaux qui sont véhiculés par ce mouvement.Je suis certain que la jeunesse malienne va adhérer sans conditions à ce mouvement car elle accorde un intérêt à la cohésion sociale dans notre pays.

  19. Le pays a besoins de sa jeunesse pour sa construction.Le mouvement mali en marche est donc la bienvenue.Il faut que la jeunesse malienne accompagne ce mouvement dans ces activités.Les valeurs de paix et de cohésion sociale tant chères au président IBK doivent être inculquées à la jeunesse.Nous sommes donc entièrement avec le mouvement Mali en marche.

  20. IL faut dire clairement que le président est pour la jeunesse malienne.Ce mouvement nous devons le faire notre.Il faut bâtir le pays avec la jeunesse.Les jeunes doivent donc prendre toute la place qui leur revient dans la gestion du pays.Ce mouvement nous donne ce cadre de s’exprimer et d’être utile pour le pays.

  21. Je pense que la jeunesse malienne doit se tourner vers l’essentiel en ne se laissant manipuler par les politicards malintentionnés qui veulent que hypothéquer leur vie. Il faut accompagner tout simplement les actions du gouvernement en place.

  22. Avant tout nous devons mettre le Mali devant tout intérêt idéologique, partisan. La paix est un long processus que nous devons nous implique tous y compris la jeunesse qui est le pilier de toute nation qui veut prospérer.
    Toute la jeunesse malienne doit s’associer au président pour une réconciliation parfaite.

  23. Nous devons former un fil de fer autour du président de la république et de ses actions. Le Mali ne sera que ce que les maliens en feront. Personne d’autre ne fera notre devoir à notre place. Aujourd’hui, l’unique devoir des citoyens doit être la conquête de la paix et de la stabilité.

  24. Le pays a besoin de ses fils pour apporter le pays par le biais de l’accord de paix issu du processus de paix d’Alger. Le retour de la paix et de réconciliation nation sont les choses primordiales pour cette nation. Ce soutien du comité Mali en Marche est le bienvenu et profite bien au retour de la paix.

  25. La jeunesse joue un rôle très important pour chaque pays dont elle est considérée comme le fer de lance. C’est pour cela le président a accordé une place de choix dans son programme de gouvernement. Donc en décidant d’accompagner les œuvres du président c’est fait preuve de sagesse et de maturité.

  26. La paix ; que doit apporter l’accord d’Alger, est conditionnée à l’union sacrée des citoyens. Le moment n‘est plus aux manifestations et autres mécontentements. Le peuple malien est riche de cultures. C’est un devoir pour nous, les maliens, de conserver cette diversité culturelle. Cela en donnant les mains pour prononcer une seule voix.

  27. Un grand merci au comité ” MALI EN MARCHE” Vraiment le président a beaucoup pour le Mali. Je pense que tous est unanime sur ces efforts. Les opposants maliens sont de mauvaise foi. Mais il est temps de mettre fin à ces agissements qui n’avancent pas notre pays

  28. Je félicite les leaders du mouvement ‘Mali en Marche pour leur soutien constant pour le régime au pouvoir. Vue la la crise dont traverse notre pays c’est soutien qui l’acte le plus patriotique. Toute la population malienne s’ajoute au comité Mali en marche pour soutenir le régime d’IBK.

  29. Je suis ravi le comité Mali en marche renouveler son soutien au président de la République. Le régime d'IBK a vraiment de besoin de soutien, le comité Mali en marche est un comité qui décidé pour apporter son soutient au régime au pourvoir afin de l'aider a sortie de sortie le pays de cette crise.

  30. L’avenir de notre patrie repose dans les mains du régime en place qui est celui d’IBK. Le but n’est de se limité qu’à soutenir la personnalité d’IBK, mais de le soutenir parce que c’est lui qui est le capitaine du navire dans lequel nous y sommes, par risque de ne pas le laisser faire un naufrage. Nous devrons faire preuve de bonne foi et de patriotisme.

  31. Je lance un vibrante appelle à la population malienne et cela sans exception, à toute souche politique ou apolitique et associative et même solitaire. Le régime d’IBK a vraiment besoin de soutien. Il a été élu avec plus de 77% de voix, tous les maliens doivent le soutenir ainsi nous pouvons sortie le pays de cette crise multidimensionnelle.

  32. Je suis ravi de voir la jeunesse au s’engager pour la paix et la réconciliation. Le pays compte sur sa jeunesse et la jeunesse joue un rôle très important dans le processus de paix et de réconciliation.

  33. IBK évoque une augmentation du SMIG, l’augmentation des allocations familiales de 1500 à 3500 FCFA par enfant et 4000 FCFA par enfant handicapé, la diminution du taux de l’ITS de 8%, la stabilité du coût de l’électricité, sur ceux les jeunes du comité le Mali en marche soutien son excellence pour tout ce qu’il fait pour le Mali.

  34. IBK évoque une augmentation du SMIG, l’augmentation des allocations familiales de 1500 à 3500 FCFA par enfant et 4000 FCFA par enfant handicapé, la diminution du taux de l’ITS de 8%, la stabilité du coût de l’électricité, sur ceux les jeunes du comité le Mali en marche soutien son excellence pour tout ce qu’il fait pour le Mali.

  35. l’innovation pour l’emploi des jeunes, la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation et l’intégration économique du pays entreprise par le gouvernement engage l’ensemble de la jeunesse malienne de kayes a kidal

  36. Au moment où des ennemis de la nation marchaient contre la première institution, ces jeunes soucieux de leur nation ont répondu présents à l’appel du comité Mali en Marche et certaines associations. Après le meeting, le même comité a renouvelé son soutien au chef de l’État.

  37. Le retour de la paix et de la réconciliation nationale est l’essentiel qui puisse préoccuper les maliens, actuellement. La jeunesse malienne doit s’impliquer au processus de paix et de réconciliation. C’est un devoir pour tout citoyen malien de contribuer au retour de la paix. je remercie ce comité pour le renouvellement de son soutien à la personne de la première institution, le président de la république.

  38. Nous saluons l’initiateur du comité Mali en marche, il est temps que la jeunesse prend conscience de la chose, la paix et la réconciliation, c’est quel que chose qui est dans la tête et qui se construit.

  39. dans son discours le président de la commission le mali en marche qui a justement invité les jeunes à ne pas nourrir de complexe vis-à-vis de qui que ce soit et d’avoir confiance en eux-mêmes et en leurs capacités et apporter leur soutient au efforts de l’etat

  40. En se réclamant comme étant un soutient sans faille aux actions du Président IBK, le comité ‘’Mali en marche’’ entend user sans repos pour aider à la manifestation de la vérité. Toutefois, ce point de presse n’est que le début d’une série que nous allons tenir dans les jours à venir afin d’informer les Maliens sur la bonne volonté du Président Ibrahim Boubacar Keïta conclut Guindo.

  41. Je salue l’initiateur de ce comité le Mali en Marche, quand le pays est en difficulté, il faut qu’on soutien nos autorités pour que le pays puisse aller de l’avant.

  42. Pour l’accord le gouvernement a besoin du soutien de tous les maliens, on avance, mnla s’est désolidarisé du terrorisme, un processus de DDR est en marche. des projets de développement des régions du nord sont engagés pour-soulager les citoyens.

  43. Parmi les efforts opérés par IBK, le conférencier qui est le présidant du réseau des forces de soutiens au chef de l’Etat,évoque une augmentation du SMIG, l’augmentation des allocations familiales de 1500 à 3500 FCFA par enfant et 4000 FCFA par enfant handicapé, la diminution du taux de l’ITS de 8%, la stabilité du coût de l’électricité, le renouvellement des centrales hybrides, la subventions des engrais, la construction de la plus grande centrale solaire à Ségou-péléngana, la distribution des semences alimentaires, une augmentation sensible du salaire des forces armées, le statut du chef de file de l’opposition, l’espoir des populations jadis victimes de l’expropriation de leurs terres…

  44. Et pour le conférencier, la législation en cours des textes institutionnels prouve combien le Chef de l’Etat respecte ses engagements vis-à-vis de ses partenaires de la communauté internationale.

  45. Merci au comité le Mali en marche, IBK a besoin des soutiens de part et d’autre, aider IBK c’est aider la Mali , soutenir IBK c’est soutenir le Mali. Comme son nom l’indique le Mali est en marche avec l’aide de ces jeunes, qui ont l’amour de ce pays.

  46. A en croire Issouf Guindo, le Président IBK a beaucoup fait pour la paix au Mali. D’abord parlant de l’accord d’Alger, il insiste sur le fait qu’il y a bel et bien des avancées significatives : Primo, le mnla s’est désolidarisé du terrorisme. Secundo, un processus de DDR est en marche. Tertio, des projets de développement des régions du nord sont engagés poursoulager les citoyens, explique-t-il.

  47. le comité Mali en marche n’est pas là pour faire le procès de qui que ce soit. Il est selon lui, un espace interpellateur afin que la vérité, toute la vérité soit dite au peuple malien. C’est pourquoi il invite tous les opposants au régime IBK à mettre l’intérêt supérieur de la nation et l’unité nationale au dessus.

  48. Après le bilan, l’heure est au renouvellement de soutien du comité aux plus hautes autorités du pays.

Comments are closed.