Argumentaire Presse de Toguna Agro-Industries

4

Suite à l’Audition de son Président Directeur Général par la Brigade d’Enquête du Pôle Economique de Bamako

 

togunaMonsieur Seydou Nantoumè, Président Directeur Général de la société Toguna Agro-Industries, a été entendu, les 14 et 15 Août 2014, par les enquêteurs du pôle économique de Bamako. Les auditions ont duré plusieurs heures mais Monsieur Nantoumè a pu repartir librement.

 

Cette audition fait suite à l’attribution par l’Etat Malien en 2013 d’une parcelle de 36 hectares de terres à la société Toguna Agro-Industries.

 

En 2013, les autorités de transition ont déclassifié la zone située aéroportuaire et attribué près de 200 lots à des opérateurs économiques. L’objectif était de rendre cette zone dynamique en y développant des infrastructures commerciales et industrielles tout en préservant les intérêts de l’Etat.

 

Dans cette attribution régulière de parcelles, la société Toguna Agro-Industries a toujours agi conformément à la loi. De plus, elle dispose de tous les documents administratifs dont l’arrêté d’attribution, le contrat de bail, l’autorisation de construction. Enfin, elle s’est régulièrement acquittée du payement de ses redevances annuelles. A ce jour, Sur les 36 hectares attribués, seuls 20 hectares ont été exploités, le développement de l’usine étant prévu sur plusieurs années. Il n’y a pas eu de mise en valeur des 16 hectares restants d’autant plus que leur attribution a été annulée par le Ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières le 3 février 2014.

 

Lors de son passage au pôle économique, Monsieur Nantoumè a remis tous les documents aux enquêteurs et ses explications ont permis de répondre aux nombreuses interrogations. Toguna Agro-Industries tient ainsi à rassurer ses nombreux partenaires au Mali et dans le Monde.

 

Cette audition de la société à travers son premier responsable ne porte en aucun cas préjudice aux intérêts de Toguna Agro-Industries. Toguna Agro-Industries est une entreprise citoyenne, leader dans le secteur des engrais au Mali et dans la sous-région, employant plus de 900 salariés aujourd’hui. Dans cette zone aéroportuaire de Bamako Sénou, elle finalise la construction d’une importante usine de granulation et de broyage du phosphate naturel de Tilemsi. Ce projet lancé au lendemain de la crise multisectorielle que traverse le Mali est la preuve que malgré la conjoncture, de grandes entreprises continuent à investir dans le pays. Le phosphate de Tilemsi vient de la région de Bourem où Toguna a investi dans une unité de fabrication d’engrais malgré la situation fragile de cette région du pays. Cette usine permettra la création de plusieurs centaines d’emplois ainsi que la commercialisation d’engrais de qualité supérieure à des prix compétitifs pour le bonheur des agriculteurs du Mali et de la sous-région.

 

Le sérieux et le leadership de Togouna lui ont valu l’attribution de plusieurs prix dont : le prix International quality summit, Catégorie or décerné par Business Initiative Directions (BID), le trophée International Star Award for Quality (BID), le trophée  The Bizz 2011 décerné par le World Confederation of Business…

 

En tout état de cause, le groupe ne doute nullement de l’indépendance et de l’impartialité de la justice malienne et demeure confiant que l’enquête en cours respectera des procédures légales en conformité avec le droit.

 

Bamako, le 17 Août 2014

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour

    Il faut reconnaître que ce pays est dirigé par des voyous ,comment peut on convoquer quelqu’un qui emploi plus de 900 personnes dans un pays pauvre alors que il a tous les documents nécessaires ,je dis faites attention le pays tangue ,une fois de plus soyons sérieux ( foutez la paix à toguna. Industrie) 😉

    • Si on emploie 900 personnes cela signifie qu,on est Le grd Dieu. Sarkozy a ete convoque par la justice en France convoque ne veut pas dire inculper

  2. Seydou il faudra faire énormément attention au Mali ont m'aime pas les travailleurs. Ils ne savent plus quoi faire le Président et son gouvernement. La zone aéroportuaire est une réserve foncière faite par le président IBK quand il était premier Ministre. Seydou seul vous sauvera.

Comments are closed.