Augmentation du prix de la bouteille de gaz butane : Une mesure salutaire contre la fraude

12

Jamais une augmentation de prix n’a suscité autant d’adhésion au Mali que  celle du prix de la bouteille de gaz butane décidée par le ministre de l’Economie et des finances. Une première en la matière. C’est vrai que le consommateur malien va débourser un peu plus désormais pour avoir sa bouteille de gaz, le  prix de la bouteille 6kg passant  de 2 500 F à 3 500 FCFA. Quant à la bouteille de 12 kg, elle reviendra à 11 000 F au lieu de 9 000 FCFA.
Cette augmentation qui devrait en principe ĂŞtre mal perçue en cette pĂ©riode de crise est curieusement bien apprĂ©ciĂ©e tant par les consommateurs et  les opĂ©rateurs gaziers qui se retrouvent aujourd’hui soulagĂ©s que par l’Etat qui profite de l’occasion pour allĂ©ger sa subvention. C’est dire donc que cette augmentation qui Ă©tait prĂ©vue de longue date a diffĂ©rentes justifications. De source proche du ministère de l’Economie et des finances, l’augmentation du prix de la bouteille de gaz butane vise a pallier la rupture de stock de gaz butane que nous connaissons depuis un certain temps. En vĂ©ritĂ©, la bouteille de 2 500 FCFA, c’est-Ă -dire de 6 Kg, coĂ»te en rĂ©alitĂ© 6 000 FCFA. La diffĂ©rence entre le prix de vente et le prix rĂ©el qui est de 3 500 FCFA est payĂ© par l’Etat. Cette subvention a coĂ»tĂ© Ă  l’Etat près de 7 milliards de FCFA cette annĂ©e. Si l’objectif recherchĂ© Ă  travers la subvention est de protĂ©ger la faune et la flore, c’est plus ou moins rĂ©ussi. Il n’en demeure pas moins que cela a provoquĂ©e un grand courant de fraude vers les pays voisins comme le Burkina Faso, la GuinĂ©e Conakry, la Cote d’ivoire entre autres. En effet, cette bouteille de gaz de 6 Kg vendue Ă  2 500 FCFA au Mali,  coĂ»te environs 6 000 FCFA dans tous les pays de la sous -rĂ©gion.
Ce qui fait que le gaz subventionné par le Trésor public malien se retrouve dans les pays limitrophes, causant de temps en temps des pénuries même au Mali , Avec cette augmentation de prix de la bouteille de gaz butane, c’est la fin de l’ère des spéculateurs qui s’adonnaient à l’exportation frauduleuse des bouteilles de gaz butane de nos sociétés gazières vers les pays limitrophes.
C’est en outre une relance pour lesdites sociétés qui peuvent désormais espérer sur le recouvrement des arriérés de paiements dus par l’Etat malien.
Birama FALL     

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Birama fall,soit tu es payĂ© pour Ă©crire ces imbĂ©cilitĂ©s ou tu es pris en charge par ta femme, apatride que tu es. Aucun homme responsable ne dira que cette augmentation est salutaire.Quand verra t-on le bout du tunnel? En cette pĂ©riode de crise, notre gouvernement ne peut rien faire que d’aggraver notre souffrance. Jamais on a vu une telle augmentation de prix au Mali.Du n’importe quoi. Eux ils s’en fichent c’est toujours les pauvres qui souffrent. Ce gouvernement est incapable de rĂ©soudre les problèmes du MALI, tout ce qu’ils peuvent faire c’est les nominations des amis des copains et copines Ă  chaque conseils des ministres. Le bon Dieu voit tout, tous ceux qui profitent de la souffrance des maliens qu’ils fassent tout pou ne pas mourir, sinon le bon Dieu va les juger et les punir sĂ©vèrement. Que Dieu sauve le Mali de la griffe des apatrides malhonnĂŞtes comme ce faux journaliste de Birama Fall.

  2. Monsieur le Journaliste,
    Si tu as une carte de presse on doit te la retirer. Tu es un vrai poison. Voici les prix au Burkina:
    6 kg = 1 600 FCFA
    12 kg = 4 000 FCFA
    J’espère que ce mensonge ne vient pas du ministère.

  3. Mr Fall, ayez honte un peu et cesser de devaloriser la presse ecrite au Mali. Comment pouvez vous faire des affirmations gratuites sur la toile mondiale en tant que journaliste (ce qui reste d’ailleurs a prouver)? vous etes entrain de vous faire du mal vous meme comme ca. Mais hellas, la plus part de nos journaux ne cherche qu’a se faire lire et ne se soucis pas du tout de leur image. Vous faites honte a meme temps pitiE a nous maliens qui sommes a l’exterieur. Pas d’enquetes ni rien et oui vous dites que cette augmentation est salutaire? 1mbecile que vous etes

  4. Combien de consommateurs avez vous interrogĂ©? De qui se compose le dit Ă©chantillon objet de votre enquĂŞte? J’espère que vous ĂŞtes capable de mettre Ă  disposition les Ă©lĂ©ments qui ont conduit Ă  cette conclusion. C’est bien la toute première fois que des bougres de bĂŞtes acclament leur mise en cage. DĂ©cidĂ©ment, on aura tout entendu, tout Ă©crit et tout lit dans ce pays qui ne ressemble Ă  aucun autre au monde. OĂą est le comitĂ© d’Ă©tique et de dĂ©ontologie qui donne pas 50 coups de fouet Ă  ce scribouillard pour mensonge avĂ©rĂ©. Le MUJAO Ă©tant Ă  Douentza, ce ne serait plus pour longtemps. Ce peuple a besoin d’ĂŞtre corrigĂ©. Que l’on annonce des mensonges passe, mais qu’il ne se trouve aucune autoritĂ© pour dĂ©mentir et sanctionner voilĂ  qui justifie notre appel Ă  la CHARIA qui dĂ©coule de l’ISLAM de l’ISLAM tout court.

  5. une subvention de 7 milliards de FCFA c’est rien par rapport Ă  ce que le gouvernement peut coĂ»ter Ă  l’Ă©tat. pourquoi ne pas diminuer leurs propres charges (per diem, Ă©lectricitĂ©, carburant…)

  6. Comment peut on dire qu’une augmentation de prix est “saluataire” pour les consommateurs? Ce journaliste est de plus en plus decevant. et en quoi c’est une mesure de lutte contre la fraude?

  7. Mon cher journaliste, il faut te renseigner; au Niger la bouteille de 12kg fait 3500fcfa et je pense que le Mali s’approvisonne en gaz au Niger. Donc faut pas dire que que tous les pays limitrophes s’approvisionnent au Mali, Mais seulement on veut justifier la hausse de prix.

  8. Mon chère journaliste, il faut te renseigner; au Niger la bouteille de 12kg fait 3500fcfa et je pense que le Mali s’approvisonne en gaz au Niger. Donc faut pas dire que que tous les pays limitrophes s’approvisionnent au Mali, Mais seulement on veut justifier la hausse de prix.

  9. M. Fall, je voudrais simplement vous dire que si des Burkinabè achètent vos bouteilles de gaz butane (ce qui reste Ă  prouver) ce serait certainement pour d’autres raisons comme l’accessibilitĂ© (pour ceux qui sont dans les zones frontalières).
    LE GAZ AU MALI EST PLUS CHER QUE CELUI VENDU AU BURKINA. Renseignez-vous bien avant de vous lancer dans des affirmations infondĂ©es. A moins que votre Ă©crit n’ait pour finalitĂ© de faire accepter cette mesure “une augmentation saluĂ©e par tous”!!! Pour votre gouverne, sachez que le gaz est subventionnĂ© au Burkina, faisant que LA BOUTEILLE DE 12 KG EST VENDUE A 4.000F CFA!!
    A ce prix, si un burkinabè s’approvisionne au Mali, reconnaissez qu’il est soit loin de point de ravitaillement(ce qui est rare) soit mal informĂ©!
    Je n’Ă©voque que le cas du Burkina que je connais, pas celui de la CĂ´te d’Ivoire ou du SĂ©nĂ©gal.

  10. je ne suis ps du tout content plustot choque et triste.Il fallait partir doucement 1000f un coup c’est vraiment chiant

  11. je suis curieux de rencontrer ces personnes qui sont ravies par cette augmengation. ce serait une premiere quon soit content de payer plus. mdr

Comments are closed.