CAN Guinée équatoriale 2015 (Groupe D) : Les Aigles du Mali prêts à 100% pour affronter les Lions Indomptables ce mardi

4
Les Aigles du Mali
Les Aigles du Mali

Pour leur première sortie de la CAN 2015, les Aigles du Mali affrontent les Lions Indomptables du Cameroun,  ce mardi à partir de 18 heures (GMT) au Stade de Malabo dans le Groupe D. Le capitaine Seydou Kéïta et ses coéquipiers sont conscients de l’enjeu de cette rencontre très importante. Le mot n’est autre que de gagner ce match. “Je pense que l’équipe est prête à 100% aujourd’hui. Le moral des joueurs est beau fixe. Pas de blessés pour le moment. On attend donc le premier match contre le Cameroun. C’est tout” nous a confié l’Officier média, Modibo Naman Traoré.

près une préparation de quelques jours à Libreville sanctionnée par deux matches amicaux (une victoire face à un club de première division gabonaise et une défaite contre l’Afrique du Sud) les Aigles du Mali entament ce mardi les choses sérieuses. Pour la première journée du Groupe D, ils affrontent les Lions Indomptables du Cameroun en deuxième heure (18 h GMT)  tandis que les Eléphants de Côte d’Ivoire croiseront le fer avec le Syli National de la Guinée en première heure (15 h GMT). Les deux rencontres sont considérées comme  de très belles affiches où chaque formation doit mouiller le maillot pour prendre les  premiers trois points.

Les Aigles du Mali veulent se montrer déjà comme un adversaire sérieux pour le titre. Arrivée à Malabo, le vendredi 16 janvier aux environs de midi, l’équipe nationale a déjà fait deux séances d’entraînement, le samedi et dimanche (matin) au Stade de Luba, situé à  une quarantaine de kilomètres de la ville de Malabo. Ce stade, qui a abrité la CAN féminine, répond à toutes les normes internationales. Les séances d’entraînement ont surtout permis au sélectionneur national Henry Kasperzack de corriger certaines lacunes en vue d’aborder le premier match contre le Cameroun. C’est ainsi que les entraînements étaient basés sur le replacement et  surtout le travail devant le but. Parce qu’il est bien de jouer le beau football, mais aussi, il faut marquer des buts pour gagner. Tel est l’esprit de Kasperzack. Un message que le capitaine Seydou Kéïta et ses coéquipiers ont bien  compris.

S’agissant de l’effectif, Modibo Naman Traoré (Officier média)  rassure. “Il n’y a pas de blessés pour le moment. L’équipe est prête à jouer contre le Cameroun. Les joueurs sont conscients de l’enjeu de ce match. C’est pourquoi, le capitaine et l’entraineur ne cessent de galvaniser les joueurs puisqu’il s’agit d’une compétition de haut niveau où il n’y a pas de petite équipe. Donc, il faut prendre chaque match au sérieux” a-t-il précisé.  Avant de conclure : “je pense que le plus important, c’est le moral des joueurs. Ils sont prêts à battre n’importe quelle équipe“.

C’est ce lundi aux environs de 18 h 30 que l’équipe malienne fera connaissance du terrain de Malabo, soit 24 heures avant  son premier match de la CAN.  Auparavant, le sélectionneur national Henry Kasperzack et le Capitaine Seydou Kéïta animeront la conférence de presse d’avant match, exigée par la Confédération Africaine de Football.

Alou Badra HAIDARA

Envoyé spécial à Malabo

 

Les coulisses de la CAN 2015

Les Aigles dans le même hôtel que les Lions Indomptables

Les Aigles du Mali partagent le même hôtel que les Lions Indomptables du Cameroun. Il s’agit de l’Hôtel Sofitel President  (4 étoiles) considéré comme l’un des meilleurs établissements hôteliers de la Guinée Equatoriale. Pour le moment, la collaboration se passe très bien même si les deux délégations ne partagent pas le même restaurant. Comme le  Mali et le Cameroun, les Eléphants de la Côte d’Ivoire et le  Syli National de la Guinée sont Hébergés dans le Même Hôtel “Sipopo” 4 Etoiles également.

Amadou Diakité, Le Sauveur  

Amadou Diakité
Amadou Diakité

Le problème d’accréditation est très fréquent dans le cadre de la couverture médiatique de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Malgré les mesures prises par la Confédération Africaine de Football (CAN) pour permettre à chaque journaliste d’être accrédité, certains reporters sportifs connaissent très souvent des difficultés pour l’obtention de ce sésame, une sorte de passeport très précieux. Cette année encore, certains journalistes ont eu des difficultés pour leur accréditation. Il a fallu l’intervention de notre compatriote Amadou Diakité, membre du Comité exécutif de la CAF pour débloquer cette situation. Merci une fois de plus Amadou !

 

Une vingtaine de journalistes sportifs maliens présents

Ils sont une vingtaine de journalistes sportifs maliens  présents à Malabo pour couvrir la plus grande compétition du continent. Parmi ces journalistes figurent  ceux de la presse d’Etat et de la presse privée. L’ORTM a déployé deux équipes de reportages (deux journalistes et deux caméramans). Une manière de donner des informations en temps réel sur l’équipe du Mali. Africable, la chaîne panafricaine, est également représentée par une équipe dirigée par  Yacouba Dansoko. Sans compter les journalistes de la presse écrite et de la radio. Par ailleurs, ils sont près de 500 journalistes sportifs présents en Guinée Equatoriale pour la CAN.

Les journalistes maliens à un pas du Stade de Malabo

C’est à l’hôtel de la fédération que les journalistes maliens sont hébergés, à  quelques mètres du Stade de Malabo.  En d’autres termes, il fait partie du complexe du Stade composé d’autres installations comme la piscine olympique, le terrain d’entraînement synthétique, la salle de basket-ball et de boxe.  D’une capacité de 100 chambres, cet établissement de 3 étoiles fonctionne depuis 2009. Il a accueilli plusieurs fois la sélection nationale de la Guinée Equatoriale. Mais depuis une année, l’équipe de la Guinée Equatoriale n’est plus logée dans cet hôtel.  C’est un patrimoine de l’Etat, mais géré par une entreprise privée, qui s’occupe surtout de la restauration.

 

Seydou Keïta se voit jouer
Seydou Keita

Un cadeau d’anniversaire pour Seydoublen

Le capitaine des Aigles du Mali, Seydou Kéïta a soufflé ses 34 ans. Cet anniversaire a été célébré dans une ambiance festive par le joueur de l’AS Roma et ses coéquipiers  à l’hôtel Sofitel President.

C’était en présence des responsables de l’encadrement technique et les responsables de la Fédération Malienne de Football dont le Président Boubacar Baba Diarra.

En fait, le gateau d’anniversaire a été offert par les responsables de l’hôtel au capitaine des Aigles du Mali. Ce fut donc une grande surprise pour Seydoublen, qui ne s’attendait pas à une telle fête.

 

Absence de plusieurs stars !

Cette grande messe du football africain qui regroupe les 16 meilleures équipes du moment, est également marquée par l’absence de certains grands noms du football continental, dont les équipes sont pourtant présentes. On peut citer entre autres, Samuel Eto’o (Cameroun), Didier Drogba (Côte d’Ivoire), Kadwo Asamoah (Ghana), Cheick Tidiani Diabaté (Mali), Demba Ba (Sénégal), Thulani Serero (Afrique du Sud), et Trésor Mputu (RDC). Si certains manquent à cette Can pour cause de blessures, d’autres sont absents pour diverses raisons.

 

Le faux bond d’IBK 

Mali: le FMI demande des comptes sur l’avion d’IBKLe président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta était annoncé, samedi, pour la cérémonie d’ouverture de la 30ème édition de la CAN 2015, à Bata. Pour ce faire, il devrait quitter Bamako, le vendredi dernier. Et les Maliens de la Guinée Equatoriale avaient pris toutes les dispositions pour réserver un accueil chaleureux à leur Chef de l’Etat. Malheureusement, ce voyage a été annulé à la dernière minute suite à l’attaque de Ténékou par des bandits armés.

Finalement, IBK a préféré s’occuper de ce problème  que d’aller en Guinée Equatoriale. Le hic est qu’aucune information n’a été donnée aux Maliens de  ce pays.  D’où la frustration de certaines personnes. Mais, ce qui est sûr le Président de la République a promis de se rendre en Guinée Equatoriale avant la fin de la compétition. Il est annoncé pour le 20 janvier pour le match des Aigles. Espérons que ce  soit le 8 février  pour voir le Mali jouer la  finale.

Daba Modibo Kéïta pour galvaniser les Aigles 

Le double champion de  Taekwondo, Daba Modibo Kéïta est l’invité du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo. Ce qui explique sa présence à Malabo.  Arrivé dimanche à Malabo, il est hébergé à l’hôtel Sofitel President des Aigles du Mali. Histoire de galvaniser la troupe pour la victoire. Très discret mais efficace, Daba Modibo  est très fier d’être à la CAN. Pour lui, les Aigles du Mali peuvent aller plus loin dans cette compétition.

Rassemblés par ALOU BADRA HAÏDARA DEPUIS MALABO

 

 

Une édition placée sous le signe de la lutte contre la maladie à virus Ebola

Stop-ebolaC’est parti pour la Coupe d’Afrique des nations 2015 en Guinée Equatoriale. La cérémonie d’ouverture s’est tenue le samedi dernier au stade de Bata. On peut dire sans risque de se tromper que l’évènement est placé sous le signe de la lutte contre Ebola.  Initialement prévue au Maroc, cette 30ème édition de la CAN ne se serait jamais urgemment tenue en Guinée Équatoriale si la maladie à virus Ebola n’avait pas frappé l’Afrique de l’ouest. Malheureusement, elle fait toujours des ravages. Ainsi pour lutter contre cette épidémie satanique, de nombreux supporters ont brandi des pancartes “stop Ebola” dans l’enceinte du stade de Bata lors de la cérémonie d’ouverture.

Il faut noter également qu’un important protocole de prévention a été mis sur pied par le pays hôte pour prévenir tout risque de contamination.

Le gouvernement de la Guinée Équatoriale a notamment pris plusieurs mesures drastiques dont la campagne de communication, la mobilisation des autorités sanitaires locales épaulées par des renforts de médecins étrangers (cubains, égyptiens, français) sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé, la prise de température obligatoire à la sortie de l’avion pour tous les supporters étrangers et la fiche médicale à remettre aux autorités.

Selon plusieurs sources, le pays a même acquis un laboratoire d’analyse médicale afin de détecter la présence éventuelle du virus.

    Sory Ibrahima Coulibaly

 

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. aofbt27editeur Je pense en fait qu’il y avait beaucoup de craie sur les priess, et qu’il y a eu une le9ge8re averse qui a fait couler le tout sur la roche. Tout cela en plus des marques assez abusives

  2. Nous savons déjà le résultat de ce match qui sera de : 2 buts à 0, en faveur des nôtres. InchalaH

  3. On ne sait pas là où nous mènent les #Aigles, mais nous attendons #Plus. Du même que vous luttez au nom du #Mali sans vous reservez. Tous les dignes fils du #Mali vous soutiennent avec des bénédictions et des bonnes volontés. Vive les #Aigles. Que la coupe et la paix rentrent dans le #Mali sans ebola

Comments are closed.