Atelier pédagogique de revue des programmes de formation de l’INCEF/CCIM : Recentrer les programmes pour mieux répondre aux besoins des entreprises

0

Le Centre de documentation et de recherche (CDR) de l’Institut Consulaire d’Etudes et de Formation de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (INCEF/CCIM) a servi de cadre, le samedi  20 octobre 2012, à un atelier de revue des programmes de formation dudit institut. C’était en présence du corps professoral, des membres de la Direction et des représentants de la CCIM.

Fily Mallé

Comme on le sait depuis plusieurs décennies, la Chambre de commerce et d’industrie du Mali assure le renforcement des capacités, à travers la formation professionnelle initiale et continue, dans plusieurs métiers de l’entreprise au profit des acteurs de l’industrie, du commerce et des services. Raison pour laquelle, une place de choix est accordée à la formation dans le Plan de mandature de la CCIM adopté en 2009. L’un des axes stratégiques de ce Plan est, précisément, la formation qui s’articule autour de grands pôles d’activités que sont, entre autres, le développement de la formation initiale aux compétences et métiers de l’entreprise à travers des filières porteuses et innovantes ; l’ étude d’évaluation des besoins prioritaires des entreprises en matière de formation qualifiante ; l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de formation répondant aux besoins identifiés et exprimés par les entreprises ; l’organisation des sessions de formation des élus et des opérateurs économiques aussi bien à Bamako que dans les régions.

C’est dans cet optique que l’INCEF a organisé le présent atelier en vue de réfléchir, d’une part, sur les programmes des différentes filières et les unités d’enseignement y afférentes et, d’autre part, tabler sur la possibilité d’intégrer de façon cohérente les innovations nécessaires à la formation des compétences répondant aux besoins des entreprises, en particulier, et du marché de l’emploi en général. Cela à travers l’amélioration des programmes par filière avec des unités d’enseignement complémentaires et le renforcement du contenu des unités d’enseignement en le rendant plus fiable.

Dans son intervention à l’ouverture de cet atelier, le Directeur général de l’INCEF, Fily Mallé, a émis le vœu de voir l’Institut ” bénéficier d’un programme plus cohérent recentré pour répondre davantage aux besoins des entreprises “.  Au terme de cette journée de réflexion, l’INCEF procédera à la synthèse et à la compilation des résultats dans un document unique qui constituera, selon son Directeur général, le Programme d’enseignement de l’INCEF.

Mamadou FOFANA

 

 

 

PARTAGER