Bandiougou Danté, président de l’Urtel à propos du bras de fer Ras Bath/Bandiougou Doumbia : «Ce sont les radios qui ont laissé diffuser ces propos malsains qui ont tort»

14
Ras Bath et Bandiougou Doumbia
Ras Bath et Bandiougou Doumbia (photo montage maliweb.net)

En raison des propos malsains diffusés depuis quelques jours par Ras Bath et le prêcheur Bandiougou Doumbia sur certaines radios de Bamako, le président de l’Union des radios et télévisions libres du Mali (Urtel), Bandiougou Danté, a anticipé l’étape de Bmako dans le cadre de sa tournée de restitution des activités de l’Urtel dans les régions du Mali.

 

C’est dans ce cadre qu’il a organisé le jeudi 30 juin 2016 au siège de l’Urtel une réunion avec les directeurs et responsables des radios de Bamako. Lors de cette rencontre, le président de l’Urtel, Bandiougou Danté, a fait le point des activités réalisées par son bureau entre 2015 et 2016. Il a également parlé du rôle de la Haute autorité de communication (Hac), devant un parterre de directeurs et responsables des radions, et a condamné les propos belliqueux et malsains tenus par Ras Bath et le prêcheur Bandiougou Doumbia sur les ondes de certaines  radios de la capitale.

 

Il a rappelé que depuis quelque temps, son bureau est en tournée à l’intérieur du pays pour faire une restitution des activités de l’Urtel et parler fondamentalement du rôle de la Haute autorité de la communication (Hac). C’est ainsi que, dit-il, l’étape de Gao et de Kayes a été faite, et au moment où il s’apprêtait à se rendre respectivement à Bougouni, Sikasso et Koutiala, l’agenda a été bouleversé en raison de l’actualité à Bamako, à savoir les violences verbales qui se passent dans certaines stations radios.

 

Au sujet des propos malsains de Ras Bath et de Bandiougou Doumbia, le président de l’Urtel a tranché : «Nous n’avons pas vocation à siéger pour parler entre deux individus rivaux, deux clans opposés et deux idéologies contradictoires. Nous nous sommes réunis pour parler aux responsables des radios parce que des propos malsains ont été tenus sur ces radios. Nous appelons les responsables de ces radios à prendre toutes les dispositions pour que cela cesse. Notre objectif n’est pas de dire que cet individu, ce clan ou cette idéologie a raison ou  tort. Ce sont les radios qui ont laissé diffuser ces propos malsains sur leurs antennes qui ont tort». Il a indiqué que les radios affiliées à l’Urtel, qui sont au nombre de 350, doivent immédiatement arrêter ces pratiques qui n’honorent pas notre profession. «Nous allons prendre une résolution pour demander aux radios de ne pas s’impliquer dans de telles pratiques qui n’honorent personne», a ajouté Bandiougou Danté.

 

Il a par ailleurs fait savoir que certaines radios ont été impliquées dans cette affaire, sans le savoir ou en raison de la légèreté dans leur gestion quotidienne. «Désormais, il va falloir que les gens soient beaucoup plus rigoureux et regardants dans ce qui se diffuse et qui se dit sur leurs radios», a souligné le président de l’Urtel. Avant de promettre que des radios membres de l’Urtel ne feront plus diffuser les propos de Ras Bath et de Bandiougou Doumbia. Une censure qui ne dit pas son nom !

 

Concernant les radios qui se sont implantées n’importe quand et n’importe comment, Bandiougou Danté a expliqué qu’il ne peut pas assumer cela.  Selon lui, c’est à l’Etat ou aux décideurs, qui ont laissé ces radios s’installer comme elles le veulent, de prendre leurs responsabilités. «Notre démarche est une démarche pédagogique à l’endroit des radios membres de l’Urtel», a-t-il conclu.

 

Diango COULIBALY

 

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Vous n’avez qu’à envoyer ce prêcheur ( plutôt libre penseur ) qui insulte en plein mois de ramadan chez les MUJAO au Nord pour le juger et lui COUPER LA LANGUE .Voilà la sentence indiscutable applicable à un prêcheur du genre .

  2. Que les autorités assument leurs responsabilités du fait de laisser pousser comme des champignons , des stations radio et télévision privées ainsi que des journaux privés. Lorsqu’on fabrique une BOMBE et que l’on s’asseoit dessus , il ne faut pas s’étonner ( ou soit surpris ) si elle explose un jour . Les autorités ne sont pas sans savoir que RADIO et TELEVISION sont des moyens de communication TRES REDOUTABLES .Et encore si on les contrôle pas , elles deviennent de VRAIES BOMBES à RETARDEMENT .

  3. c'est pas du tout respectable, qu'un grand precheur insulte publiquement surtout en mois de careme, croyant que il est adoré par le bon dieu, au contraire dieu est très fâché contre lui, un personnalité comme bandiougou Doumbia doit garder le silence et se mettre en valeur de coutume.

  4. On lit aussi des propos haineux et sans aucun fondement dans des journaux comme Reporter!!!! Alors que dit Mr Dante a propos de cela. Ras Bath fait son boulot et vous n’avez pas a le mettre dans le même sac que ces bandits agissant au nom de l’islam…. Mr Dante n’a pas été courageux car si eux avaient demandé d’interdire ce Bandiougou depuis on en serait pas la.

  5. En plus et surtout n’oublions pas les radios qui acceptent les merdeux de prêcheurs extremistes, qui sont entrain d’empester notre Maliba avec des propos haineux.
    Et ce sort regle surtout d’un gouvernement responsable si Nous avons bien sûr .

  6. Mr Danté tu avais dans tes projets de suspendre RAS BATH sinon c’est ton homonyme malhonnête qui insultait tout le monde même ses propres parents bien avant le début de l’émission de Ras Bath sur la Radio, na jamais été suspendu même une seconde. Mais pour Ras bath tu va échouer dans ce jeu inchalahou en tans que Directeur koutrou de l’urtel tu n’est même pas connu et tu veux saisir cette occasion pour te faire connaitre.Tu à tout raté .

    • Waououhhh pharaon ca je n’en savais rien. Donc des pseudo leaders religieux musulmans qui se prennent pour le nombril de la population, particulier bandiougou est de cet espèce quoi. Waouhhh.
      Eh bien…..

    • Bandiougou DOUMBIA déshonore les musulmans par sa grossièreté, on doit lui interdire de prêcher.

  7. @ Mr. Danté
    Merci pour votre sortie et surtout de rappeler les responsabilites de chacun et chacune.
    Join yugubané, c’est tellement dommage. Je pensais ces personnes etaient des adultes mais helas des pourritures. Et dire que ces pseudo leaders religieux musulmans se croient exemplaires et Eduqués sans parler de ce cancre.

  8. Le Mali a de choses sérieuses à faire que de s’attarder sur les propos de garçons mal élevés !

    Dans un pays où il n’y a pas 350 journalistes de formation, on ne pas installer 350;radios libres et s’étonner des dérives.

    • Ras Bath n’a pointé le doigt que sur les maux de ce pays, tous ces prêcheurs sans une bonne éducation, sans une culture politique nationale et internationale pour la compréhension et du QUR’AN et de la religion MUSULMANE. Qui ne sont pas bons que le mal. Il est temps d’arrêter de diffuser tous ces prêcheurs belliqueux sur vos ondes Mr le directeur BANDIOUGOU, vous aurez contribué à rendre vos radios plus professionnelles et plus crédibles…
      On ne peut prêcher la religion musulmane sans une culture et une maturité sociale acceptable et une bonne compréhension des problèmes de la géopolitique…
      Pour votre homonyme c’est simplement de l’indécence, sa vraie personnalité…

      • Certes nos religieux sont pour la plupart des crétins mais les maux de ce pays, nous les connaissons. RAS Bath pointe le doigt sur les maux mais il ne nous apprend rien si ce n’est des histoires personnelles qui ne nous regardent pas d’ailleurs. Depuis le putsch de 2012, des centaines de mouvements aux noms plus fantaisistes les uns et les autres ont fleuri sans qu’on ne voit le moindre resultat. Ce fils de vaurien nous casse les oreilles au nom d’une soi-disante Comité de Défense de la République qui n’a rien foutu depuis sa création si ce n’est de l’effronterie et de l’insolence alors que le pays est envahi.

        NOUS AVONS BESOIN D’ACTES, PAS DE DISCOURS PLATS !!

        • yugubane depuis quand tu ecoutes les radio et lis les journaux. Par ce que, que je saches ras bath bath etait dejas populaire quand meme que je jetait encore sur les bants a l’universite. il donnait meme des conferance de press sur le campus et celas ce passa en 2007-2008

Comments are closed.