Célébration du 8 mars : IBK en communion avec l’Association des femmes rurales

0
1

A l’instar des autres organisations féminines du Mali, la Fédération Nationale des Associations des Femmes Rurales du Mali (FENAFER) a commémoré, le jeudi 8 mars dernier, la Journée internationale des femmes.
Pour la circonstance, le candidat investi par Rassemblement pour le Mali, l’Honorable Ibrahim Boubacar Keïta, invité de marque de cette fédération, a donné à la FENAFER 2 millions de franc CFA et a soutenu la mise en place, s’il est élu Président de la République, d’un fonds de garantie pour les femmes rurales.
Après sa visite des champs maraîchers de Kamalen, dans le Mandé, Ibrahim Boubacar Keïta a célébré aux côtés des femmes de la FENAFER, le 8 mars, Journée internationale des femmes. C’était au siège de la fédération, à Faladié, en Commune VI de la capitale.
Placée sous le thème: «Accès aux postes électifs : enjeux et perspectives», cette journée a été l’occasion pour le porte-étendard du RPM de saluer les initiatives des femmes de la FENAFER et de leur octroyer, en geste de solidarité, la somme de 2 millions de nos francs. IBK a aussi mis à profit cette rencontre pour lever un coin du voile sur le volet de son projet de société consacré aux femmes du Mali.
Ainsi,  pour IBK, notre économie repose essentiellement sur les femmes. C’est pourquoi, a-t-il expliqué, s’il est élu Président de la République, il s’attèlera à la mise en place d’un fonds de garantie pour les femmes rurales. Ce fonds veillera à leur garantir un accès équitable aux lignes de crédit et aux autres sources de financement des activités féminines.
Concernant la question de l’accès des femmes aux postes électifs, le candidat des Tisserands estime que les femmes sont actuellement très peu représentées dans les institutions, au regard de leur poids démographique et de leur rôle dans notre société. L’accès des femmes à la terre et aux parcelles agro-forestières aménagées et le renforcement des capacités des organisations et coopératives productrices seront donc aussi des priorités du candidat du RPM.
Il faut signaler que la Fédération Nationale des Associations des Femmes Rurales du Mali a été créée en juin 2004. Elle dispose d’un bureau fédéral de 29 membres et a pour mission de former et sensibiliser les femmes rurales sur l’importance de l’utilisation des innovations techniques et technologiques et de mener des plaidoyers sur l’application des lois assurant la jouissance de leurs droits.
Yaya Samaké

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.