Bulletin d’informations N°1

0

Le présent bulletin d’informations a pour but d’informer et d’entretenir les groupes cibles, les Partenaires techniques et financiers, et, l’Etat sur la vie du Réseau ONG d’Appui au Processus Electoral au Mali (Réseau APEM) ; tant au niveau national qu’international sur les questions de démocratie, d’état de droit, de dialogue social, de réconciliation et de paix. Pour la période allant de Janvier à Août 2014, le bureau exécutif du Réseau APEM, en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, a réalisé les activités suivantes :

 

 

  1. Sangho-Chaka
    Ibrahima Sangho, en compagnie du Général Siaka Sangaré, DGE Mali

    Des élections crédibles, régulières et apaisées en Guinée – Bissau : Conformément à la Déclaration de Bamako (2000), le Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), S.E.M. Abdou DIOUF a dépêché une Mission d’information et de contact (MIC) à l’occasion des élections présidentielle et législatives des 13 avril et 18 mai 2014 en Guinée Bissau. Le Réseau APEM a pris part à ladite MIC à travers sa Secrétaire Exécutive Madame Koné Djénéba Diarra.

  2. La MIC était conduite par S.E.M. Antonio Mascarenhas MONTEIRO, ancien Président de la République du Cap Vert et était composée d’une douzaine de personnalités (notamment des parlementaires et des experts), venus de plusieurs pays de l’espace francophone. La mission a eu plusieurs entretiens avec les autorités politiques, les institutions électorales, les organisations de la société civile, les candidats, les représentants des partis politiques et des partenaires internationaux.

 

 

Au terme de la mission, la MIC s’est félicitée de l’engagement pris par tous les acteurs bissau-guinéens à parachever la transition, dans une démarche inclusive, en vue de la restauration durable de la paix, de la démocratie et de l’Etat de droit.

sangho-Diouf
Ibrahima Sangho, en compagnie de S.E. Abdou Diouf, SG de l’OIF

 

Académie du ROASE : Le Réseau APEM a participé à l’académie du Réseau Ouest Africain pour la Surveillance des Elections (ROASE) qui s’est tenue du 28 au 29 mai à Accra au Ghana. Pendant deux jours, les membres du ROASE qui regroupe 11 pays ouest africains, se sont penchés sur le thème « les réformes électorales en Afrique de l’Ouest : le rôle des groupes citoyens pour l’observation des élections ». Il faut rappeler que le Réseau APEM occupe le poste de trésorier au sein du Conseil Exécutif du ROASE.

Les 4èmes Journées des réseaux institutionnels de la Francophonie : Le réseau Apem, à travers son président Ibrahima Sangho, a participé aux 4es Journées des réseaux institutionnels de la Francophonie, les mardi 20 et mercredi 21 mai 2014 à Paris, au siège du Conseil économique, social et environnemental, en présence du Secrétaire général Son Excellence Monsieur Abdou DIOUF.

 

Ibrahima Sangho a partagé l’expérience de la société civile malienne, à travers entre autres le Pôle d’observation citoyenne électorale (POCE), qui a su judicieusement accompagner l’Etat malien dans l’organisation des élections présidentielle et législatives 2013 au Mali.

 

 

Le réseau Apem a été salué par l’ensemble des participants, pour sa contribution de qualité à la sortie de crise au Mali. Il a été, en outre, invité à implémenter son expérience dans tous les pays francophones qui organiseront désormais des élections normales ou de sortie de crise.

 

 

Ibrahima Sangho et Tidiani Togola
Ibrahima Sangho et Tidiani Togola

Les journées ont vécu aussi la présentation du guide pratique pour la consolidation de l’état civil, des listes électorales et la protection des données personnelles, réalisé par l’OIF avec l’appui du Réseau des compétences électorales francophones (RECEF) dirigé par le Général Siaka Sangaré, Délégué général aux élections du Mali, l’Association francophone des autorités de protection des données personnelles (AFAPDP) et l’Association du Notariat francophone (ANF).

 

 

 

4. L’expertise électorale malienne exportée : Le Réseau APEM a participé, du 06 au 07 Août 2014 à Dakar au Sénégal, à l’atelier préparatoire d’élaboration d’une situation room électorale ou Pôle d’observation citoyenne électorale « modèle et adaptable » à tous les pays qui organisent les élections.

 

C’est une initiative développée et soutenue par OSIWA, leader en la matière dans de nombreux pays africains. Cette initiative vise à rendre transparents et crédibles, les processus électoraux par une observation des opérations de vote à temps réel en vue de renforcer la confiance des électrices/électeurs aux résultats des scrutins. A l’issue de ces 2 jours de travaux, deux (02) experts du Mali, un (01) expert du Sénégal et un (01) expert du Ghana ont été, entre autres, désignés pour concevoir « le modèle de situation room adaptable ».

 

 

 

 5. Perspectives : Pour accompagner le processus de stabilisation, le Réseau APEM et ses structures membres ; entendent jouer un rôle prépondérant dans le processus d’achèvement et de pérennisation du Recensement Administratif à Vocation d’Etat Civil (Ravec), l’organisation des prochaines élections communales et régionales, l’accès des femmes aux postes électifs et publics au niveau local, la justice transitionnelle, le dialogue inter-intra communautaire en vue de la paix, gage de la réconciliation nationale. Ces différentes thématiques sont actuellement traduites en axes stratégiques pour un programme national d’actions (2014 – 2016).

 

Ce programme est actuellement à la phase d’analyse et d’amendements, et fera l’objet d’une présentation entre les structures membres et le bureau exécutif du Réseau APEM ; avant d’être soumis aux Partenaires techniques et financiers.

 

 

 

Bamako, le 15 août 2014

 

 

P/Le Bureau exécutif

Le Président

Ibrahima SANGHO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER