Caisse malienne de sécurité sociale : La « tutrice » de l’AMO

0
3

La 1ère session ordinaire du conseil d’administration de la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS), organisme gestionnaire délégué de l’Assurance maladie obligatoire (AMO), s’est réunie vendredi dans ses locaux sous la présidence de Amadou Rouamba, le secrétaire général du ministère du Développement social, de la Solidarité et des Personnes Agées.

C’était en présence de la directrice générale de la CMSS, Mme Oumou Marie Dicko, des administrateurs, des représentants de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), de différents syndicats et structures oeuvrant dans le domaine de la sécurité sociale. La session a examiné le rapport d’exécution du budget de l’AMO à la Caisse malienne de sécurité sociale au 31 octobre 2011, le projet de budget 2012 de l’AMO à la CMSS. La CMSS, a rappelé le secrétaire général du ministère du Développement social, de la Solidarité et des Personnes Agées, a joué un important rôle dans la mise en œuvre de l’AMO et de la politique nationale de protection sociale. La Caisse malienne de sécurité sociale a aussi contribué à la finalisation des études qui ont abouti au montage technique et institutionnel de l’AMO en participant activement aux travaux des groupes thématiques sur les aspects techniques y afférents. Elle a aussi participé à la définition des préalables pour la mise en œuvre de l’AMO.

Amadou Rouamba a aussi évoqué la relecture des textes de création et d’organisation de la caisse pour adapter ses structures à ses nouvelles missions, la mise en place des structures de gestion aux niveaux central, régional et local et l’élaboration des outils de gestion des paramètres de contrôle et des procédures opérationnelles. La mise en œuvre de l’Assurance maladie obligatoire, a noté le secrétaire général du ministère du Développement social, a nécessité une campagne d’information et de sensibilisation conséquente. La CMSS, a souligné Amadou Rouamba, a ainsi élaboré un véritable programme d’information et de sensibilisation des assurés sur l’AMO grâce à l’implication des associations partenaires à l’information et à la sensibilisation, les affichages sur panneaux à Bamako et dans certaines régions durant 6 mois. La diffusion de sketches à la télévision, l’organisation d’une journée nationale d’information et de sensibilisation le 2 juillet dernier dans toutes ses structures déconcentrées font partie aussi de ce programme d’information et de sensibilisation.

D’une manière générale, a jugé le secrétaire général du ministère du Développement social, toutes les missions confiées à la CMSS ont été exécutées régulièrement. Il s’agit de la pré-immatriculation des assurés, du recouvrement des cotisations au profit de la Caisse nationale d’assurance maladie, de la liquidation des feuilles de soins et du remboursement des prestations aux établissements conventionnés et de la production d’états financiers. La Caisse malienne de sécurité sociale a été créée en juillet 2010 en lieu et place de la Caisse des retraites du Mali. Elle a charge de gérer les régimes de pension des fonctionnaires, des militaires, des députés et de tout autre régime ou branche que l’Etat lui confie. La CMSS est également chargée d’encaisser les cotisations, de concéder les droits des bénéficiaires des différents régimes, de servir les prestations aux bénéficiaires de tout autre régime ou branche gérée par elle et de régulariser les droits à pension des différents bénéficiaires.

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.