Attention aux déboires du 31 Décembre

0
0

Le réveillon de la st sylvestre commémorant la fin de l’année de l’ère chrétienne est l’une des plus fêtées dans le monde entier et  notre pays le Mali ne fait pas exception. Dès l’entame du mois de décembre les mouvances de la fête sont visibles  dans toute la ville de Bamako, chacun voulant finir la fête de la meilleure des manières. Mais cette nuit pleine de joie et d’émotion nous réserve souvent des surprises désagréables.

Eh oui la joie de la st sylvestre se transforme facilement en grande déception, amertumes et douleurs intenses. Cette nuit a certes la même durée que les autres nuits mais son contenu peut faire l’objet d’un livre. Pour nous jeunes d’aujourd’hui le 31 Décembre équivaut à alcoolisme extrême, débauche, déperdition et tant d’autres choses pouvant les entrainer vers un grand danger et même la mort.

Touts les commissariats, hôpitaux, centre de référence, CSCOM, et services de protections civiles se mettent en état d’alerte maximum pour accueillir les cas d’accidents, de coups et blessures, de vols et de viols. Les accidents sont fréquents ce jour  et causés par la plupart des cas par l’état d’ivresse ou dus à la consommation de produits dopants.

Il y a aussi les cas de viols causés par des hommes ayant perdu toutes notions de contrôles ou voulant se venger de jeunes filles ayant voulu les doubler en prenant leurs argents pour sortir avec d’autres personnes. Il y a aussi les cas de bagarres, de coups et blessures et meurtres dus à la jalousie ou à la vengeance ; de vols. En tout cas pour la jeunesse actuelle tous les coups sont permis pour être au mieux de sa forme en jour de joie intense. Comme le dit l’adage : «  l’excès de tout est nuisible ». Donc faisons attention pour que cette soirée ne soit la fin de nos jours.

Adiaratou Sangaré

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.