Commissariat de Police de Kalaban-Coro a, à nouveau, réussi un grand coup : Quatre (4) redoutables coupeurs de route arrêtés et un arsenal de guerre saisi

4
Quatre (4) redoutables coupeurs de route arrêtés et un arsenal de guerre saisi

Depuis sa création,  il y a un peu plus d’un an, le  commissariat de Kalaban-coro ne cesse de surprendre à  plus d’un titre non seulement par  sa proximité de la population, en témoigne la journée porte ouverte du 4 octobre, mais aussi de son efficacité sur le terrain.  Fidèle à sa  devise d’assurer la quiétude de  l’ensemble de la population, jeudi 19 octobre, la brigade de recherche dudit commissariat a mis hors d’état de nuire quatre redoutables  coupeurs de route et a saisi tout un arsenal de guerre composé d’armements modernes,  traditionnels et 200 munitions.

L’arrestation des ces quatre dangereux coupeurs de route  Seydou Diarra, Amadou Dicko, Ali Touré et Bourama Diallo sonne comme une cloche de délivrance pour les victimes qui ont envahi les locaux du commissariat. Deux semaines avant leur arrestation, le sieur  Ali Touré (cerveau du groupe)  avait    braqué    trois cars sur le trajet   Diema – Kolokani.

Ce jour 19 octobre 2017, les dieux avaient certainement lâché les quatre  brigands  qui avaient fini par faire carrière dans le vol.  A la suite  des investigations de  la brigade de recherche du commissariat de  police de Kalaban-coro,  Seydou Diarra  a été  arrêté pour un cas de vol de moto et par la suite il conduisit les éléments du BR de kalabancoro aux autres membres du gang.   Le gang durant sa macabre carrière a opéré dans plusieurs localités entre autre : au Burkina Faso, dans le cercle de Douentza précisément à Boré et Gouma , à Korgoni dans la région de Sikasso et  à Korors.

Le commissaire adjoint  Sadio dit KononTomoda se dit satisfait du nombre d’armes retirées  de la circulation et salue une fois de plus le courage et la coopération de la population sans laquelle cette arrestation ne serait sans doute pas possible.

Pierre Poudiougo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. On doit juste prendre ces déchets de la société qui méritent pas de vivre avec nous mais dans un pays d’injustice comme le Mali, ils seront libérer dans quels jours ou au plus quelques semaines que ALLAH fasse qu’à leur prochaine arrestation que l’articles 320 soit au rendez-vous avec eux AMEN.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here