Banconi Kognoumani : La bande des voleurs-violeurs hors d’état de nuire

0


Mohamed Samaké dit Pedro et Baba Bengaly viennent d’être arrêtés par le commissariat du 3ème Arrondissement pour avoir violé T.T, une femme mariée avant de voler ses objets. L’acte a été commis au quartier de Banconi Kognoumani. Au cours d’une perquisition dans la chambre des malfrats,  l’Epervier du Mandé, Papa Mamby Kéïta et ses éléments de la Brigade de Recherche, ont saisi un revolver douze coups modèle 1 917 calibre 22 long rifle, deux cartouches, cinq couteaux etc.

Les faits remontent dans la nuit du 13 au 14 août dernier lorsque T. T étant dans sa chambre avec son bébé de 18 mois au quartier Banconi Kognoumani, a reçu la visite d’une bande de malfrats, alors que son mari se trouvait en voyage.

Le chef de file de cette bande se nomme Mohamed Samaké dit Pedro, apprenti chauffeur de son état, domicilié à Banconi Djanguinébougou. Pour mener leur opération, Pedro et ses hommes (Baba Bengaly, Boua, Mama et Bourama, sans autres précisons)  se sont adressés à T.T comme étant des policiers du 3ème Arrondissement. C’est ainsi qu’ils ont ordonné à la pauvre femme de remettre tout ce qu’elle a sous la main. Ils ont ensuite, fait sortir de force T.T de sa chambre pour l’amener en face du terrain de football dudit quartier. C’est là qu’ils ont abusé d’elle en plein air.  Les quatre malfrats ont fait chacun le tour de la dame. Après cet acte, ils ont laissé T.T avant de s’emparer de ses articles ménagers, notamment un téléviseur et  un DVD. Lorsque la pauvre femme est parvenue à se lever,  elle s’est rendue chez sa mère qui habite à côte d’elle.

Le lendemain, T.T s’est vite rendu au Commissariat du 3ème Arrondissement pour porter plainte contre cette bande.
Elle a donné des indices aux  policiers en  précisant que les auteurs de cet acte ignoble se rassemblent dans une famille située à côte d’elle. L’Epervier du Mandé, Papa Mamby Kéïta, Chef de Brigade de Recherche et ses éléments, ont pris en main cette affaire. Du coup, ils se sont rendus sur les lieux  pour rechercher les malfrats. C’est ainsi qu’ils ont interpellé Mohamed Samaké dit Pédro, Baba Bengaly et une autre fille du nom de Fanta Diarra. Tous membres de la bande. Ils ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Avant de citer les autres noms qui font partie de la bande.

L’Epervier du Mandé, toujours égal à lui-même et ses hommes ont ensuite effectué une perquisition dans la chambre des bandits. Et plusieurs objets ont été découverts. Il s’agit d’un revolver douze coups modèle 1917 calibre 22 long rifle, deux cartouches calibre 7 mm, cinq couteaux pour ne citer que ceux-ci.  

Voici donc, un autre grand coup de filet que le Contrôleur général de police, Moussa Sissoko, commissaire du 3ème Arrondissement vient de réaliser, après avoir arrêté la bande de voleurs de motos, il y a quelques semaines.

Alou B HAIDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER